Franck THILLIEZ : Biographie et Bibliographie

14
27662
FRANCE

BIOGRAPHIE

Franck THILLIEZ
rédit photo : Stéphanie LACOMBE

Auteur français.

Franck THILLIEZ est né en 1973 à Annecy. Il était ingénieur en nouvelles technologies, il se consacre maintenant à l’écriture. Il vit actuellement dans le Pas-de-Calais.

Il est membre de La Ligue de l’Imaginaire.

Il a créé deux flics qui exercent avec talent leur profession mais dont la vie familiale va en subir les séquelles. Lucie verra son instinct maternelle se développer tandis que Franck Sharko aura sentiment que la réalité lui échappe.

Le succès de Franck Thilliez peut s’expliquer par des scènes de thrillers, qui comme l’indique le genre, font frémir mais il n’y a jamais de violence gratuite. Tout s’explique. Ses romans sont toujours issus de nombreuses recherches scientifiques. Il a la capacité d’alterner des passages sombres avec des tranches de vies très réalistes et touchantes. On a le sentiment que lorsqu’on ferme les ouvrages, Lucie et Franck continuent leur quotidien ou tout du moins ils essaient d’y faire face.

On découvre Lucie Henebelle dans La Chambre des morts, on la retrouve dans La Mémoire Fantôme. Pendant qu’elle officie dans le Nord, Franck Sharko enquête sur Paris dans Train d’enfer pour ange rouge puis il revient dans Deuil de miel. Les deux héros vont se croiser dans un superbe diptyque qui est paru aux éditions Fleuve Noir : Le Syndrome E (octobre 2010) puis Gataca (avril 2011).

Les droits de ses deux derniers romans ont été achetés par les Etats-Unis.

Il a également écrit des romans qui sont des “one-shot” : La forêt des ombres (huis-clos terrifiant, succulent), L’anneau de Moebius (une structure très originale, des rêves prémonitoires est-ce possible… ? ), Fractures (sur les sans papiers dans le Nord et sur une jeune femme souffrant parce qu’elle sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête.

Franck Thilliez rencontre un succès sans cesse croissant auprès des lecteurs et des libraires hautement mérité. Il est devenu un des plus grands auteurs de thrillers français. Le libraire de La Griffe Noire et chroniqueur du journal de la Santé Gérard COLLARD ne s’y est pas trompé et il l’a toujours soutenu.

Franck Thilliez s’épanouit dans son écriture, cela se ressent dans ses romans. Et malgré sa notoriété qui monte en flèche, il garde toujours la même humilité, gentillesse et disponibilité. C’est un véritable plaisir de le rencontrer en dédicace ou de l’écouter lors d’interviews.

Franck Thilliez a reçu le Prix des lecteurs Quais du polar 2006 pour La Chambre des morts et le Prix SNCF du polar français 2007.

Son roman La Chambre des morts a été adaptée au cinéma par le français Alfred LOT et Le Syndrome E a été acheté par les américains pour une adaptation sur le grand écran… A suivre

BIBLIOGRAPHIE

THRILLERS “ONE SHOT”

NOUVELLES

  • Recueil L’Empreinte sanglante (Fleuve Noir en 2009) Recueil de nouvelles d’auteurs de thrillers dont une de Franck.
  • L’encre et le sang (Pocket en 2013) Ecrit à quatre mains avec Laurent Scalese
  • Le grand voyage (Le Monde en 2013). Nouvelle disponible dans le coffret Les Petits Polars du monde
  • Tour de France (e-pub en 2013) Uniquement en version numérique
  • Vol pour Sidney (e-pub en 2014)
  • Mon vrai visage dans le recueil Irradié (L’Atelier Mosesu en 2014)

THRILLERS AVEC L’ENQUÊTEUR FRANCK SHARKO

  1. Train d’enfer pour Ange rouge (La Vie du Rail collection Rail Noir en 2003, Pocket en 2007, 2011) a été nominé au Prix SNCF du polar français 2004.
  2. Deuils de miel (La Vie du Rail collection Rail Noir en 2006, Pocket  en 2010)

