Sarah PINBOROUGH : Mon amie Adèle

2
30
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

Sarah PINBOROUGH - Mon amie Adele
Mon amie Adèle

Parution aux éditions Préludes le 27 septembre 2017

Traduit par

LOUISE

Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.

DAVID

Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

ADÈLE

L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise…

Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au cœur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.

David est-il l’homme qu’il prétend être ?

Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ?

Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

(Source : Préludes – Pages : .. – ISBN : 9782253107880 – Prix : 16,90 €)

L’AVIS DE LÉA D.

Merci à Préludes !

Mon amie Adèle nous entraîne dans la vie de trois personnages. Il y a d’abord Louise, qui s’est séparée de son mari et élève son petit garçon. Un soir, dans un bar, elle embrasse un homme. David, un psychiatre renommé, qui se trouve être l’homme que Louise a embrassé. Mais il est aussi son nouveau patron et marié. Marié à Adèle, une très belle femme, qui semble cacher énormément de choses, notamment sur son mariage.

Trois personnages, trois vies différentes… Et une spirale qui va les entraîner et dévaster leurs vies ! Louise se retrouve prise au piège, coincée entre ses sentiments pour l’homme dont elle commence à tomber amoureuse mais aussi pour la femme qui devient une amie. Peu à peu, elle se rend que leur vie n’est pas rose, et que les liens qui unissent David à Adèle sont très particuliers…

Je dois l’avouer, j’ai été interpellé par la couverture, que je trouve très réussie. Aaah, le pouvoir d’une couverture ! Il ne m’en fallait pas plus pour jeter un coup d’œil au résumé et, avant d’avoir réalisé, j’étais plongée dans les premières pages. Je ne connaissais pas du tout Sarah Pinborough avant de commencer Mon amie Adèle, mais maintenant ma curiosité a été éveillé et je pense réparer cet oubli très prochainement.

Sinon, Mon amie Adèle qu’en ai-je pensé ? Même s’il est classé dans les romans policiers, c’est davantage un roman psychologique. Car il n’y a pas d’enquêtes policières à proprement parlé, mais on est plongés dans la psyché des personnages, dans la vie trouble de plusieurs individus, et tout se joue sur la tension qui les unit.

Peu à peu, on pénètre dans leur monde. Mais tout en gardant de nombreux doutes : qui dit la vérité ? Qui ment ? L’histoire s’est-elle véritablement déroulée de cette façon ? Du début à la fin, tout est bien ficelé et très souvent dérangeant. Quoique, la fin serait peut-être un peu le petit faux pas pour ma part, mais uniquement parce qu’elle m’a rappelée celle de La Voie des Âmes, de Laurent Scalese. Mais c’est un détail ! Car j’ai été vraiment embarquée, sans retour.

On doute, on s’interroge, on comprend au fur et à mesure, tout en gardant une claque finale… J’ai passé un bon moment avec Mon amie Adèle, je conseille !

 

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici