Franck THILLIEZ : Série Sharko & Henebelle – 03 – Atomka

2
1491
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d’un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent.

Une affaire d’envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police.

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu.

Origine France
Éditions Fleuve
Date 11 octobre 2012
Éditions Pocket
Date 3 octobre 2013
Pages 608
ISBN 9782266239455
Prix 8,60 €

L’AVIS DE LEA D.

Franck Thilliez nous régale d’une nouvelle aventure de ses célèbres enquêteurs bien cabossés. C’est toujours un moment attendu avec impatience, la lecture d’un nouveau Franck Thilliez ; en particulier avec tout le suspense engendré par Le Syndrome E et Gataca !

Après Gataca et la mort de jumelles, Lucie Henebelle et Franck Sharko tentent de garder la tête hors de l’eau. Pas facile en cette période de Noël, où les souvenirs de ses jumelles se rappellent à Lucie ! La déception de ne pas arriver à faire un enfant mine encore davantage ce couple fatigué.

Une nouvelle enquête se met en place. Un journaliste de faits divers, Christophe Gamblin, est retrouvé dans un congélateur, mort de froid. Un congélateur dans lequel il a été enfermé apparemment vivant, contre son gré, agonisant de façon pour le moins horrible… Est-ce pour cette raison que le mot « Agonia » a été tracé dans la glace à côté de lui ?

Lucie et Sharko relient les recherches mystérieuses de Gamblin dans les archives de son journal à la disparition d’une de ses amies, Valérie Duprès, reporteur et menant une enquête dont elle n’a parlé à personne. La journaliste est introuvable, son appartement cambriolé… Pour quelles raisons ? Qu’a-t-elle découvert ?

Et où se place dans cette équation la découverte de femmes, mortes noyées dans des lacs de montagnes en plein hiver, quand elles ne sont pas repêchées juste à temps par un coup de fil anonyme ? Et avec ceci, un gamin errant recueilli, avec un mystérieux tatouage sur sa poitrine et des organes déjà vieillissants, avant qu’il ne soit enlevé de l’hôpital.

Cette nouvelle enquête du duo va les emmener sur les traces de l’atome, du nucléaire, et si l’homme le maîtrise si bien que cela…

A côté de l’enquête pour le moins prenante, le couple a fort à faire pour faire marcher leur relation. Ces deux personnages ont été vraiment malmenés (on peut citer un auteur sadique !), et tentent tout pour se raccrocher à tout pour se reconstruire et cela passe notamment la volonté de faire un enfant, une volonté surtout exprimé par Lucie (son envie frénétique d’avoir une fille ne serait-elle pas l’envie d’avoir une « copie » de ses jumelles, ce qui la rend hypersensible vis-à-vis de Franck). Mais outre cet aspect profondément essentiel dans cette phase de leur vie, Franck se voit tiraillé, harcelé par son passé.

Menaces, imitation des actes d’un tueur du passé de Franck, et non le moindre ! Comment se protéger, et surtout protéger Lucie ? Le policier va devoir prendre ce copycat de vitesse, avant qu’il ne détruise tout sur son passage.

Il y a beaucoup à dire sur un Franck Thilliez, mais le point le plus important est sa maîtrise de son histoire, qui forme un thriller au rythme haletant, des histoires personnelles aussi importante que l’enquête policière, surprises et rebondissements à chaque page. Mais aussi une documentation très importante, cette fois sur le domaine de l’atome, qui apporte comme d’habitude une touche scientifique bienvenue ! Les faits décrits, la documentation, tout est cohérant et réaliste, ce qui contribue à immerger le lecteur dans le récit, et augmente encore l’horreur de la réalité décrite.

Une petite note spéciale pour ceux qui voudraient se lancer dans « l’aventure Thilliez » : mieux vaut lire les livres dans l’ordre chronologique ! C’est-à-dire les livres avec les héros séparés, puis leurs aventures communes (Le Syndrome E, Gataca puis Atomka).

N’hésitez surtout pas à commencer les ouvrages de Franck Thilliez, ils sont vraiment glaçants !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

2 Commentaires

  1. Un vrai bonheur de lecture comme tjours avec les romans de Franck Thilliez. Outre le fait de retrouver Lucie et Franck Sharko, c’est surtout l’ambiance oppressante et le style sec et nerveux de l’écrivain qui donne encore une fois du plaisir à la lecture ! J’ai adoré !
    Très belle chronique Léa !

  2. Quel plaisir de retrouver nos deux flics cabossés mais toujours vaillants et énergiques malgré les malheurs que s’acharne l’auteur à leur faire subir. Histoires excellemment bien ficelés et documentées (c’est vrai que ça interpelle !) avec un rythme qui de fermer le livre d’autant plus que l’on craint la dernière page avec le sadisme de l’auteur de replonger nos personnages dans l’horreur. Pour une fois il les laisse souffler et profiter de la vie, ouf … mais j’espère qu’on les retrouvera car on a l’impression de les connaitre et on a envie de connaitre la suite de leur histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.