Interview de Guillaume LEBEAU pour Cold Gotha – Club Van Helsing

0
143

Guillaume Lebeau

Auteur français, Guillaume LEBEAU est un fervent adapte du cinéma de genre, nourri au gore italien et à la littérature déviante.

Le rituel de présentation… Qui êtes-vous ?

Mon nom est Van Helsing. Hugo Van Helsing ! Malgré le silence que je me dois d’observer concernant mes activités, je peux vous dire que je chasse des créatures qui veulent du mal au genre humain. L’invasion a commencé le 10 septembre 2001. Depuis je ne suis plus seul à assumer cette charge.

Alors, selon vous, la collection Van Helsing « polar » ou « fantastique » ?

Ni l’un ni l’autre mais certainement tout à la fois. Nous remixons. Nous fusionnons. Nous expérimentons car nous vivons dans un monde dangereux !

Comment avez-vous été recruté par les créateurs de la série ou pour les créateurs, comment avez-vous recruté les auteurs de la série ?

Nous recrutons d’abord sur CV anonyme. Ensuite Zigor Side, notre avocat organise des speed dating. Enfin les heureux élus suivent un stage commando de trois mois dans le Cotentin organisé par notre armurier James Citrin. Notre recrutement doit être sans faille. Vous comprenez, nos membres n’ont pas le droit à l’erreur…

Selon vous quelles sont les qualités requises pour écrire dans cette série et ce genre de romans ?

Maitrise d’un art martial ou de plusieurs. Aisance au tir de missile Stinger. Faculté d’adaptation à n’importe quel terrain.

Qui est l’illustrateur des magnifiques couvertures ? Avez-vous eu votre mot à dire sur l’illustration ?

Stéphane Valley est notre illustrateur de génie. Il est né dans une tanière de lycanthropes normands et depuis entretient avec les monstres une relation véritablement ambiguë.

Avez-vous un monstre imposé pour l’écriture ou êtes-vous totalement libre de ce choix ? Comment avez-vous été inspiré ?

Le chasseur a le choix. Nous ne lui imposons aucune proie. Cette dernière doit simplement être recensée dans notre catalogue mythologique, cinématographique ou littéraire…

Quels sont les thèmes imposés pour l’écriture ? Quelles sont les limites ?

NO LIMIT ! Vous croyez que lorsque on traque un gibier de cette nature, il serait malin d’imposer une quelconque limité ? Allons, un peu de sérieux.

Même question sur l’écriture : Y-a-t-il des critères imposés (format, nombre de pages) ?

Ça c’est confidentiel. Faudrait poser la question à Zigor mais il est en voyage au Pakistan.

Elle sera publiée un jour la petite bible du CVH ?

Le problème c’est que le sang s’efface sur la peau humaine… aussi on perd beaucoup d’informations avec le temps. Bah, il en restera sans doute assez pour faire un petit volume fin 2000…

Imaginez-vous une adaptation en série tv par exemple ? Qui verriez-vous dans le rôle de votre personnage principal ?

On ne l’imagine pas. On va la réaliser. Nous mêmes si aucun producteur ne veut tenter l’aventure. Dans le rôle d’Hugo, je verrais bien Dupontel…

Quels sont vos projets pour l’année à venir ?

La parution du second volet de ma « thrilogy » aux éditions Phébus qui s’intitulera Hexagone. Et puis quelques surprises, en jeunesse, en dictionnaire…

Merci à Guillaume LEBEAU de nous avoir accordé cette interview.

Retrouvez la chronique de son livre ici : Cold Gotha

Interview réalisée en collaboration avec Claire Redfield, Raven & Belgarpat du site Plume Libre.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.