François ROLLIN : Dictionnaire amoureux de la bêtise

François ROLLIN : Dictionnaire amoureux de la bêtise

Présentation Éditeur

Pourquoi un Dictionnaire amoureux de la bêtise ? Parce qu’elle est la chose la mieux partagée en ce bas monde, mais aussi parce que son polymorphisme ajouté à son omniprésence en fait un des sujets les plus riches et les plus inépuisables qui soient.

« Que de belles fleurs sont écloses depuis 22 ans sur l’arbre magique des Dictionnaires Amoureux ! Que de grands et beaux sujets : pêle-mêle, l’Inde, les Trains, le Piano, Shakespeare, l’Islam, le Rugby, le Nord, le Jazz, Napoléon, l’Alsace, le Cinéma, la Chine, le Général, le Théâtre, la Gastronomie, la Grèce…

Avec, çà et là, quelques fleurs atypiques, le Crime, les Faits Divers, ou l’Inutile, qui ont fait dire aux puristes :  » Et pourquoi pas la Bêtise, tant qu’on y est !!?? « . Et chacun de souhaiter narquoisement bon courage au malheureux qui hériterait d’un sujet aussi incongru !

Le malheureux, ce fut moi, et le malheureux, qu’on se le dise, est follement heureux du cadeau.

Non seulement parce que la Bêtise est la chose la mieux partagée en ce bas monde, mais aussi parce que son polymorphisme ajouté à son omniprésence en fait un des sujets les plus riches et les plus inépuisables qui soient.

L’homme a écrit sur la Bêtise, des aphorismes, des livres, des chansons ; il a fait et continue de faire des Bêtises, des petites, des grosses, des récurrentes, des stupéfiantes ; il a réfléchi à la Bêtise, ce qui est oxymoron comme tout ; et puis, pour que la fête soit complète, il a sciemment écrit des Bêtises, pour faire rêver et surtout pour faire rire, et, je le confesse, je ne me suis personnellement pas privé de ce plaisir farfelu que j’espère bientôt partagé.

J’ai mis dans ce DAB mes amis, mes amours, mes idoles, mes passions, mes marottes, mes délires, mes coups de griffe, mes coups de cœur, ma joie de vivre… et tout ce que j’ai oublié, le lecteur le trouvera tout bêtement à l’entrée  » Lacunes « …

Origine Flag-FRANCE
Éditions Plon
Date 13 octobre 2022
Pages 560
ISBN 9782259310345
Prix 26,00 €
Commander

L'avis de Stanislas Petrosky

Le professeur Rollin est un érudit qui ne manque pas d’humour et qui aime à se poser en pourfendeur de la bêtise, il y a donc consacré un dictionnaire amoureux.

Certes la bêtise est un grand sujet, vaste, comment serait-ce possible de la compiler en un seul dico ?

Il faudrait une encyclopédie de la connerie universelle pour en venir à bout.

Comme c’était une chose impossible pour Rollin, il a rendu des hommages et poussé des coups de gueule, ce qui donne un ouvrage frais et souvent drôle.

News

Elodie Alauzet : Le maître Golem – 01 – De Terre et de Pierre

Un voyage que l'on entame avec la promesse de l'émerveillement, et que l'on termine avec la certitude d'avoir été, quelque part, transformé.

Françoise Le Mer : L’héritage maudit de Ouessant

Avec L'héritage maudit de Ouessant, Françoise Le Mer nous concocte un excellent divertissement en lecture où l’argent fait la loi

Christian Durieux, Denis Lapière, Daniel Couvreur : Le faux Soir

Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

Ian MANOOK : Inspecteur Kornelius Jakobsson – 03 – Krummavísur

Un chalutier en fuite intercepté en pleine tempête par un hélicoptère des forces spéciales. À son bord, le corps de la petite Anika
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Elodie Alauzet : Le maître Golem – 01 – De Terre et de Pierre

Un voyage que l'on entame avec la promesse de l'émerveillement, et que l'on termine avec la certitude d'avoir été, quelque part, transformé.

Françoise Le Mer : L’héritage maudit de Ouessant

Avec L'héritage maudit de Ouessant, Françoise Le Mer nous concocte un excellent divertissement en lecture où l’argent fait la loi

Christian Durieux, Denis Lapière, Daniel Couvreur : Le faux Soir

Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.