Ilona ANDREWS : Kate Daniels – 7 – Rupture magique

0
12
Ilona ANDREWS : Kate Daniels - 7 - Rupture magique
-

Présentation Éditeur

Peu importe comment évolue la scène paranormale politique d’Atlanta, un élément reste constant : s’il y a un problème, Kate Daniels y est plongée jusqu’au cou…

Désormais Compagne de Curran, le Seigneur des Bêtes, l’ex-mercenaire, Kate Daniels, doit gérer plus de responsabilités qu’il est humainement possible. Elle doit non seulement essayer de maintenir son agence d’investigation à flot, mais aussi arbitrer les affaires de la Meute tout en préparant ses membres à une attaque de Roland, un être ancien et cruel, doté de pouvoirs quasi-divins.

Depuis que le lien entre Kate et lui a été rendu public, plus personne n’est à l’abri. Encore moins les proches de la jeune femme.

Tandis que l’ombre menaçante de Roland se rapproche inexorablement, Kate doit se rendre au Conclave, une réunion où les dirigeants des différentes factions paranormales d’Atlanta se retrouvent régulièrement.

Confrontée à l’assassinat d’un Maître des Morts perpétré selon toute vraisemblance par un métamorphe, Kate n’a que vingt-quatre heures pour débusquer le tueur. Et cette fois-ci, en cas d’échec, s’amorcera une guerre qui détruira tout ce qui lui est cher.

OrigineEtats-unis
ÉditionsBookmark
Date6 septembre 2019
TraductionCécile FRUTEAU
Pages520
ISBN9782375746561
Prix23,00 €

L'avis de Léa D.

Enfin la suite des aventures de Kate Daniels ! Je ne pensais pas avoir ce tome aussi rapidement, car les frais de port et la taille du grand format (même dans les librairies anglophones de Paris) sont un peu un frein à l’achat. Mais heureusement, j’ai fini par trouver une version d’occasion !

Magic Breaks est le dernier tome du premier cycle de Kate Daniels, et trois autres tomes sont apparemment prévus pour clôturer la série. On sent en effet que tout s’accélère pour nos héros dans ce tome.

Kate Daniels a maintenant de multiples responsabilités : s’occuper de sa pupille Julie, bien sûr, mais surtout garder son entreprise à niveau (l’Ordre n’est pas très content, mais heureusement que Kate a une bonne réputation !), gérer son devoir de Consort au côté de Curran, et préparer la Meute à l’arrivée de Roland. Depuis la révélation à plusieurs personnes sur le fait qu’elle est la fille de Roland, l’ambiance est grave, et Kate se demande comment elle peut protéger toutes les personnes auxquelles elle tient.

Le feu aux poudres est mis lors d’un Conclave, un rassemblement des dirigeants des différentes factions surnaturelles d’Atlanta. Curran étant parti pour avoir un entretien avec un autre dirigeant, c’est Kate qui en charge de mener la Meute seule. Alors, lorsque le Peuple accuse une métamorphe d’avoir tué un de leur Maître des Morts, Kate va non seulement devoir découvrir pourquoi la coupable a fait cela, mais aussi empêcher les relations de dégénérer entre le Peuple et la Meute, et d’empêcher Hugh d’Ambray de mettre son grain de sel dans l’affaire…

Kate a beaucoup à faire ! Elle va devoir prendre des décisions, souvent critiquée d’ailleurs, elle doit faire face à l’arrivée de Roland et toutes les peurs qui vont avec, mais aussi faire face à l’absence de Curran, ce qui lui entraine encore plus de responsabilités vis-à-vis de la Meute en plus du fait que son compagnon lui manque énormément. Mais, comme on dit, pas de repos pour les braves !

J’attendais Magic Breaks avec impatience, parce qu’on allait avoir enfin droit à l’apparition de Roland. Je pense que toutes les personnes qui suivent la série ne pouvaient pas manquer de s’interroger sur lui : est-il vraiment si mauvais ? Veux-t-il véritablement tuer Kate, ou enfin connaitre mieux un de ses enfants ? Désire-t-il voir la puissance que possède sa fille et si elle est une menace pour lui ? Roland est arrivé assez tard dans l’intrigue, et quand j’ai eu fini de lire les passages avec sa rencontre avec Kate, j’étais complètement sous le choc. J’avais peur d’être déçue, évidement, mais Ilona Andrews a réussi à garder une partie de mystère à ce personnage, à faire une scène complètement bouleversante et plein de tension… Bien loin de tous les scénarios que j’avais pu m’imaginer, et tellement mieux que ce que j’attendais ! Rien à dire, Magic Breaks ne m’a pas déçu le moins du monde, au contraire !

Même le fait que Curran soit moins présent ne m’a pas dérangé (ou très peu), alors que c’est un de mes personnages préférés. Certes, il y a du coup moins d’interactions entre lui et Kate, mais du coup ils se rattrapent encore plus lorsqu’ils sont ensembles, et ça envoi vraiment du lourd. Leur relation est toujours aussi profonde et intense, ils se chamaillent, se disputent, se réconcilient et s’aiment toujours autant.

Un personnage que j’étais très contente de retrouver était, bien sûr, Hugh d’Ambray. Typiquement le personnage qu’on ne sait pas trop aborder, c’est un méchant qui n’évolue pas, il n’a pas envie de se confronter à Roland qui est trop puissant pour lui, il aime le fait d’avoir du pouvoir et une grande magie, il ne demande pas autre chose que de mettre Curran plus bas que terre, et surtout d’avoir Kate à lui. Les personnages secondaires ne sont pas en reste : Barabas, Derek, Andrea, Ascanio sont les points forts, et j’apprécie toujours autant la relation entre Derek et Ascanio !

Kate Daniels est une série qui ne fait que s’améliorer au fur et à mesure, et je trépigne d’impatience à l’idée d’avoir les suivants. Magic Breaks est un tome excellent, qui dépote, et je vous le conseille ! Vraiment une série à lire et à découvrir, même si elle n’est plus éditée en France (honte à vous, Bragelonne et Milady !). N’hésitez pas à lire en VO, c’est vraiment très abordable !

Edit : De nouveau édité aux éditions Bookmark 🙂

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.