Ilona ANDREWS : Kate Daniels

2
2827

kate danielsLe Pitch

À Atlanta deux réalités s’opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus.

Puis la vague se retire aussi vite qu’elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage.

Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l’occulte, et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n’attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.

(Source : éditions Milady)


Cycle 1


Tome 1 – Morsure magique

kate-daniels-01

Parution aux éditions Milady le 06 février 2009

Parution aux éditions Milady en novembre 2011

Traduit de l’américain par Sara DOKE

L’AVIS DE LEA D.

Tout d’abord, ne vous fiez pas à la couverture plutôt hideuse, qui donne l’impression d’être un remake de Narnia ! (Ce commentaire concerne bien évidemment la première couverture. La nouvelle version étant très réussie)

Kate Daniels est une série de bit-lit très bien écrite et bien menée. Kate Daniels est une héroïne « typique » de ce genre de livre : elle n’a pas la langue dans sa poche, elle est indépendante et forte, Kate fait tout pour mener sa barque seule, en tâchant de ne pas mettre en danger ses amis et dispose également d’un pouvoir magique non négligeable, issu d’un héritage mystérieux…

L’héroïne, Kate Daniels, est une mercenaire magicienne qui a quitté l’Ordre des Chevaliers au bout de deux ans, suite à un problème avec l’autorité. Mais derrière cette explication, Kate cache un secret : celui de l’origine de ses pouvoirs magiques, que l’on pense due à son mystérieux héritage… Ce secret fait d’elle une personne farouche, très dure.

L’histoire commence quand Kate apprend la mort de Greg, son tuteur, le Chevalier Divin. Bouleversée, elle décide de faire la lumière sur ce meurtre. Pour cela, elle doit faire sa réapparition dans l’Ordre des Chevaliers et entamer une association avec les puissants de la ville. Notamment avec le dirigeant des vampires de la ville, mais surtout avec Curran, l’Alpha des Changeformes d’Atlanta. Un homme puissant, charismatique et puissant.

Cette histoire est aussi une enquête passionnante ! Kate va devoir le supporter pendant l’enquête, en faisant front commun dans une série de meurtres, dont l’assassinat de Greg n’est que la partie émergée de l’iceberg. Des Changeformes et des vampires sont également les victimes de ce tueur.

Cette association va se révéler lucrative, mais surtout tordante, tant ces deux personnages sont à la fois « attirés » l’un par l’autre, mais se portent aussi mutuellement sur les nerfs ! Curran s’impose comme un homme capable de lui tenir tête, tant physiquement que spirituellement, bref une situation explosive !

Les différents personnages évoluent dans un univers complètement chamboulé par l’alternance de la magie et de la technologie décrit de manière très réaliste, les combats sont écrits avec une abondance de détails sans tomber dans le gore, la construction de l’intrigue est parfois abrupte, un peu cassé, mais qui innove un peu par rapport aux autres ouvrages.

C’est une de mes héroïnes de bit-lit favorite, grâce à des multitudes de détails, et qui la rend plus « rafraichissante », plus attirante et plus captivante que les autres !

Cette série n’a pas eu beaucoup de pub et ne « marche » pas assez bien, ce qui me navre, car c’est une histoire qui mérite d’être lue !


Tome 2 – Brûlure magique

kate-daniels-02

Parution aux éditions Milady le 03 juillet 2009

Parution aux éditions Milady en novembre 2011

Traduit de l’américain par Sara DOKE

L’AVIS DE LEA D.

Deuxième tome des aventures de Kate Daniels !

Kate va de nouveau se retrouver confrontée aux pires difficultés de son boulot : la magie, déjà capricieuse en temps normal, va fluctuer de plus belle ! Cette fois, c’est un véritable tsunami qui fait son apparition, déclenchant l’apocalypse à Atlanta, notamment en permettant aux Dieux de refaire leur apparition…

Ce qui va être aussi facilité par le fait qu’un couvent peu informé et peu scrupuleux va se permettre d’invoquer une déesse qui n’est pas précisément bien intentionnée envers les êtres humains.

Ce qui va entraîner la disparition du couvent. Parmi ses membres, il y avait une jeune femme, qui avait une enfant de 13 ans, Julie. Heureusement, celle-ci va se retrouver sous la protection de Kate, en entraînant également tout un lot de problèmes.

En dehors de ces problèmes pour sauver le monde, Kate va devoir faire face à sa relation avec Curran, qui la poursuit de ses assiduités. Leur relation est toujours aussi explosive, ils continuent à se porter mutuellement sur les nerfs, pendant que Kate essaye de repousser ses sentiments et son attirance au plus profond d’elle-même.

Ce deuxième tome est tout aussi passionnant et intrigant que le premier, voir plus ! L’histoire est plus complexe et plus intéressante, de nouveaux personnages font leur apparition, et on en apprend davantage sur les personnages principaux, comme Kate et Curran, mais aussi sur l’histoire des Changeformes.

Bref, à lire !


Tome 3 – Attaque magique

kate-daniels-03

Parution aux éditions Milady le 09 avril 2010

Parution aux éditions Milady en novembre 2011

Traduit par Sara DOKE

L’AVIS DE LEA D.

Encore une aventure de Kate Daniels, à ma plus grande joie ! Encore meilleur, si c’est possible, que les deux précédents !

Kate se retrouve prise dans une nouvelle enquête palpitante : tout d’abord à cause de Jim, qui enquête sur une série de meurtres sans en référer à Curran, l’Alpha. Ensuite, à cause de Derek qui effectue une mission pour Jim, toujours sans le déclarer à Curran. Cette mission va conduire Derek à s’investir auprès d’une équipe, les Moissonneurs, participants au tournoi Les Jeux de Minuit, alors qu’il est interdit aux Changeformes de participer par l’ordre de Curran !

Curran prend une place de plus en plus importante dans le récit, pour mon plus grand plaisir ! C’est un personnage tyrannique, autoritaire, parfois violent… Mais tellement craquant et intéressant ! Sa relation avec Kate s’intensifie et s’approfondit, et prend – enfin ! – une tournure plus rapide !

Des éléments du passé de Kate sont enfin révélé, on comprend alors sa motivation pour tuer Roland, l’homme le plus puissant de la terre, le père du Peuple.

Kate et Curran ne sont pas les seuls personnages à être approfondis, il y a aussi Julie, la pupille de Kate, Jim, le partenaire de Kate… Bref, une belle panoplie de personnages, tous plus intéressants les uns que les autres !

Des révélations, de l’action, de l’humour, du chagrin… Si vous ne connaissez pas encore cette série de bit-lit, foncez sans hésiter !


Tome 4 – Blessure magique

kate-daniels-04

Parution aux éditions Milady en novembre 2011

Traduit par Sara DOKE

L’AVIS DE LEA D.

Enfin la parution du quatrième tome de Kate Daniels ! ENFIN !! En effet, le label Milady avait arrêté pour un temps cette série, peu connue en France. Ils se sont décidés à la reprendre, en publiant Blessure Magique et en rééditant les trois premiers tomes de la série, avec de nouvelles couvertures (moyennement réussies, je trouve….).

Ayant pris un chemin prometteur dans le troisième tome, Attaque Magique, les relations entre Kate et Curran, l’Alpha des Changeformes, se dégradent de nouveau au début de Blessure Magique…

Outre cette relation encore et toujours conflictuelle, toujours ponctuée de bagarres et d’amusement, Kate va devoir gérer un nouveau problème magique. Travaillant toujours pour les Chevaliers de l’Aide Miséricordieuse, dans une situation un peu précaire, les vagues de magie et de technologie se succédant toujours, Kate, cette fois, est appelée pour une bagarre dans un bar. Et elle ne s’attendait pas à se retrouver sur la trace d’un homme vêtu d’une cape, qui répand une peste magique et qui rend les Changeformes fous ! Surnommé Le Mary d’Acier, ce personnage mystérieux va très vite semer la panique. Mais pour Kate, le pire c’est quand elle découvre qu’il a des liens avec sa famille…

Blessure Magique se poursuit dans la lignée des trois premiers tomes de la série mais est encore plus passionnant ! Kate est un personnage toujours aussi irrésistible, qui apprend davantage à baisser sa garde devant ses amis, malgré (ou à cause) des problèmes encore plus dangereux que d’habitude qu’elle rencontre dans cette nouvelle aventure. Malgré le fait que Kate se considère comme une merc, aux ordres des Chevaliers, tout le monde se tourne vers elle ou l’épaule pour tenter de résoudre le problème du Mary d’Acier.

Kate va devoir faire ça à une des situations qu’elle redoutait le plus : l’affrontement avec un des membres de sa famille. Va-t-elle s’en sortir ? Comment protéger les gens qui lui sont cher ?

Bref, Blessure Magique est un des meilleurs tomes de la série de Kate Daniels ! Si vous ne la connaissez pas encore, je ne peux que vous encourager vivement à la commencer !


Tome 5 – Magic slays

kate_daniels_05_magic_slays

Parution aux éditions Ace Book en 2011

Ce livre n’est actuellement pas disponible en France.

 

L’AVIS DE LEA D.

Après que la maison d’édition Bragelonne et Milady ait décidé d’abandonner, au moins pour le moment, la série Kate Daniels, je me suis décidée à acheter le tome 5, Magic Slays, en Version Originale. Pour une fois que je suis suffisamment accro à une série et suffisamment “désespérée” pour la lire en anglais !

Dans Magic Slays, la vie se précipite encore davantage pour Kate. Dans Blessure Magique (SPOILER) elle s’est retrouvée à lutter contre sa tante Erra, la sœur de Roland. Cet affrontement conduit Kate à une confrontation imminente avec son père, ce qui la pousse à révéler son identité à Curran. Acceptant totalement la jeune femme, ils restent ensemble pour le meilleur et pour le pire.

Surtout qu’en ce moment, la vie n’est pas tout à fait rose pour Kate ! Après avoir quitté avec fracas l’Ordre par opposition aux vues de Ted (qui considèrent les Changeformes comme des rebuts d’humanité), la Meute offre à Kate son propre Ordre. Mais les débuts sont très difficiles, surtout lorsque l’on sait que l’Ordre fait tout pour salir sa réputation et que les gens ont peur de la Meute…

Mais heureusement, une affaire se présente : Ghasthek, le premier Maître des Morts d’Atlanta, vient lui demander de récupérer un vampire en liberté. Rapidement, cette affaire va évidemment prendre des proportions colossales, car ce n’est apparemment pas un accident, et il n’est pas isolé !

Heureusement que Kate va pouvoir compter notamment sur son amie Andrea pour résoudre cette nouvelle enquête, car entre cette nouvelle énigme à élucider, sa pupille Julie, sa relation avec Curran et son boulot de Dame Alpha de la Meute, Kate ne sait vraiment plus où donner de la tête !

Magic Slays est la parfaite continuité des tomes précédents. Révélation sur le passé de Kate, sa nouvelle vie qui commence, sa relation avec Curran a beau être plus stable et bien établie elle est toujours aussi explosive et marrante, une enquête complexe et intéressante, de la magie…

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde pendant ce tome ! L’autre point fort des Ilona Andrews (un couple marié écrivant ensemble la série Kate Daniels) est une écriture forte, je voyais l’action se déroulait devant moi, c’est vraiment très visuel. Les dialogues sont incisifs, les descriptions nécessaires et bien dosées.

Si, comme moi, vous vous désespérez de lire un jour la suite des aventures de Kate Daniels en français, n’hésitez pas à encourager votre entourage de la commencer ! Et pour la poursuivre en anglais, je vous le conseille, le style est vraiment simple et très facile à lire, j’ai un niveau très faible en anglais mais j’ai pourtant bien compris la plus grande partie du livre !

Série vraiment captivante, Kate Daniels est l’un de mes plus grands plaisir de lecture !


Tome 6 – Magic Rises

kate_daniels_6

Parution aux éditions Ace Book en juillet 2013

Ce livre n’est actuellement pas disponible en France.

 

L’AVIS DE LEA D.

Avec la fin du tome précédent, je ne pouvais qu’attendre avidement la sortie de Magic Rises !

