Sandrine ROY : Lynwood Miller – Tome 1

0
369
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Sandrine ROY - Lynwood Miller
Lynwood Miller

Parution aux éditions Lajouanie en juin 2016

Elle est jeune, belle et capable de déplacer des objets à distance et de guérir par l’impositions des mains.

On cherche à la tuer.

Il est beau, américain et coule une retraite paisible et prématurée dans les montagnes françaises. Lynwood Miller est un ancien des forces spéciales. Il veut la sauver.

Ils se sont rencontrés dans des circonstances peu communes : deux malfrats avaient kidnappé la belle et projetaient de l’exécuter. Pas de chance, ils opéraient à deux pas de la bergerie de l’ancien soldat…

Gravitent autour de ce duo, deux psychiatres allemands au passé chargé ; un jeune hacker un brin introverti partageant son temps entre balades en montagne et curieuses missions à travers le monde ; une brigade de policiers d’outre-Rhin ; un commissaire français débonnaire et un sacré nombre de gens bien décidés à faire disparaître définitivement l’héroïne.

De l’action, de l’amour, du suspense, des rebondissements… tous les ingrédients, en somme, d’un roman que ne renierait pas Marc Lévy.

(Source : Lajouanie – Pages : 304 – ISBN : 9782370470713 – Prix : 18,00 €)

L’AVIS MURIEL LEROY

Il s’agit là d’un premier roman de Sandrine Roy, roman dont  le thème est peu conventionnel dans le roman noir… En effet il s’agit là d’une histoire d’amour mais pas que… et d’un policier mais pas que… Les deux ensembles forment là un tout, une très belle histoire, touchante et captivante.

On y trouve de la romance, de l’aventure avec un peu de télékinésie, de  télépathie donc de surnaturel mais sans plus… Il s’agit aussi d’une quête de l’identité savoir qui l’on est, d’où l’on vient pour pouvoir être soi et s’accepter… Les mensonges occasionnent souvent des frustrations, de la colère et en pensant agir au mieux, souvent on obtient l’inverse de l’effet escompté !

Les personnages sont ici extrêmement bien travaillés, et vivants, l’attachement est réel, la psychologie est crédible, et l’écriture fluide et agréable à lire…

Je ne me suis pas ennuyée une seconde en le lisant c’est très divertissant, frais et dans l’époque actuelle on en a grandement besoin !

En outre cela change aussi de tous les romans policiers habituels, il n’y a pas de gore, pas de cadavres découpés non juste une enquête pour découvrir le passé d’un des protagonistes. Comme quoi on peut faire de bonnes histoires captivantes sans bain de sang !

Bref c’est un livre que je recommande vivement si vous voulez changer de style, vous reposer l’esprit et passer un très bon moment.

Premier roman réussi que je tente chez Lajouanie, à lire !!!


L’AVIS DE CHRISTOPHE DUBOURG

Critique de Lynwood Miller de Sandrine Roy aux éditions Lajouanie

Elle est jeune, belle et capable de déplacer des objets à distance et de guérir par l’imposition des mains. On cherche à la tuer. Il est beau, Américain, et coule une retraite paisible et prématurée dans les montagnes françaises. C’est un ancien membre des forces spéciales. Il veut la sauver. Ils se sont rencontrés dans des circonstances peu communes : deux malfrats avaient kidnappé la belle et projetaient de l’exécuter. Pas de chance, ils opéraient à deux pas de la bergerie de l’ancien soldat… Gravitent autour de ce duo deux psychiatres allemands au passé chargé ; un jeune hacker un brin introverti partageant son temps entre balades dans ses Pyrénées natales et curieuses missions à travers le monde ; une brigade de policiers d’outre-Rhin ; un commissaire français débonnaire, et un sacré nombre de gens bien décidés à faire disparaître définitivement l’héroïne.

Pocket terreurVous rappelez-vous de ses livres au look facilement reconnaissable, avec ce titre imprimé en lettres de sang sur un fond noir sur la tranche du roman ?  Non ? Et si je vous dis que je vous parle de la collection « Terreur » dirigée par Patrice Duvic chez Pocket dans les années 90 ?

Ça y est, ça vous revient ?