Ces deux tomes sont également parus sous la forme d’une intégrale aux éditions Pocket

THRILLERS AVEC L’ENQUÊTEUR LUCIE HENEBELLE

  1. La Chambre des morts (Le Passage en 2005. Pocket en 2006, 2011) Prix des lecteurs Quais du Polar 2006 et le Prix SNCF du polar français 2007.
  2. La Mémoire fantôme (Le Passage en 2007, Pocket en 2008, 2010)

Ces deux tomes sont également parus sous la forme d’une intégrale aux éditions Pocket en octobre 2014

THRILLERS AVEC LES ENQUÊTEURS FRANCK SHARKO ET LUCIE HENEBELLE

  1. Le Syndrome E (Fleuve Noir en 2010, Pocket en 2011)
  2. Gataca (Fleuve Noir en 2011, Pocket en 2012)
  3. Atom[ka] (Fleuve Noir en 2012)
  4. Angor (Fleuve Noir en 2014)
  5. Pandemia (Fleuve Noir en 2015, Pocket en 2016)
  6. Sharko (Fleuve 2017)

FILMOGRAPHIE (films adaptés au cinéma)

  • La Chambre des morts – 2007
  • Syndrome E et Gataca devrait être prochainement adaptés au cinéma

(Sources : site officiel de l’auteur, Pocket, Le Passage, Fleuve Noir)

14 Commentaires

  1. je suis une inconditionnelle des romans de Franck Thilliez. J’ai eu la chance de le rencontrer lors des 8e quais du polar 2012 à Lyon, c’est un auteur très sympathique ! Il y a quelques années je l’ai découvert en commençant par la Chambre des morts et depuis j’enchaîne les titres. Par contre je n’avais pas encore lu les 2 premiers et « vertige », donc je suis plongée dans « deuils de miel », j’arrive à la moitié et si je pouvais je le lirai d’une traite et impatiente de lire « train d’enfer » après.

  2. J’en suis à mon 3ème roman de Franck Thilliez. Je suis accro ! J’ai commencé par « La mémoire fantôme » un livre que l’on m’a offert. J’ai lu « Le syndôme E » et là j’ai enchaîné directement avec « Gataca ». Ce sont vraiment de belles enquêtes policières liées à des faits scientifiques, j’adore.

    • Exactement le même parcours que vous… En à peine 15 jours j’ai dévoré la Mémoire fantôme et le Syndrome E. Là je suis plongée dans Gataca… et je suis devenue accro !!! Une fois qu’on y a goûté on ne peut plus s’en passer !

  3. Le seul problème avec Franck Thilliez c’est qu’il n’est pas très économique.Je m’explique:quand vous commencez à le lire,vous ne pouvez plus le lâcher,vous ne le quittez plus,vous voulez connaitre la fin de l histoire vite,très vite,il vous empêche même de dormir.Vous terminez son bouquin et vous courez chez votre libraire pour le lire encore et puis encore,bref vous achetez tous ses bouquins les uns à la suite des autres!!!! En conclusion: J’ADOOOORE

  4. Trop fort ce thilliez , j adore!
    Vient de terminer « puzzle », long a se mettre en place, mais quand on est dedans, c est fort!
    Ca c est du thilliez , et forcément on en redemande.

  5. Franck Thilliez en série

    Après « La chambre des morts » (2007), le dixième roman de Franck Thilliez « Vertige » donnera lieu à un long métrage cinématographique. Paru chez Fleuve Noir en 2011, il entraîne ses lecteurs au fond d’un gouffre, mais il n’entre pas dans sa série autour des policiers Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Avec trois titres chez Fleuve Noir (« Le syndrome E », « Gataca » et « Atomka ») et deux au Passage (« La chambre des morts » et « La mémoire fantôme »), cette série est retenue par le producteur Indian Paintbrush (Moonrise Kingdom, In the air, Labor Day…). Mark Heyman, le scénariste de « Black Swan » a entamé l’écriture du premier film, « Le syndrome E ».