Kate poursuit sa relation avec Curran, continue à apprendre son rôle (éprouvant) de Consort et s’occupe de Julie. Jusqu’au jour où elle est demandée à l’infirmerie, où deux adolescentes sont en train de virer Wolf. Wolf, c’est la perte de contrôle chez un changeforme, ce moment où toutes les défenses du corps tombent pour laisser place à la folie. Soit on s’en relève, soit on en meurt. A cet état, il y a apparemment un seul remède : la panacée (panacea en VO). Vous vous en doutez, c’est un produit très rare, très cher, et très difficile à fabriquer…

Curran est invité à arbitrer un conflit en tant que partie neutre entre trois meutes de Changeformes, installés en Europe. Kate et Curran pensent tous les deux à un piège, mais ils se décident à y aller car ils seront payés en panacée, ce qui leur permettrait de sauver beaucoup de vie en tentant d’enrayer le Wolfisme. Au cours de leur périple, ils vont être accompagnés d’Andrea, Raphaël, Tante B, Derek, Mahon… Ils ne seront pas trop s’ils se dirigent vers les ennuis !

Mais les ennuis ils les trouvent dès le début. Je n’en dirais pas trop, seulement le fait que non seulement ils se retrouvent entre changeformes rivaux, qu’ils doivent face à des attaques, et que Kate – qui doit protéger une jeune changeforme enceinte, Desandra – se trouve être méprisé parce qu’elle n’est « qu’une humaine ». Pratiquement aucun des changeformes présents ne la jugent digne d’être avec Curran ou mérite son titre de Consort. Ajouté à ça l’indécision, la tension, le manque de confiance, vous saurez comment Kate se sent dans cet univers différent de celui auquel elle est habituée !

Dans Magic Rises, j’ai particulièrement aimée la délocalisation de l’intrigue. En effet, contrairement aux tomes précédents, l’action ne se situe plus dans la ville tourmentée d’Atlanta et de ses environs, elle ne se déroule pas non plus aux Etats-Unis. Cette fois, c’est en Europe que ça va se passer. Outre le fait d’avoir un changement de décor, c’est l’occasion également de découvrir d’autres meutes de changeformes, avec des méthodes différentes et de nouveaux personnages, tous très intéressants. Pour ce qui est des personnages, j’ai trouvé les nouveaux intéressants, notamment Desandra, mais ce qui m’a le plus interpellé était les anciens. La relation entre Curran et Kate est comme toujours pleine de rebondissement, mais dans ce tome il y a encore plus de tensions et de surprises. Je n’en dis pas plus ! Kate est égale à elle-même, mais elle montre plus de fragilité, contrairement au premier tome où on la voyait presque seulement comme une dure à cuire que rien n’arrête.

Je vais faire un gros SPOILER, mais je ne peux pas m’en empêcher, désolée ! J’ai été particulièrement contente de retrouver dans Magic Rises Hugh d’Ambrey. Depuis le temps que j’attendais qu’il fasse une apparition plus marquée dans le récit ! Ilona Andrews a très bien préparé ce personnage, son entrée dans le récit est fracassante, et ce qui suit ne l’est pas moins.

Je n’en dirais pas plus pour préserver la surprise, mais pour ma part j’ai été surprise et transportée tout au long de Magic Rises, tout autant que pour les romans précédents. Kate Daniels fait partie de mes séries préférées, qui se bonifie au fur et à mesure !

Pour ce qui est de la lecture, je l’ai bien sûr lu en version originale, vu que Bragelonne/Milady n’a toujours pas décidée de reprendre cette merveilleuse série. A ma grande surprise, mes visionnages de séries et films en VOSTFR ont portés leurs fruits, j’ai englouti Magic Rises en environ deux semaines, tandis que j’avais lu avec plus de difficulté Magic Slays, le finissant au bout d’un mois. Pour ceux qui aimeraient connaître la suite de cette saga, je vous conseille beaucoup de le lire en Anglais (y a pas trop le choix d’ailleurs !). Quand on a lu les premiers tomes, qu’on est familiarisés avec les personnages et le style d’écriture, la lecture en VO est accès facile d’accès, même pour les personnes comme moi qui n’ont pas un niveau élevé en Anglais.

J’ai appris récemment qu’au lieu de compter sept tomes au total, les auteurs ont finalement décidés d’en écrire 10 ! Je saute de joie et je suis très impatiente de pouvoir lire la suite, surtout qu’on se rapproche sans cesse de Roland et que j’ai hâte de voir ce que ça va donner.


Tome 7 – Magic Breaks

kate daniels 7Parution aux éditions Ace Book en juillet 2014

Ce livre n’est actuellement pas disponible en France.

 

L’AVIS DE LEA D.

Enfin la suite des aventures de Kate Daniels ! Je ne pensais pas avoir ce tome aussi rapidement, car les frais de port et la taille du grand format (même dans les librairies anglophones de Paris) sont un peu un frein à l’achat. Mais heureusement, j’ai fini par trouver une version d’occasion !

Magic Breaks est le dernier tome du premier cycle de Kate Daniels, et trois autres tomes sont apparemment prévus pour clôturer la série. On sent en effet que tout s’accélère pour nos héros dans ce tome.

Kate Daniels a maintenant de multiples responsabilités : s’occuper de sa pupille Julie, bien sûr, mais surtout garder son entreprise à niveau (l’Ordre n’est pas très content, mais heureusement que Kate a une bonne réputation !), gérer son devoir de Consort au côté de Curran, et préparer la Meute à l’arrivée de Roland. Depuis la révélation à plusieurs personnes sur le fait qu’elle est la fille de Roland, l’ambiance est grave, et Kate se demande comment elle peut protéger toutes les personnes auxquelles elle tient.

Le feu aux poudres est mis lors d’un Conclave, un rassemblement des dirigeants des différentes factions surnaturelles d’Atlanta. Curran étant parti pour avoir un entretien avec un autre dirigeant, c’est Kate qui en charge de mener la Meute seule. Alors, lorsque le Peuple accuse une métamorphe d’avoir tué un de leur Maître des Morts, Kate va non seulement devoir découvrir pourquoi la coupable a fait cela, mais aussi empêcher les relations de dégénérer entre le Peuple et la Meute, et d’empêcher Hugh d’Ambray de mettre son grain de sel dans l’affaire…

Kate a beaucoup à faire ! Elle va devoir prendre des décisions, souvent critiquée d’ailleurs, elle doit faire face à l’arrivée de Roland et toutes les peurs qui vont avec, mais aussi faire face à l’absence de Curran, ce qui lui entraine encore plus de responsabilités vis-à-vis de la Meute en plus du fait que son compagnon lui manque énormément. Mais, comme on dit, pas de repos pour les braves !

J’attendais Magic Breaks avec impatience, parce qu’on allait avoir enfin droit à l’apparition de Roland. Je pense que toutes les personnes qui suivent la série ne pouvaient pas manquer de s’interroger sur lui : est-il vraiment si mauvais ? Veux-t-il véritablement tuer Kate, ou enfin connaitre mieux un de ses enfants ? Désire-t-il voir la puissance que possède sa fille et si elle est une menace pour lui ? Roland est arrivé assez tard dans l’intrigue, et quand j’ai eu fini de lire les passages avec sa rencontre avec Kate, j’étais complètement sous le choc. J’avais peur d’être déçue, évidement, mais Ilona Andrews a réussi à garder une partie de mystère à ce personnage, à faire une scène complètement bouleversante et plein de tension… Bien loin de tous les scénarios que j’avais pu m’imaginer, et tellement mieux que ce que j’attendais ! Rien à dire, Magic Breaks ne m’a pas déçu le moins du monde, au contraire !

Même le fait que Curran soit moins présent ne m’a pas dérangé (ou très peu), alors que c’est un de mes personnages préférés. Certes, il y a du coup moins d’interactions entre lui et Kate, mais du coup ils se rattrapent encore plus lorsqu’ils sont ensembles, et ça envoi vraiment du lourd. Leur relation est toujours aussi profonde et intense, ils se chamaillent, se disputent, se réconcilient et s’aiment toujours autant.

Un personnage que j’étais très contente de retrouver était, bien sûr, Hugh d’Ambray. Typiquement le personnage qu’on ne sait pas trop aborder, c’est un méchant qui n’évolue pas, il n’a pas envie de se confronter à Roland qui est trop puissant pour lui, il aime le fait d’avoir du pouvoir et une grande magie, il ne demande pas autre chose que de mettre Curran plus bas que terre, et surtout d’avoir Kate à lui. Les personnages secondaires ne sont pas en reste : Barabas, Derek, Andrea, Ascanio sont les points forts, et j’apprécie toujours autant la relation entre Derek et Ascanio !

