Bienvenue dans ce dossier sur les romans policiers où l’intrigue se situe en Corse, de Bastia à Bonifacio en passant par Ajaccio.

“La Corse est une île et une collectivité territoriale française, située en mer Méditerranée.

Divisée en deux départements (Corse-du-Sud et Haute-Corse), la Corse constitue une collectivité territoriale à statut particulier administrée par une Assemblée et un conseil exécutif.” Source : Wikipedia

Ce dossier comprend les départements de la Corse-du-Sud (2A) et de la Haute-Corse (2B)

Les romans sont classés par villes. Lorsque l’endroit où se déroule l’action n’est pas clairement définis ou si nous n’avons pas l’information, l’ouvrage se trouve classé par département.

Retrouver également d’autres ouvrages autour du roman noir.

Liste non exhaustive, alors n’hésitez pas à nous faire part de vos lectures, de vos écrits ou de vos publications.


CORSE

  • Michel BUSSI : Le temps est assassin (Presses de la Cité) Un été 1989, en Corse, une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux. Eté 2016, même endroit, Clotilde reçoit une lettre signée de sa mère.
  • Olivier COLLARD : Le candidat (du Cursinu)
  • Olivier COLLARD : Pour toi, c’était gratuit (du Cursinu)
  • Olivier COLLARD : Vous souvenez-vous d’Antonella ? (du Cursinu)
  • Olivier COLLARD : Passage à vide (du Cursinu) – Trilogie Capcorsine
  • Olivier COLLARD : Murza (du Cursinu) – Trilogie Capcorsine
  • Olivier COLLARD : Mauvais tour ! (du Cursinu) – Trilogie Capcorsine
  • Martine FESTAS : Gr sans issue (Ravet-Anceau 2014) C’est l’heure du grand départ en vacances pour Claire et sa fille Manon. Les deux Arrageoises s’envolent pour la Corse, au nord d’Ajaccio. Lors d’une randonnée une dispute éclate entre elles. L’adolescente s’enfuit dans la montagne et disparaît. Affolée, elle alerte les secours. Rapidement, un lien s’établit avec une affaire similaire. Avec le kidnapping une jeune Hollandaise sur les chemins du GR 20. Et l’a tuée. Obnubilée, Claire est déterminée à la retrouver. Quitte à tout risquer.
  • Jean-Pierre ORSI : Les croisés du Casone (Melis) Le commissaire corse, Agostini s’empressa de s’occuper du mort retrouvé au Casone. Il lut la presse locale. « Le cadavre d’un jeune homme a été retrouvé au pied de la statue de Napoléon. D’après les médecins, il serait mort à la suite d’une overdose de cocaïne et de l’absorption d’une forte quantité d’alcool. » Puis, l’article releva la présence étrange d’une croix de bois sur la poitrine du défunt…
  • Jean-Pierre SIMONI : Noir d’ivoire (Sudarènes 2015) L’intrigue débute par l’assassinat, dimanche 18 juillet à 8h30, d’un restaurateur de tableaux mondialement connu pour ses recherches sur les pigments utilisés par Le Caravage. Son corps git, bras en croix, décapité, sur la plage arrière d’un navire appareillant depuis Ajaccio vers Marseille.

Mise à jour : décembre 2016

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici