Bienvenue dans ce dossier sur les romans policiers où l’intrigue se situe en Provence-Alpes-Côte d’Azur, de Avignon à Nice en passant par Marseille.

“Provence-Alpes-Côte d’Azur est une région du Sud-Est de la France. Elle est souvent désignée par l’acronyme PACA. Son chef-lieu est Marseille.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est baignée au sud par la mer Méditerranée et limitrophe à l’est des régions italiennes de Ligurie et Piémont, dont elle est séparée par les Alpes du Sud. Elle est bordée au nord par la région Auvergne-Rhône-Alpes et à l’ouest par le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le Rhône marquant la frontière régionale.” Source : Wikipedia

Ce dossier comprend les départements des Alpes-de-Haute-Provence (04), des Hautes-Alpes (05), des Alpes-Maritimes (06), des Bouches-du-Rhône (13), du Var (83) et du Vaucluse (84).

Les romans sont classés par villes. Lorsque l’endroit où se déroule l’action n’est pas clairement définis ou si nous n’avons pas l’information, l’ouvrage se trouve classé par département.

Retrouver également d’autres ouvrages autour du roman noir.

Liste non exhaustive, alors n’hésitez pas à nous faire part de vos lectures, de vos écrits ou de vos publications.


AVIGNON (84)

  • Pierre BERTHIER : Les mandarins d’Avignon (Gisserot) Lorsque le personnel de l’institut Léopold-Sédar-Senghor s’inquiète du retard de sa directrice, il est fort éloigné d’imaginer qu’un drame s’est déjà déroulé dans les locaux de l’université Avignon II et que le corps de Suzanne Ferrari gît dans un réduit, à deux pas des bureaux, étrangement mutilé.

BANON (04)

  • Pierre MAGNAN : Le commissaire dans la truffière (Folio 1998)

CANNE (06)

  • Jean-Marie PALACH : Du sang sur le tapis rouge (Pavillon Noir) Depuis douze ans, un accident endeuille chaque année le Festival de Cannes. La victime est toujours un proche de Claude Bergerac, le célèbre producteur de films. 

CHATEAU-NEUF-DU-PAPE (84)

  • Jean-Pierre ALLAUX et Noël BALEN : Massacre à la sulfateuse (Fayard) Quand l’œnologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile Lanssien débarquent sur les terres pierreuses de Châteauneuf-du-Pape, l’accueil qui leur est réservé est aussi cinglant et glacé qu’un mauvais coup de mistral.

MANOSQUE (04)

  • Pierre MAGNAN : Le tombeau d’Hélios (Folio 2001)

MARSEILLE (13)

  • Philippe CARRÈSE : Trois jours d’engatse (Aube 2014)
  • Philippe CARRÈSE : Conduite accompagnée (Fleuve 2002)
  • Philippe CARRÈSE : Les veuves gigognes (Aube 2014)
  • Philippe CARRÈSE : Graine de courges (J’ai Lu 2000)
  • Philippe CARRÈSE : Le bal des cagoles (Ecailler 2012)
  • Jean CONTRUCCI : Les nouveaux mystères de Marseille
    • L’énigme de la Blancarde (JC Lattès 2002)
    • La faute de l’Abbé Richaud (JC Lattès 2003)
    • Le secret du Docteur Danglars (JC Lattès 2004)
    • Double crime dans la rue bleue (JC Lattès 2005)
    • Le spectre de la rue Saint-Jacques (JC Lattès 2006)
    • Les diaboliques de Maldormé (JC Lattès 2007)
    • Le guet-apens de Piscatoris (JC Lattès 2008)
    • Le Vampire de la rue des Pistoles (JC Lattès 2009)
    • L’inconnu du grand hôtel (JC Lattès 2010)
    • La Somnambule de la villa aux loups (JC Lattès 2011)
    • Rendez-vous au Moulin du Diable (JC Lattès 2014)
    • L’affaire de la Soubeyranne (JC Lattès 2015)
    • La ville des tempêtes (HC éditions 2016)
  • Gilles DEL PAPPAS : Le baiser du congre (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : Bleu sur la peau (Jigal) À Marseille, ville d’ombre et de lumière, la tragédie n’est jamais très très loin…
  • Gilles DEL PAPPAS : Le jobi du racati (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : Le royaume de dégun (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : Du sel plein les yeux (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : Le coeur enragué (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : Le cafoutchi du diable (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : La mue de la cigale (Jigal)
  • Gilles DEL PAPPAS : Vogue, bel engatseur (Jigal)
  • André FORTIN : Deus ex Massilia (Jigal)
  • Maurice GOUIRAN : Le dernier des chapacans (jigal 2002)
  • Maurice GOUIRAN : L’arménienne aux yeux d’or (jigal 2002)
  • Maurice GOUIRAN : Les martiens de Marseille (jigal 2003)
  • Maurice GOUIRAN : La porte des orients perdus (jigal 2004)
  • Maurice GOUIRAN : Les damnés du vieux port (Jigal 2004) En 1940, Marseille est mise en coupe réglée par Sabiani et ses nervis à la solde des nazis.
  • Maurice GOUIRAN : Marseille, la ville où est mort Kennedy (Jigal 2005)
  • Maurice GOUIRAN : Train bleu train noir (Jigal 2007) 1943… 1993 À cinquante ans d’intervalle, deux trains quittent Marseille et font route vers le nord.
  • Maurice GOUIRAN : Putain de pauvres (Jigal 2007)
  • Maurice GOUIRAN : Sur nos cadavres, ils dansent le tango (Jigal 2011)
  • Maurice GOUIRAN : Une nuit trop douce pour mourir (Jigal 2015)
  • Maurice GOUIRAN : Le printemps des corbeaux (Jigal 2016)
  • Maurice GOUIRAN : Maudits soient les artistes (Jigal 2016)
  • Jean-Claude IZZO : Trilogie Fabio Montale
    • Total Khéops (Gallimard 1995)
    • Choumo (Gallimard 1996)
    • Solea (Gallimard 1998)
  • Bruno LEYDET : Sortez vos morts (Jigal) L’Histoire commence en 1723. Marseille est alors officiellement «guérie» de la peste. Le peintre Michel Serre entreprend de nous raconter une étrange rencontre, qui va bouleverser sa vie et son art !
  • Alain PUCCIARELLI : Meurtres à la Cité radieuse (Jigal)
  • Serge-Yves RUQUET : Marseille sur maire (Jigal)
  • Serge SCOTTO : Saucisse dans le métro (Jigal)
  • Alain STEPHAN : Notre-Dame la Camarde (Gisserot) Une sourate du Coran est retrouvée auprès du cadavre de Samira, une prostituée assassinée par arme à feu. Ses consoeurs décident de s’organiser en comité de défense et louent les services d’une détective, Iphigénie.  

