Le Club Van Helsing

Petite incartade pour passer du Noir au Rouge et Noir. Je vous rassure bien qu’aimant Stendhal, on est assez éloigné de Julien Sorel. Exit Mme de Rênal, welcome to lycanthropes et autres suceurs de sang. Bref, une escapade dans une collection arrêtée trop tôt. Les éditions Baleine (qui avaient donné naissance au fameux et excellent Poulpe) ont déversé en 2007 une douzaine de romans pour bâtir le CVH, le Club Van Helsing. Une collection arrosée par de belles plumes qui ne souffraient d’aucune limite pour redonner corps aux mythes.

Présentation

Les grands mythes monstrueux : légendaires, littéraires et cinématographiques réapparaissent ici et maintenant, mais sous la houlette d’Hugo Van Helsing, descendant du héros de Bram Stocker, des chasseurs les affrontent. Ils formant le Club Van Helsing…

Une volonté pour la série de rassembler les meilleurs ressorts de la littérature populaire, héritage du XIX° s et du techno thriller d’aujourd’hui. CLUB VAN HELSING apparaît ainsi comme la première collection littéraire défendant la fusion des genres : polar, science-fiction, fantasy, thriller…

Les éditions Baleine ont été créées en 1995 et ont donné naissance à la célèbre série LE POULPE. Essentiellement tournée vers la littérature de genre, BALEINE compte aujourd’hui environ 360 titres au catalogue. L’objectif des fondateurs, et la continuité du projet éditorial, c’est l’ambition de décloisonner les « mauvais » genres littéraires (Polar, SF, gothique, romans sentimentaux, angoisse et horreur), en leur donnant des lettres de noblesse qu’elles n’ont jamais eu, ou perdu. (Sources : Éditions Baleine)

La carte de visite

Il arrive que l’oeil capture une silhouette, celle d’un monstre sur un mur de béton, que l’oreille entende un hurlement surgissant d’une impasse. On se dit que c’est la fatigue, le stress de la vie moderne, et l’esprit reprend le dessus, pour retourner à la routine rassurante, en général, c’est ce qu’il faut faire, parce que la vie est banale, qu’elle n’a rien d’extraordinaire. Mais parfois il y a un monstre dans le béton, et l’horreur se déchaîne dans l’impasse…

Alors on ne peut compter que sur le Club Van Helsing. CVH

Carte de visite que m’a donné un étrange individu un soir…

Un seul indice… carte imprimée par les éditions Baleine… une date griffonée : mai 2007…

J’ai toujours été un peu heurté par la classification en genre des ouvrages. Alors quand sous une jaquette noire et inquiétante, jaillit une collection qui passe au mixeur les frontières des thrillers, romans d’horreur, polars, et bien d’autres gourmandises, nous avons face à nous un gros melting pot, cinématographique à souhait. Ça bastonne, ça crache et ça mord dans tous les sens.

Si chaque livre est indépendant, le lecteur retrouve des personnages bien connus dans la littérature, avec en premier lieu, le fondateur du CVH, Hugo van Helsing le chasseur de vampires de Stocker et son combat le mal. En quelques mots, le retour des monstres au cœur de notre société moderne.

Avec Cold Gotha de Guillaume Lebeau, on saute les deux pieds dans le 1er de la série, où tout se déroule sur 24h du 10 au 11 septembre 2001. Ça ne vous rappelle rien ? Et bien, si derrière cela se cachait une vérité encore plus monstrueuse. La patte et les crocs d’un certain Vlad… De quoi remettre en selle Hugo Van Helsing pour de nouvelles aventures sanguinolentes, le tout porté dans une vélocité d’écriture qui emporte le lecteur. A travers Léviatown de Philip Le Roy, on change de prisme et c’est à Kathy Khan, chargée par Van Helsing, que revient la charge d’aller affronter le Léviathan dans une tour maudite qui a vu le jour sur les décombres du World Trade Center. Ça hume les ninjas et le mal prend une autre forme. Ça tournoie, ça gicle. Pour ce qui est de Mastication de Jean Luc Bizien, on verse dans les nuits lycantropiennes et parisiennes. La nouvelle génération de loups-garous attire sur elle l’attention humaine. Et c’est avec un autre style que le mal se dessine sous nos yeux. Ça croque et ça tire.

Les Romans

La série comprend 12 romans. La collection est interrompue en 2008 au cours de la saison 2.

Saison 1

Saison 2

Bref, sous chaque belle couverture noire s’ouvre un monde d’horreur et de violence où Hugo van Helsing et les membres de son club œuvrent dans le plus grand secret pour notre plus grand bien. C’est scénarisé à souhait, cela s’avale comme une friandise. Si chaque auteur à son style à lui, il n’en demeure pas moins que les plumes sont souvent vives. Pas de temps morts. Et puisque certains ouvrages sont en rupture, cela m’offre le temps de les dégoter, de refaire le plein d’ail et de balles en argent et de reprendre ma respiration. J’en profite pour conseiller aux lecteurs de se bâtir une playlist de rigueur. Car l’action est souvent intense et il faut du lourd dans les oreilles pour valser avec le CVH.

Redécouvrez les romans

cold-gotha - lebeau
Maud TABACHNIK - Club Van Helsing - Tous ne sont pas des monstres
question de mort-johan heliot
mastication - bizien
Philip LE ROY - Club Van Helsing - Leviatown
mickey-monster - bonzon - bretin
delires-d-orphee - dufour
Xavier MAUMEJEAN - Club Van Helsing - Freakshow
Jean-Marc LOFFICIER - Club Van Helsing - Crepuscule Vaudou
Paul HALTER - Club Van Helsing - La Nuit du minotaure
Pierre GRIMBERT - Club Van Helsing - Saigneur des loups
Pierre PELOT - Club Van Helsing - Outback

En savoir un peu plus...

Video

Entretien entre Philip LE ROY & Guillaume LEBEAU

Exposition Photos

FREAKSHOW ! Portraits réalisés par Philippe Asset pour le Club Van Helsing exposés en novembre 2007 à Caen, lors du 2eme Forum du Livre de L’Ecole de Caen, dans la galerie marchande du Centre Commercial Paul Doumer à Caen.

Les dossiers "Il était une fois..."

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.