Kate Daniels est une série qui ne fait que s’améliorer au fur et à mesure, et je trépigne d’impatience à l’idée d’avoir les suivants. Magic Breaks est un tome excellent, qui dépote, et je vous le conseille ! Vraiment une série à lire et à découvrir, même si elle n’est plus éditée en France (honte à vous, Bragelonne et Milady !). N’hésitez pas à lire en VO, c’est vraiment très abordable !


Tome 8 – Magic Shifts

kate daniels 8

Parution aux éditions Ace Book en aout 2015

Ce livre n’est actuellement pas disponible en France.

 

L’AVIS DE LEA D.

Ne pas lire si vous n’avez pas lu les résumés ou les tomes précédents !

Après des mois et des mois d’attente, je me plonge enfin dans le dernier tome des aventures de Kate Daniels !

Suite à sa rencontre avec Roland, son père, dans Magic Breaks, Curran et Kate se sont retrouvés face à un dilemme. Soit quitter la Meute et rester en vie, soit continuer et risquer de se trouver en pleine guerre et de voir leurs amis mourir. Curran a pris la décision de quitter la Meute, se libérant de la charge qui lui pesait depuis des années. Kate est à la fois très heureuse, car la position de Consort la rebutaient et le fait d’avoir Curran à elle la remplie de joie ; mais d’un autre côté, elle culpabilise affreusement d’être la cause du retrait de Curran et de la vie qu’il avait.

Les deux amoureux profitent de leur nouvelle vie, ils tentent de s’habituer à un rythme et à une vie très différente. Curran a beau être heureux de ne plus être l’Alpha de la Meute, l’adrénaline et les défis lui manquent malgré tout. Alors, quand il y a une possibilité de peut-être intégrer la Guilde des Mercenaires, Curran ouvre l’œil. De son côté, Kate, en tant que vétéran et malgré le fait qu’elle ne soit pas très bien vu à la Guide, peut prendre en charge les missions non achevées. L’occasion de redorer son blason ! Entre des attaques de goules, la disparition d’un membre de la Meure, on ne peut pas pire que Kate et Curran vont chômer !

Comme à chaque fois, j’attends un nouveau tome de Kate Daniels avec impatience. Et j’attendais en plus Magic Shifts avec deux fois plus d’impatience : non seulement c’est le début d’un nouveau cycle des aventures d’une de mes héroïnes préférées, mais en plus la fin du tome précédent m’avait laissée grandement sur ma faim ! Je vais parler un peu de Roland : c’est un personnage ambigu, ambivalent, on ne sait trop que penser de lui. Pour ma part, c’est un individu qui me fascine : il s’intéresse de près à Kate, mais je ne pense pas qu’il souhaite vraiment la tuer. Malgré tout, le fait qu’il s’intéresse de près à sa vie et à sa famille est vraiment inquiétant !

Pour le reste, j’ai appréciée de voir Curran essayer de s’habituer à la vie « civile ». Pour un homme de sa carrure, c’est difficile de rester sans rien faire ! Du coup, le voir essayer, le voir affronter la Guide et seconder Kate et même la sauver parfois – comme souvent – est vraiment hilarant. Le couple de Kate et Curran est toujours aussi jouissif et intéressant, je ne me lasse pas de les voir se chamailler, se sauver la vie mutuellement et vivre leur vie pas ordinaire !

Magic Shifts est un livre que j’ai dévoré et adoré, comme toujours. Kate Daniels fait partie de ces séries qui se bonifient avec le temps, et je suis de nouveau en manque en attendant la suite. Action, enquête, suspense, humour, sentiments… On a tout ça dans Magic Shifts et bien plus encore !

Qu’attendez-vous ?


Tome 9 – Magic Binds

kate-daniels-09Parution aux éditions Ace Book en septembre 2016

Ce livre n’est actuellement pas disponible en France.

L’AVIS DE LEA D.

OUIIII, MON PRECIEUX !!