NICE (06)

  • Jean Emelina : Samba Niçoise (Baie des Anges 2013) Nous sommes au début des années 80, l’action démarre sur la Côte d’Azur. Joseph Gouffignat, maître-auxiliaire au collège Saint-Louis de Gonzague à Nice, a depuis toujours rêvé de Brésil
  • Jean Emelina : Alerte à Coco Beach (Baie des Anges 2014) Une enquête singulière où le détective se retrouve à la fois enquêteur et victime.
  • Jean Emelina : Cyanure à Valrose (Baie des Anges 2015) Stupeur et consternation ! Voici qu’un prestigieux professeur de l’Université de Nice-Sophia Antipolis vient d’être trouvé raide mort dans son bureau du grand château de Valrose.
  • Thierry GALLIER : Nice, baie des ombres (Gisserot) Il n’y a pas que des anges dans la baie de Nice. Pendant que, sous le soleil généreux, on prend la vie du bon côté, une organisation agit pour le mal. Le jeune et fringant inspecteur Laurent, installé depuis peu sur la Côte d’Azur, va très vite s’en rendre compte.
  • Luminet / Sackur : Mort-flash à Nice Ouest (Baie des Anges 2015) Un corps défiguré est découvert dans le laboratoire de chimie du lycée Thierry-Maulnier, plus connu des Niçois sous le nom de “lycée de l’Ouest”.
  • Carine Marret : Morte-saison sur la Jetée-Promenade (Baie des Anges 2011) Qui donc est l’homme dont le corps vient d’être retrouvé parmi les vestiges du Casino de la Jetée-Promenade de Nice après un séjour de trois semaines dans la mer Méditerranée ?
  • Carine Marret : L’agonie du Jour (Baie des Anges 2012) A bord du train Paris-Nice le ramenant sur la Côte d’Azur, le commissaire Jean Levigan apprend qu’une prise d’otage vient d’avoir lieu au musée des Beaux-Arts Jules Chéret…
  • Brigitte Rico : L’orgueil du diable (Baie des Anges 2013) C’est au cœur du Vieux-Nice qu’un tueur en série met en place, jour après jour, une exposition d’oeuvres d’art tranchées dans le vif !
  • Brigitte Rico & Georges Rocco : Le Carnaval des Loups (Baie des Anges 2016) Comme tous les ans, le fastueux Carnaval de Nice bat son plein. Mais, au milieu de la liesse qui s’empare des nuits niçoises, un homme, avec un masque de loup, en profite pour attirer des femmes dans ses griffes.
  • Geneviève Roussel : Nice Mafia Song (Baie des Anges 2011) Cet ouvrage est un thriller psychologique ayant pour cadre la ville de Nice, avec une héroïne un peu naïve « Prudence », avec en toile de fond des histoires de proxénétisme, de mafia, et d’argent… 
  • Michel Seyrat : Les éditions dangereuses (Baie des Anges 2014) L’intrigue se passe entre Paris et Nice, entre la place Magenta, les villas de La Réserve, la colline de Cimiez, dans le milieu des auteurs, éditeurs et libraires.

SISTERON (04)

  • Pierre MAGNAN : Le secret des Andrônes (Folio 2000) Un vrai cadavre est balancé du haut de la citadelle de Sisteron au cours d’une représentation théâtrale. 

TOULON (83)

  • Vincent QUIVY : Brutal beach (Wartberg) Dans la vieille ville de Toulon, un surfeur au parcours sinueux, « Bix », découvre le cadavre d’un homme assassiné d’une balle dans la tête. Pour éviter les ennuis, le jeune homme prend la fuite.

PARC DU VERDON

  • Chris TABBART : Grenades au dessert (GénéProvence) Alors que le cadavre d’une femme inconnue est retrouvé dans le Verdon, rien ne semble vouloir perturber la sérénité de ce village de Haute-Provence qui en a vu d’autres.

PROVENCE

  • Maurice GOUIRAN : Sous les pavés, la rage (Jigal 2005)
  • Viviane VENEAULT : La disparue de Baronnies (Ravet-Anceau 2007)

DÉPARTEMENTS

ALPES DE HAUTE PROVENCE (04)

  • Pierre MAGNAN : Les charbonniers de la mort (folio 1988)
  • Manon TORIELLI : Justicier – Silences bas-alpins (Wartberg) Dans un petit village de Haute-Provence, d’étranges meurtres se succèdent. Des cadavres sont retrouvés dans une maison en ruine du bourg.

ALPES-MARITIMES (06)

  • André CABARET : Le dernier plongeon (Bastberg)

BOUCHES-DU-RHÔNE (13)

VAR (83)

  • Jean-Pierre ALLAUX et Noël BALEN : Un coup de rosé bien frappé (Fayard) Alors que Saint-Tropez retrouve peu à peu sa sérénité et se repose des fièvres estivales, on s’apprête à vendanger les raisins de la presqu’île. Mais le rosé de Provence révèle bientôt son âme trouble et secrète.
  • Laurent DENANCY : A vos haines très ordinaires (ED2A 2016) Dans la pinède du Suquet, à proximité de Toulon, un violeur en série étrangle sa troisième jeune victime. Avec l’assistance de la gendarmerie, le commissaire Jean-Marc Tourvin dirige une enquête nauséabonde dans un paisible village du Var où la société réclame sa dose de sensations fortes.
  • Jean-Michel ROCHE : Sans tête (Pavillon Noir) Si la découverte d’un cadavre dans un caveau de famille est banale, la dépouille momifiée d’une inconnue sans tête, posée sur un cercueil, l’est beaucoup moins. Cela va perturber la sérénité d’un petit cimetière varois pourtant bien paisible. 

Sources : Bastberg, Folio, Baie des Anges,

Mise à jour : Octobre 2016

5 Commentaires

  1. Philippe Carrese ( Trois jours d’engaste, Le bal des cagoles), Jean Contrucci (série Les nouveaux Mystères de Marseille), Jean-claude Izzo (trilogie de Total Khéops), Maurice Gouiran (plein de polar marseillais chez Jigal- éditeur marseillais) me semblent incontournables. Auteurs nés et écrivant sur le territoire des Bouches-du-Rhône, surtout à Marseille!
    Karine Giebel, varoise, prix Polar SNCF 2009 pour “Les morsures de l’ombre” et Prix du meilleur roman français au festival du Polar 2012 pour “Juste une ombre”, situe l’action de son premier polar “Terminus Elicius” dans les Bouches-du-Rhône.
    Je sais bien qu’on ne peut pas être exhaustif car le genre est très fécond et la région Paca très inspirante… C’était donc juste une petite contribution.
    Amical salut

    • Bonjour Catherine

      Merci beaucoup de votre contribution !

      Le dossier à été mis à jour. Effectivement Philippe Carrese, Jean Contrucci, Jean-claude Izzo avaient été oubliés et j’ai complété les livres de Maurice Gouiran.
      N’hésitez pas à nous donner d’autres titres.

      Cordialement

  2. Merci pour ce travail complet (comme d’habitude) sur une région où, à part sur la région de Marseille, peu de polars on été écrits. Et pourtant, quel terreau d’histoires plus ou moins ancrées dans la réalité. Il est possible que je m’y lance, en fin d’année, pour un premier essai loin de la Bretagne, vers la région de Cannes et Grasse que je connais particulièrement.
    Je ne manquerai pas de vous en faire part, si l’affaire se concluait. Pour l’heure, après Omerta Bigoudène en fin 2016, mon 17e polar breton Alliance explosive à Audierne sortira en fin de mois. Toujours avec Paul Capitaine et Sarah Nowak. Amicalement Bernard Larhant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici