Prix Michel Lebrun est remis lors du salon du livre « Les 24 heures du livre » organisé dans la ville du Mans.

« Dès 1986 est attribué à cette occasion le Prix du roman policier francophone, qui devient en 1997 le Prix Michel-Lebrun en hommage au « pape du polar », romancier et cofondateur de l’association 813 décédé un an plus tôt. Quelques-unes de la quinzaine de personnes qui constituent le jury sont des membres de l’association 813.

Le jury est composé de personnes issues de professions ayant à connaître des affaires policières (directeur des polices urbaines, avocat), issues aussi du monde des médias, de grands lecteurs, professionnels et/ou amateurs, de littérature, et de littérature policière plus particulièrement. Depuis 2009-2010, le Prix Polar Michel Lebrun (PPML) se double d’un prix jeunesse, le Prix Polar Michel Lebrun Lycéen (ou PPM2L) qui a connu 2 éditions à ce jour. » (Wikipédia)

Liste des Lauréats

1986 : Jean-Michel Guenassia : Pour 100 millions (Liana Levi)
1987 : Daniel Pennac : La fée carabine (Gallimard)
1988 : Didier Sénécal : Le cavalier grec (Albin Michel)
1989 : Jean-François Vilar : Les Exagérés (Seuil)
1990 : Tonino Benacquista : Trois carrés rouges sur fond noir (Gallimard / Série noire)
1991 : Joseph Périgot : Le bruit du fleuve (Calmann Lévy)
1992 : Marc Villard : Démons ordinaires (Rivages/Noir)
1993 : Thierry Jonquet : Les orpailleurs (Gallimard / Série noire)
1994 : Maurice G. Dantec : La Sirène rouge (Série noire)
1995 : Fred Vargas : Debout les morts (Viviane Hamy)
1996 : Brigitte Aubert : La Mort des bois (Seuil Policier)
1997 : Stéphanie Benson : Le loup dans la lune bleue (L’Atalante)
1998 : Xavier Hanotte : De secrètes injustices (Belfond)
1999 : Jean-Bernard Pouy : Larchmütz 5632 (Gallimard / Série noire)
2000 : Jean-Marie Villemot : L’Œil mort (Gallimard / Série noire)
2001 : Dominique Sylvain : Strad (Viviane Hamy)
2002 : Patrick Bard : La frontière (Seuil)
2003 : Claude Izner : Mystère rue des Saint-Pères (Éditions Feryane)
2004 : Ayerdhal : Transparences (Au Diable Vauvert)
2005 : Caryl Férey : Utu (Série noire)
2006 : Maurice Attia : Alger la noire (Actes Sud/Babel noir)
2007 : Marcus Malte : Garden of love (Zulma)
2008 : David Le Breton : Mort sur la route (Métailié)
2009 : Antonin Varenne : Fakirs (Viviane Hamy)
2010 : Catherine Fradier : Cristal défense (Au Diable Vauvert)
2011 : Michel Bussi : Nymphéas noirs (Presses de la Cité)
2012 : Jérôme Leroy : Le bloc (Gallimard / Série noire)
2013 : Olivier Truc : Le dernier Lapon (Métailié)
2014 : Hervé Le Corre : Après la guerre (Rivages)
2015 : Franck Bouysse : Grossir le ciel (La Manufacture de Livres)
2016 : Colin Niel : Obia (Rouergue Noir)
2017 : Pierre Pouchairet : La prophétie de Langley (Éditions Jigal)
2018 : Christophe Guillaumot : La chance du perdant (Éditions Liana Levi)

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.