Kate Daniels et Curran Lennart sont prêts à se marier, et préparent donc leur chemin vers l’autel. Un chemin qui ne sera pas si facile que cela : préparer un mariage est quelque chose de très prenant et stressant, alors quand des problèmes s’y rajoutent en plus… Roland a kidnappé Saiman, en plein milieu d’Atlanta, ce qui constitue une provocation à l’égard de Kate et le fait qu’elle soit la gardienne de la ville. Mais en plus, des voyantes ont prédits que si Kate épousait Curran, Atlanta brûlerait, entrainerait la mort de Curran ou de son futur fils. L’avenir s’annonce tout sauf rose ! Heureusement que Kate peut compter sur de nombreux alliés, et qu’elle n’a jamais été disposée à baisser les bras…

Comme beaucoup le savent peut-être, la série Kate Daniels comptent parmi mes préférées, et j’ai été particulièrement chagrinée de son arrêt en France. J’ai réussi à passer à la lecture en anglais rien que pour elle, ce qui était un grand pas pour moi à l’époque. Et j’ai tellement eu raison de continuer cette série ! Car Magic Binds se révèle, une nouvelle fois, une petite pépite ! Comment pourrais-je m’en lasser ? J’ai savouré ce tome 9, étant donné qu’il signifie que la série sera bientôt finie… Et oui, normalement, Kate Daniels sera achevée avec le tome 10, si je me souviens bien. Noooooon !!

Bon, sinon, que dire de Magic Binds ? Ilona Andrews (le pseudonyme pour le couple marié qui écrit Kate Daniels) prend toujours autant de plaisir à torturer ses lecteurs et ses personnages, avec une tension et des rebondissements tout au long de l’histoire. Le rythme s’accélère, on sent que la fin arrive. Dès le début, on révèle à Kate un destin particulièrement horrible si elle se marie avec Curran ; sa relation avec son père est toujours aussi chaotique ; cela a des conséquences tout autour d’elle et dans ses relations avec autrui ; et surtout Julie a énormément changée, pour le meilleur et pour le pire. Magic Binds est un tome sombre, très sombre, peut-être le plus noir de la série. L’intrigue est toujours aussi palpitante, on a envie de savoir la suite mais pas de voir le livre s’achever (paradoxe, lorsque tu nous tiens…), les événements s’enchaînent, les coups durs pleuvent. A se demander comment Kate arrive à se lever tous les matins ! Mais heureusement, et c’est la grande force de Kate Daniels, les moments sombres ont toujours des passages plus légers et humoristiques pour contrebalancer. Comme toujours, la relation Kate/Curran ne manque pas de piquant, il y a toujours des disputes et des piques, je ne me lasse pas de leurs échanges ! Dans ce tome, j’ai particulièrement apprécié Roman, prêtre de Chernobog, dieu du mal et… organisateur du mariage entre nos deux tourtereaux. Normal ! Il y a aussi des moments plus touchants, notamment avec l’arrivée du bébé d’Andrea, la meilleure amie de Kate. Avec tout ça, Kate Daniels prouve une nouvelle fois que c’est une excellente série, qui ne se repose pas sur ses acquis et qui prouve qu’elle devient meilleure à chaque fois. Une pépite !

On ne s’ennuie pas, on rit, on a des révélations, des découvertes (si je m’attendais à CA sur Christopher), on retrouve d’anciens personnages que je ne m’attendais pas à revoir (ça en promet des belles pour la suite !), et surtout on retrouve les ingrédients qui m’avait fait aimer Kate Daniels au début.

Kate Daniels est une de mes séries favorites, et Magic Binds ne m’a pas du tout déçue, au contraire ! J’attends maintenant le suivant avec énormément d’impatience !

Sponsor

2 Commentaires

  1. Bonjour! Par hasard, je me suis connecté sur le site Milady et j’ai vu le commentaire d’une personne signalant qu’une nouvelle maison d’édition allait poursuivre les traduction et sortir les tomes en français!! Je me suis donc renseigné et dans l’année devrait sortir le tome 5. par MxM bookmark, et peut être les autres par la suite. Une info intéressante pour tous ceux qui comme moi ne connaisse pas un mot d’anglais! Bonne journée!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici