Ilona ANDREWS : Kate Daniels – 9 – Lien magique

0
20
Ilona ANDREWS - Kate Daniels - 9 - Lien magique
-

Présentation Éditeur

La mercenaire Kate Daniels ne sait que trop bien que dans l’Atlanta post-Glissement, magie rime avec péril. Mais rien de ce qu’elle a affronté jusqu’à présent ne l’a préparée à ça…

Kate Daniels et Curran Lennart, l’ancien Seigneur des Bêtes, sont enfin sur le point d’officialiser leur relation, mais des obstacles de taille leur barrent leur route jusqu’à l’autel…

Dans sa quête incessante de pouvoir, Roland, le père de Kate, a kidnappé le demi-dieu Saiman et le saigne lentement à blanc. L’oracle des sorcières a prédit à la jeune femme que si elle épouse l’homme qu’elle aime, elle le perdra à jamais et qu’Atlanta périra dans les flammes. Et la seule personne à qui Kate pourrait demander de l’aide ? Elle est morte depuis longtemps…

Les chances de réussite sont infimes. L’avenir est sombre. Mais Kate Daniels n’est pas du genre à jouer selon les règles…

OrigineEtats-unis
ÉditionsBookmark
Date9 septembre 2020
TraductionCécile FRUTEAU
Pages408
ISBN9791038112704
Prix19,00 €

L'avis de Léa D.

OUIIII, MON PRECIEUX !!

Kate Daniels et Curran Lennart sont prêts à se marier, et préparent donc leur chemin vers l’autel. Un chemin qui ne sera pas si facile que cela : préparer un mariage est quelque chose de très prenant et stressant, alors quand des problèmes s’y rajoutent en plus… Roland a kidnappé Saiman, en plein milieu d’Atlanta, ce qui constitue une provocation à l’égard de Kate et le fait qu’elle soit la gardienne de la ville. Mais en plus, des voyantes ont prédits que si Kate épousait Curran, Atlanta brûlerait, entrainerait la mort de Curran ou de son futur fils. L’avenir s’annonce tout sauf rose ! Heureusement que Kate peut compter sur de nombreux alliés, et qu’elle n’a jamais été disposée à baisser les bras…

Comme beaucoup le savent peut-être, la série Kate Daniels comptent parmi mes préférées, et j’ai été particulièrement chagrinée de son arrêt en France. J’ai réussi à passer à la lecture en anglais rien que pour elle, ce qui était un grand pas pour moi à l’époque. Et j’ai tellement eu raison de continuer cette série ! Car Magic Binds se révèle, une nouvelle fois, une petite pépite ! Comment pourrais-je m’en lasser ? J’ai savouré ce tome 9, étant donné qu’il signifie que la série sera bientôt finie… Et oui, normalement, Kate Daniels sera achevée avec le tome 10, si je me souviens bien. Noooooon !!

Bon, sinon, que dire de Magic Binds ? Ilona Andrews (le pseudonyme pour le couple marié qui écrit Kate Daniels) prend toujours autant de plaisir à torturer ses lecteurs et ses personnages, avec une tension et des rebondissements tout au long de l’histoire. Le rythme s’accélère, on sent que la fin arrive. Dès le début, on révèle à Kate un destin particulièrement horrible si elle se marie avec Curran ; sa relation avec son père est toujours aussi chaotique ; cela a des conséquences tout autour d’elle et dans ses relations avec autrui ; et surtout Julie a énormément changée, pour le meilleur et pour le pire. Magic Binds est un tome sombre, très sombre, peut-être le plus noir de la série. L’intrigue est toujours aussi palpitante, on a envie de savoir la suite mais pas de voir le livre s’achever (paradoxe, lorsque tu nous tiens…), les événements s’enchaînent, les coups durs pleuvent. A se demander comment Kate arrive à se lever tous les matins ! Mais heureusement, et c’est la grande force de Kate Daniels, les moments sombres ont toujours des passages plus légers et humoristiques pour contrebalancer. Comme toujours, la relation Kate/Curran ne manque pas de piquant, il y a toujours des disputes et des piques, je ne me lasse pas de leurs échanges ! Dans ce tome, j’ai particulièrement apprécié Roman, prêtre de Chernobog, dieu du mal et… organisateur du mariage entre nos deux tourtereaux. Normal ! Il y a aussi des moments plus touchants, notamment avec l’arrivée du bébé d’Andrea, la meilleure amie de Kate. Avec tout ça, Kate Daniels prouve une nouvelle fois que c’est une excellente série, qui ne se repose pas sur ses acquis et qui prouve qu’elle devient meilleure à chaque fois. Une pépite !

On ne s’ennuie pas, on rit, on a des révélations, des découvertes (si je m’attendais à CA sur Christopher), on retrouve d’anciens personnages que je ne m’attendais pas à revoir (ça en promet des belles pour la suite !), et surtout on retrouve les ingrédients qui m’avait fait aimer Kate Daniels au début.

Kate Daniels est une de mes séries favorites, et Magic Binds ne m’a pas du tout déçue, au contraire ! J’attends maintenant le suivant avec énormément d’impatience !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.