Non ? Pas grave… je vais vous rafraichir la mémoire en vous énumérant quelques auteurs…
Stephen King, Graham Masterton, Dean Koontz, William Peter Blatty, Anne Rice, Thomas Harris, Robert Bloch, James Herbert, Jack Vance, Peter Straub, etc… Pas mal, non ?

Si je vous parle de cette collection saturée de noms prestigieux, c’est parce que l’auteure, Sandrine Roy, pourrait sans problème figurer dans cette liste. Lynwood Miller se lit comme un bon Dean Koontz, auteur américain très prolifique et touche à tout. Il en a les ingrédients : la touche de mystère et d’action, une pincée de surnaturel (mais pas trop) ainsi qu’une dose de romantisme (qui ne rime cependant pas avec mièvrerie) généralement absente de ce type de romans. … Lynwood Miller, c’est tout ça à la fois, un roman hétéroclite avec cependant deux petites touches en plus qui le distinguent des autres : une french touch et une woman’s touch.

L’écriture est fluide et par moments, délicate quand il le faut. C’est vivant, sans phrases tarabiscotées ni rebondissements inutiles, ça fonce droit au cœur, au but et à l’essentiel, sans pour autant être fade. Lynwood Miller est tout autant un roman d’aventures – avec son héros ombrageux et mystérieux, son héroïne touchante fragile et dure à la fois -, qu’un polar à l’atmosphère aussi singulière que ses protagonistes. Oui, Lynwood Miller est atypique. Parce que le mélange des genres, qui pourrait s’avérer assez improbable ou indigeste, résiste en fait à toute forme de critique. Une fois le livre refermé, il se dégage une certaine candeur qui ajoute à la fraicheur de l’ensemble. La touche féminine…

La force du roman vient pour beaucoup de ses personnages. Ils sont attachants et conservent intact une bonne part de leur attrait et de leur mystère une fois le livre terminé. Personnellement, le Lynwood Miller du titre me fait un peu penser au Dirk Pitt de l’auteur américain Clive Cussler. Un vrai héros. Débarrassé cependant des oripeaux et du côté cliché « sans peur et sans reproches » assez manichéen du personnage de Cussler…

La french touch, je vous dis !

Un dernier « plus » qui prouve si besoin est, la qualité du roman de Sandrine Roy : l’envie de revoir Lynwood, Eli et Simon dans d’autres aventures…  Get ready, elles arrivent à grand pas !


L’AVIS DE YANNICK P.

Sandrine Roy signe avec Lynwood Miller un premier roman policier, mais pas que … comme d’habitude chez Lajouanie. Pour une 1ère c’est très bon, léger pour l’été et attachant.

Le suspens monte savamment, l’intrigue est bien construite et les duos qui tournent autour de Lynwood Miller sont captivants.

Je ne veux rien spoiler. Saches juste, lecteur curieux, que Lynwood est venu s’installer dans un coin perdu des Pyrénées. Nouvelle identité, nouveau pays. Il se lie d’amitié avec son voisin le plus proche, un geek vivant chez maman, Simon et Maurice, son chien. Une jeune femme, Eli, est kidnappée par deux hommes. Lynwood va la sauver d’une mort certaine. A partir de cet instant un lien extra-ordinaire les unit. Ils forment un duo à part, elle, spéciale avec des dons de kinesthésie, lui, amoureux avec ses reflexes d’ancien soldat. Quelqu’un veut la mort d’Eli, alors dans ces montagnes enneigées, une équipe improbable va se former et va nous promener jusqu’à Berlin.

Sandrine Roy, dose méticuleusement son roman, sans avoir besoin de cadavres égorgés ou dépecés. Elle le parsème de tous les ingrédients qui offrent une lecture addictive. Les personnages sont intéressants, ils ont du relief. Les descriptions sont présentes sans être lourdes. Pour un polar, il y a de l’action et du suspense. Mais pas que… Une bonne dose de surnaturel, une pincée d’amour (à moins que cela ne soit le contraire). Le style est diablement agréable même si l’intrigue aurait peut-être pu être poussée un peu plus loin. Mais pour un 1er roman, c’est déjà top. Sandrine Roy prouve qu’elle en a sous le pied, heureusement qu’il y a un tome 2.

Advertisement
Jeune quinqua fringuant, serial Lecteur addict au roman noir" pour le reste, père aimant de 2 ados, marketeur de profession et amateur de whiskys, vins et de cuisine conviviale et auteur de TU JOUES TU MEURS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.