Classement par Auteurs

A

  • Hélène AMALRIC : L’inconnue de la tranchée (Marabout) Janvier 1915. Après avoir passé Noël en permission chez sa famille, l’adjudant Augustin Lebeau est convoqué au Grand Quartier Général, à Chantilly. Un général héros de la guerre de 70, ancienne gloire des troupes coloniales, a été retrouvé assassiné chez lui, dans une maison de la banlieue parisienne. Or, il s’agissait d’un des généraux « limogés » par Joffre en septembre 14, mis à la retraite d’office, et qui avait violemment protesté contre sa mise à l’écart.
  • Jean AMILA : Le boucher des hurlus (Folio) Convient-il de condamner un Général dont la gloire repose sur le massacre inutile de dizaines de milliers de Poilus et qu’on appelle le Boucher des Hurlus ? Dans les réjouissances de l’Armistice, les adultes timorés n’y songent plus guère. Mais quatre mômes, de huit à treize ans, au crâne tondu parce que fils de mutins fusillés en 1917, ne pensent qu’à ça. Il y a un monumental assassin intouchable qu’il faut juger et exécuter. Et ils s’y mettent.

B

  • Jean BOMMART : Le train blindé n°4 (dans Romans d’espionnage de la Grande Guerre – Robert Laffont collection Bouquins)
  • Jean BOMMART : Le poisson chinois (dans Agents secrets dans la Grande Guerre collection Omnibus)
  • Franck BOUYSSE : Glaise (La Manufacture de Livre, Le Livre de poche)
  • Denis BRETIN : Le mort-homme (Le Masque Poche) « Vous qui entrez, laissez toute espérance. » Cet avertissement que Dante a lu sur la porte des enfers, la guerre l’a gravé sur le crâne des milliers de soldats que le Mort-Homme a serré dans ses bras en avril 1916. On ne pénètre pas impunément dans la mémoire de ces lieux-là. À Verdun, un enfant sert de cochon-truffier à une brute alcoolique et se faufile dans les tranchées pour en rapporter des souvenirs monnayables. Le jeune garçon en ressort possédé par un soldat fantôme, qui se sert de lui comme instrument pour écrire ses souvenirs de guerre et faire entendre sa douleur. Une lecture qui vous plonge dans les tranchées boueuses de Verdun, sur l’écran tremblant des jeux vidéo, dans les caves de l’asile psychiatrique du Blanc-Balcon et au cœur du cerveau malade de ses survivants…
  • Thierry BOURCY : Enquêtes de Célestin Louise
    • La cote 512 (Folio) Le jeune flic Célestin Louise, apprécié de ses supérieurs, aurait pu rester à l’arrière où il s’illustrait dans la poursuite des criminels. En novembre 1914 pourtant, le jeune enquêteur à la Brigade criminelle de Paris se retrouve en première ligne à Verdun sous les ordres d’un lieutenant à peine plus âgé que lui. C’est la découverte, sous les bombes, dans les tranchées, de la folie de la guerre avec son rythme macabre d’assauts et de retraites, avec sa barbarie, ses silences improbables, ses rigolades pour tromper la mort. C’est la découverte de l’amitié, de la bravoure et de la peur…
    • L’arme secrète de Louis Renault (Folio)
    • La château d’Amberville (Folio)
    • Les traîtres (Folio)
    • Le gendarme scalpé (Folio)
    • Le crime de l’Albatros (Nouveau Monde éditions)
    • Les ombres de Rochambeau (Nouveau Monde éditions)
  • John BUCHAN : Les 39 marches (dans Agents secrets dans la Grande Guerre collection Omnibus)

C

  • Erskine CHILDERS : L’énigme des sables (dans Agents secrets dans la Grande Guerre collection Omnibus)
  • Philippe CLAUDEL : Les âmes grises (Stock 2003) Une jeune enfant est retrouvée morte, assassinée sur les berges engourdies par le gel d’un petit cours d’eau. Nous sommes en hiver 1917. C’est la Grande Guerre. La boucherie méthodique. On ne la voit jamais mais elle est là, comme un monstre caché. Que l’on tue des fillettes, ou que des hommes meurent par milliers, il n’est rien de plus tragiquement humain.

D

  • Didier DAENINCKX : Le der des ders (Folio Policier) En l’espace de deux ans j’avais tenté d’oublier le quotidien de la guerre. Je voulais croire que je m’en étais sorti indemne. J’en connaissais assez qui ne vivaient que dans le souvenir de la boucherie, partant comme en quatorze pour un nouveau round… La baraque pleine de trophées, baïonnettes allemandes, casque à pointe, obus de cuivre, etc., jusqu’au tibia de uhlan déterré dans une tranchée après un assaut victorieux. Un de ces connards m’avait montré les dernières traces de viande, pour se marrer… juste avant de prendre mon poing sur la gueule
  • Sir Arthur Conan DOYLE : Plaidoirie pour un homme seul (dans Romans d’espionnage de la Grande Guerre – Robert Laffont collection Bouquins)

EF

G

H

IJK

  • Rudyard KIPLING : Mary Postgate (dans Romans d’espionnage de la Grande Guerre – Robert Laffont collection Bouquins)

L

  • Alexis LECAYE : Le bagnard, la voyante et l’espion (Fayard 1983) La guerre et les tranchées paraissent bien loin au bagnard Baptistin Travail, anarchiste, pacifiste et cambrioleur émérite, relégué _ à vie _ dans l’enfer de Guyane. Pourtant, ce 5 janvier 1918, un officier du deuxième bureau, petit homme au regard étrange, vient lui proposer un pacte qui ne l’est pas moins. Ainsi s’ouvre le récit authentique d’une des plus curieuses affaires d’espionnage de la guerre de 14.

MN

  • Pierre NORD : Terre d’angoisse (dans Agents secrets dans la Grande Guerre collection Omnibus)

O

  • E. Phillips OPPENHEIM : L’imposteur (dans Romans d’espionnage de la Grande Guerre – Robert Laffont collection Bouquins// dans Agents secrets dans la Grande Guerre collection Omnibus.)

P

  • Patrick PECHEROT : Tranchecaille (Folio Policier) Chemin des Dames, 1917, l’offensive du général Nivelle tourne à l’hécatombe. Dans l’enfer des combats, un conseil de guerre s’apprête à juger le soldat Jonas, accusé d’avoir assassiné son lieutenant. Devant l’officier chargé de le défendre défilent, comme des fantômes, les témoins harassés d’un drame qui les dépasse. Coupable? Innocent? Jonas est-il un simulateur ou un esprit simple? Le capitaine Duparc n’a que quelques jours pour établir la vérité. Et découvrir qui est réellement celui que ses camarades ont surnommé Tranchecaille.
  • Anne PERRY : Avant la tourmente (10/18 Grands Détectives n°3761) En ce magnifique mois de juin 1914 à Cambridge, les journées s’étirent, ensoleillées, intemporelles. Mais pour Joseph Reavley, professeur à St. John, cet été idyllique est anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture. En lui annonçant l’horrible nouvelle, son frère Matthew, agent des services secrets britanniques, lui révèle que leur père lui apportait justement un mystérieux document…
  • Anne PERRY : Le temps des armes (10/18) En 1915, la guerre s’embourbe dans les tranchées, plongeant des millions d’hommes dans un cauchemar quotidien. Depuis que leurs parents ont été assassinés, victimes d’un odieux complot politique, les membres de la famille Reavley ont chacun un rôle à jouer au coeur du conflit.
  • Anne PERRY : Les anges des ténèbres (10/18 Grands Détectives n°4009) Mars 1916. Sur le front des Flandres, Joseph est aumônier et Judith ambulancière. Les Allemands ne sont pas les seuls ennemis, il faut aussi endurer l’immonde vie des tranchées, la faim, le froid, la peur et faire face aux innombrables pertes en vies humaines. Légèrement moins exposé, Matthew est officié des services de renseignements. Basé à Londres, il prend secrètement part à la guerre
  • Anne PERRY : Les tranchées de la haine (10/18 Grands Détectives) Juillet 1917. Joseph Reavley, aumônier dans les tranchées d’Ypres en France tente de soutenir le moral des troupes britanniques. Quand le Major Northup, commandant de sa section, est retrouvé assassiné, douze soldats sont arrêtés et il incombe à Joseph de découvrir la vérité sur leur prétendue culpabilité
  • Anne PERRY : A la mémoire des morts (10/18 Grands Détectives n°4140) Octobre 1918. L’imminence de l’armistice tant espéré décuple l’angoisse du clan Reavley. Joseph, toujours aumônier sur le front de Belgique où sa soeur Judith est ambulancière, et Matthew, agent de l’Intelligence Service, voient arriver la fin du conflit sans avoir pu démasquer l’assassin de leurs parents
  • Guillaume PREVOST : La valse des gueules cassées (10/18 Grands Détectives) Un tueur rôde dans Paris. Visage dissimulé, il prend un soin maniaque à défigurer ses victimes. Comme pour infliger aux autres ce que la guerre lui a fait subir. Mais derrière cette valse des gueules cassées, se cache une autre danse, pas moins macabre.
  • Guillaume PREVOST : Le bal de l’équarisseur (10/18 Grands Détectives) Juin 1919. Le monde attend avec inquiétude la conclusion du traité de Versailles. Mais voilà, les Allemands, qui le jugent trop dur, seraient sur le point de le refuser. Va-t-il falloir repartir en guerre ?

