Franck THILLIEZ : La forêt des ombres

1
2654
FRANCK THILLIEZ - La foret des ombres
La forêt des ombres (Modèle aléatoire)

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Hiver 2006. Coeur de la Forêt-Noire.

Le froid, la neige, l’isolement… Les conditions idéales pour écrire sur un tueur en série, retrouvé pendu voilà plus d’un quart de siècle.

Le Bourreau 125…

Cent vingt-cinq, pour les cent vingt-cinq grammes de chair qu’il faisait prélever aux épouses sur leurs maris, avant de les torturer.

Aujourd’hui, Arthur Doffre, riche héritier, vieil homme paraplégique, souhaite le ramener à la vie par l’intermédiaire d’un roman. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur de polar occasionnel, a un mois pour écrire, enfermé dans un chalet avec sa famille, Doffre et sa jeune compagne.

Mais il est des portes qu’il vaut mieux laisser fermées… et très vite, la psychose s’installe.
Dès lors, une seule idée pour les hôtes : la fuite.

Mais on ne quitte pas la Forêt-Noire si facilement. Pas avec une voiture mise hors d’état, pas en plein hiver, si loin de tout.

Ne reste alors qu’une seule solution : combattre ses peurs, repousser la folie, grouper ses maigres forces ; et affronter l’impensable…

Origine France
Éditions Le Passage
Date 24 août 2006
Éditions Pocket
Date 23 août 2007
  14 octobre 2010
Pages 384
ISBN 9782266205023
Prix 7,50 €

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Un huis-clos stupéfiant !

David Miller, embaumeur « le jour » et écrivain « la nuit » est sans cesse harcelé par une de ses fans. Cela nuit gravement à l’équilibre de son couple. Lorsqu’un richissime homme d’affaire va lui proposer de s’isoler dans un chalet de la forêt noire avec sa famille pendant un mois pour écrire un roman, David va saisir sa chance.

Il doit réécrire l’histoire du tueur en série : le Bourreau 125. Toutes les conditions sont réunies pour qu’il puisse s’immerger dans l’esprit de ce tueur… mais à quel prix ?

Ce huis-clos est superbe, la tension va crescendo. Toutes les émotions sont habillement retranscrites : de l’exaltation à la peur…. Les rapports entre l’écrivain et « son écriture » (le contenu de ses textes) sont troublants…

J’ai été happée par ce roman que j’ai lu d’une seule traite : la nuit était tombée, la magie de Thilliez pouvait commencer…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.