    (Source : Livres Hebdo)

  6. Totalement fan de Thilliez et de son style d’écriture surtout! Un membre de ma famille qui le suivait depuis longtemps m’avait conseillé de le lire, et un jour je l’ai rencontré lors d’un salon du livre, c’est alors que j’ai acheté et fait dédicacer “mon premier” qui était “La forêt des Ombres”. Je l’ai dévoré rapidement tellement ce thriller était haletant, indécrochable! Ses romans sont géniaux, une fois le livre ouvert on ne peut plus s’arrêter. Et malgré le succès il est tellement sympathique, et humble, à l’écoute de ses lecteurs, bravo et très belle rencontre! Et je suis d’accord avec Patric, dès que l’on commence avec Thilliez, chacun de ses livres devient un rendez-vous immanquable, on accroche tellement à son style que l’on en veut un tous les Eté!

  7. Ce qui est intéressant avec les romans de Franck Thilliez, c’est que rien n’est laissé au hasard. On sent un travail approfondi, les détails, les événements sont recherchés et assurément précis. J’ai commencé avec “L’anneau de Moébius” en livre de poche il y a quelques années. A peine fini, je me suis ruer sur internet pour consulter sa bibliographie. Et j’ai commencé à lire le premier roman, puis le deuxième pour enfin en arriver à attendre impatiemment la sortie du prochain thriller qui me tiendra en haleine pendant mes vacances. Merci pour ces superbes romans et pourvu que ça dure!!!

  8. Je suis une grande fan de Thilliez également, impossible de décrocher de son (ses) univers une fois le nez plongé dedans !
    Il y a cependant une petite erreur dans cette liste ! “Pandemia” est la suite de “Angor” et fais donc partie des aventures de Franck Sharko et Lucie Henebelle !

      • Ça y est j’ai fait la connaissance de Sharko! Train d’enfer.. Et deuils de miel ont été engloutis en quelques jours… Peu dormi tant on est accroché de bout en bout à ces histoires fouillées , détaillées , haletantes … Et terrifiantes.. Il est Annécien et je ne le connaissais même pas, quelle honte!!! Maintenant au tour de Lucie….

  9. Bonjour ! Pour ceux qui le veulent, Franck Thilliez vient le vendredi 30 septembre à 18h à Arras (dans le Pas de Calais).
    Au pôle d’enseignement supérieur de Baudimont! Venez nombreux ! Il y fera une conférence

  10. DEUILS DE MIEL:
    Bonjour, ¨
    Positif:
    Excellente intrigue,très bien menée de bout en bout, écriture allegro vivace, une fois qu’on tient le livre on ne le lache plus.
    Négatif:
    Les fourmis n’ont jamais mangé les pucerons, au contraire elles les protègent pour les “traire” et en tirer le miellat (un jus sucré). Ce sont les coccinelles qui mangent les pucerons.
    Amicales salutations, Léa

  11. Bonjour, je suis en train de lire La chambre des morts, je suis près de la fin.
    Sans commenter l’intrigue, puisque je n’ai pas terminé le livre, je voudrais commenter le style. Le sujet est très glauque et l’on comprend que l’auteur veuille transcrire cette impression grâce à son style. J’ai souligné quelques perles, mais pour les amateurs, il y en a à toutes les pages !!!
    Chap. 16 “Son visage luttait contre les morsures du temps en entretenant un potager de boutons d’acné”
    Chap. 16, les protagonistes boivent du whisky : “les verres tintèrent, l’alcool ambré jouait en vaguelettes contre les parois translucides”.
    Chap. 16 “le visage semblable à une ombre de folie”
    Chap 17. “l’ampoule crasseuse du plafond tressautait, pleurant des ombres fugitives sur les briques étouffées par des sillons charnus de moisissure”
    Chap. 40 “Christiane Corneille baya aux corneilles” il n’a pas pu s’en empêcher !!
    Bref ce style extrêmement lourd, ampoulé et artificiel rend la lecture vraiment pénible. Je n’avais pas remarqué ce travers lorsque j’avais lu mon premier livre de F. Thilliez, Pandémia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here