Q

  • Michel QUINT : Veuve noire (Archipel 2013) Le 11 novembre 1918, Léonie Rivière, jeune veuve de guerre qui espère subsister en devenant reporter, rencontre Edgar Prouville, soldat démobilisé après une blessure. Mais il disparaît. Aidée par Norbert Rameau, un photographe qui a été gazé au front, Léonie, va mener l’enquête à travers le Montparnasse de l’après-guerre. Une enquête qui la mènera à un quadruple meurtre commis au printemps 1917 sur le Chemin des Dames…

R

  • François RIVIERE : Romans d’espionnage de la Grande Guerre (Robert Laffont collection Bouquins). Le roman d’espionnage, dont François Rivière raconte la genèse dans sa préface, est né pendant la Grande Guerre. Les auteurs réunis dans ce volume ont en commun d’avoir été, chacun à sa manière, des acteurs de ce conflit. Anglais pour la plupart, ils se sont imposés comme les maîtres incontestés d’un genre littéraire encore naissant, dont l’un des pionniers fut aussi le Français Jean Bommart, le créateur du « Poisson chinois », présent ici à traversLe Train blindé n° 4…

S

  • Pierre SINIAC : L’unijambiste de la cote 284 (Gallimard 1980) De l’horreur à l’humour, de la vacherie à l’ironie, du réalisme à la dinguerie, personnages inquiétants ou grotesques, pitoyables ou implacables, criminels d’occasion, de vocation ou par malchance, voici un premier volume de nouvelles de Pierre Siniac.  
  • Pierre SINIAC : Ras le casque ! (Fleuve Noir 1984)

TU

VW

  • Valentine WILLIAMS : L’homme au pied bot (dans Romans d’espionnage de la Grande Guerre – Robert Laffont collection Bouquins // dans Agents secrets dans la Grande Guerre collection Omnibus)

XYZ

En Bandes Dessinées

  • Laurent-Frédéric BOLLEE et Fabien BEDOUEL : Un long destin de sang (12 Bis en 2 volumes) 31 mars 1918. Paris est bombardée par un canon allemand à longue portée situé au nord de la capitale. Une bombe tombe sur le square du temple où se trouvent 8 personnes. Une seule va mourir. Le destin croisé de ces 8 personnages va nous conduire à nous demander si c’est bien une bombe allemande qui est responsable de ce décès…
  • Virginie CADY, Eric ADAM et Christophe MARCHETTI : La tranché (Vents d’Ouest)
    1. Sauveur (En plein première guerre mondiale, le lieutenant Sauveur, porteur d’un message pour l’État-major, est contraint de se réfugier dans un abri de fortune. Le spectacle qui l’attend est surprenant. Un groupe de poilus s’est massé autour d’un cadavre. Un camarade gît dans la boue, un poignard français planté dans le dos. Ancien policier, Sauveur prend le commandement afin de découvrir l’assassin. Mais en plein carnage généralisé, qui se soucie d’une mort de plus ? )
  • Didier DAENINCKX et Jacques TARDI : Le der des ders (Casterman) Pour Eugène Varlot, ancien Poilu de la Grande Guerre reconverti en détective privé, les lendemains de victoire ont un goût plutôt amer.
  • Kris et Mael : Notre mère la guerre (Futuropolis) Trois femmes froidement assassinées. Et sur elles, à chaque fois, une lettre mise en évidence. Une lettre d’adieu. Une lettre écrite par leur meurtrier.
  • Weissengel et Emmanuel CASSIER : Gueules cassées (Cleopas)
    1. Au bénéfice des laches (Paris, 1919, à la recherche de marchandises volées,  deux anciens combattants mettent le doigt sur un trafic : le commerce du pillage des champs de batailles. Hantés par le souvenir de leurs compagnons perdus au front, Noah et Augustin décident de poursuivre cette piste, sans savoir jusqu’où les mènera leur quête.)

Mise a jour : 1 juillet 2016

Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.