Laurent SCALESE : La voie des âmes

3
1458
France

INFOS ÉDITEUR

voie des ames - scalese

Parution aux éditions Belfond le 12 mars 2015

Parution aux éditions Pocket le 10 novembre 2016

Richard Neville est un flic français comme il en existe peu. En touchant la main d’une victime, il parvient à reconstituer les derniers instants de la vie de celle-ci et à identifier son assassin – ce qui lui vaut d’être régulièrement sollicité par les polices du monde entier.

Cette fois, à New York, il est parti en mission accompagné de sa femme Clara. Assassinée en pleine journée à Central Park. Lui, le super flic n’a pas pu protéger l’amour de sa vie. Mais dès le soir du meurtres, d’étranges incident surviennent : Richard pense d’abord que Clara cherche à communiquer avec lui de l’au-delà. Jusqu’à ce qu’une femme étrange le visite pour lui proposer un marché incroyable : sauver Clara, en échange d’un service…

(Source : Belfond – Pages : 624 – ISBN : 9782714459701 – Prix : 19,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Merci aux Edition Belfond et à Laurent Scalese de m’avoir envoyé ce livre en Service de Presse !

Richard Neville est flic. Et français. En plus de ça, il a la particularité très inhabituelle de pouvoir rien qu’en touchant les mains des victimes, de remonter à leurs derniers instants et pouvoir ainsi aider à identifier leur assassin. Ce talent pour le moins étonnant lui vaut d’être appelé aux quatre coins du monde pour aider à résoudre des enquêtes. Mais il va voir l’autre côté de la médaille à New York, lorsque sa femme est assassinée à Central Park. Richard va s’effondrer, seulement soutenu par la pensée de ses enfants… puis par une proposition pour le moins alléchante. Nancy, une femme énigmatique, va lui rendre visite et lui proposer de revenir quelques instants avant le meurtre de sa femme pour la sauver. Mais ce retour dans le temps, que va-t-il impliquer pour Richard ? Que prépare cette femme, et quel est son but ?

La Voie des Âmes signe le retour de Laurent Scalese, avec cette fois un policier tirant sur le fantastique. De ce point de vue, cela rappelle un peu la nouvelle L’encre et le sang, coécrit avec Franck Thilliez, ce mélange d’enquête et de surnaturel. Mais ce livre est définitivement made in Laurent Scalese : un résumé intrigant pour une intrigue au top. Car ce petit dernier a beau avoir plus de 600 pages, il se dévore en un clin d’œil ! On commence fort avec des meurtres : l’enquête où Richard a été invité pour donner son avis, puis le meurtre de sa femme. J’ai déjà été très émue, car la relation entre Richard et Clara est vraiment très profonde et très bien décrite. Comme tous les couples, ils ont eu des hauts et des bas, mais leur amour a réussi à résister et à s’approfondir, et j’ai vécu avec Richard la douleur de perdre quelqu’un que l’on aime si fort, avec en plus la perspective de devoir vivre avec ça le reste de sa vie, sans parler d’annoncer cette nouvelle à sa famille…

Quand arrive Nancy et sa proposition de remonter le temps, il y a à la fois peur et espoir : que va-t-elle réclamer en retour, mais cette occasion n’est-elle pas le parfait moment pour réécrire son histoire ? Richard va se plonger à corps perdu dans son enquête, et va tenter de satisfaire les besoins de Nancy sans perdre son intégrité ou sa femme – une deuxième fois. Heureusement qu’il peut compter sur Mike Rosener, un flic américain. La première rencontre entre ces deux-là va être marqué par l’aversion de Mike envers Richard, qu’il suspecte d’être un charlatan. Mais les deux hommes vont finir par être profondément unis, pas par les liens du mariage mais par une grande amitié. Une autre relation particulièrement bien décrite et intense !

Comme je le disais, La Voie des Âmes défile à toute vitesse, je n’ai pas vu les pages tourner. Le suspense est parfaitement dosé, un rebondissement nous entraînant jusqu’à un autre, et les révélations font mouche à chaque fois. Une écrite toujours aussi fine et incisive, Laurent Scalese se révèle une nouvelle fois comme un maître de l’intrigue. De l’action, du suspense, une intrigue haletante, beaucoup d’émotions… La Voie des Âmes est une excellente lecture, une fois encore ! Et puis cette fin… Une fin qui m’a fait bondir hors de mon fauteuil ! Mais comment a-t-il pu ?

Sur ce, qu’attendez-vous pour découvrir Laurent Scalese et ses livres ?


L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Richard Neville n’est pas un flic comme les autres. Il a la capacité de voir les derniers instants d’une victime en la touchant, ce qui lui vaut d’être sollicité par les polices du monde entier. C’est aussi un homme comblé grâce à Clara, sa femme et ses deux enfants. Tout bascule le jour où il est appelé à New-York pour une affaire. Clara l’accompagne, les deux enfants restent en Normandie chez leur grand-mère maternelle. Alors qu’il collabore avec son partenaire new-yorkais Mike Rosener sur une affaire criminelle, sa femme partie prendre des photos à Central Park se fait assassiner. A la douleur, la peine s’ajoutent des questionnements, d’autant plus que certains évènements étranges vont se dérouler tout au long de la journée… Son partenaire Rosener, très cartésien (qui au départ d’ailleurs croit peu aux pouvoirs de Richard) tente de le rassurer et va tenter de mener l’enquête (en plus de celles en cours) tandis que Richard rentre en France annoncer la terrible nouvelle à sa famille. En Normandie, les enfants, Richard et sa belle-mère essayent de surmonter le drame et peut être aussi apprendre à mieux se connaître (la douleur rapproche parfois des personnes que tout oppose). La « quiétude » sera de courte durée… Une femme mystérieuse vient à la rencontre de Richard et lui propose un étrange marché : il l’aide avec ses « talents » et en contrepartie, il pourra sauver Clara… Mais peut-on faire confiance qui a le pouvoir de se déplacer en un clin d’œil ? Cette proposition est hallucinante mais que ferions-nous pour sauver la femme ou l’homme qu’on aime ?

Laurent Scalese signe son grand retour avec un roman foisonnant. C’est un roman inclassable que nous propose l’auteur. Le livre commence comme un thriller mais très vite le fantastique s’invite à la fête, il faut dire que le personnage principal est tout sauf ordinaire… J’ai de suite saisi certaines influences littéraires, les ombres de Richard Matheson (C’est quoi son prénom déjà au personnage principal ?!) et de Stephen King planent sur le récit.

Ce roman a une dimension cinématographique, il faut dire que Laurent Scalese est aussi scénariste et cela se sent. J’ai pu relever de ci de là quelques mots comme Fincher, Lisbeth, un hasard sans doute… ;-). « La voie des âmes » est un roman dense mais au rythme soutenu, qui se lit aisément et qui enchaîne des moments de vrai suspense (une scène à la gare notamment) et des instants plus « doux » où on va découvrir davantage le passé des personnages, leur vie personnelle, leurs aspirations… Il y a une véritable profondeur pour chaque personnage.

« La voie des âmes » est aussi un « roman d’amour ». En réalité, il y a plusieurs histoires d’amour qui ponctuent le récit. Bien évidemment, celle de Richard et Clara qui est au centre du livre mais également celle de Rosener et sa femme qui depuis quelques temps ne se comprennent plus mais s’aiment toujours… Contre toute attente, la femme mystérieuse rencontrée par Richard révèlera de nombreuses facettes, entre ombre et lumière…

Ce livre est une invitation au voyage. Nous allons découvrir New-York comme si on y était, la Normandie, l’Ecosse et la chaleur du bush australien… C’est également un voyage à travers le temps. Et si nous pouvions retourner en arrière et changer les choses ? Le rêve de tout un chacun…

Cet ouvrage est aussi ponctué de petits morceaux d’Histoire, de mythologie ainsi que de réflexions sur le monde dans lequel nous vivons actuellement. Apprendre pour ne pas reproduire les mêmes erreurs…

Quand aux âmes contenues dans le titre du livre, que veulent-elles ? Où se cachent-elles ? Comment procèdent-elles ? C’est ce que Richard et Mike vont devoir découvrir… Le combat entre le bien et le mal pourrait peut être se jouer à New-York…

J’avoue que c’est un livre qui est difficile à synthétiser alors si on doit retenir une seule chose, lisez-le ! Vous allez être transportés dans un tourbillon de rebondissements et d’émotions du début à la fin !!! Un excellent moment de lecture.


L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Richard Neville, un flic français qui travaille en tant que consultant à New York, a un don… il « voit », en touchant les victimes, le meurtre sous dérouler dans son esprit.

Clara Neville, la femme de Richard, photographe de métier, tombe sous les balles d’un assassin qu’elle a surpris par hasard, à travers son objectif.

Le flic est effondré par la perte de son épouse.

Pourtant une mystérieuse femme nommée Nancy, lui propose de ramener sa femme à la vie, mais il y a un prix à payer…

Elle lui propose un marché qu’il ne peut pas refuser.

C’était la première fois en tant que lecteur assidu des romans policiers de Laurent Scalese, que je vivais la sortie en librairie de son nouveau roman.

C’était évidemment une immense joie, aimant beaucoup l’écriture du romancier, membre de la Ligue de l’imaginaire, collectif d’auteurs bien connus des amateurs de thrillers, polars et aventures ésotériques.

Retrouver l’écriture de l’auteur parisien, c’est retrouver ce que j’aime beaucoup dans les polars (autre que le plaisir de l’enquête policière et les frissons) : l’humain avant tout. Dans les romans policiers que j’ai pu lire, on néglige quelquefois le côté humain des personnages du roman (ou alors c’est exprimé en surface et qu’ils soient homme ou femme et peu importe leurs fonctions) mais Laurent Scalese, comme quelques autres (et ils sont rares) savent trouver et manier les mots pour mettre en avant toute l’humanité de leurs personnages, peu importe qui ils sont.

L’humain : tel est le point central de ce nouveau roman policier. Comme je l’avais fortement apprécié dans un de ses précédents polars « Des pas sous la cendre » (publié récemment chez Pocket) Laurent Scalese met en avant l’humanité de ses personnages de fort belle manière, sans négliger bien sûr leurs rôles au sein de l’histoire racontée.

A travers le décès tragique de la femme de son héros, le romancier, dans un climat trouble et étrange mélangeant polar et surnaturel, va nous poser une question, que l’on sait toutes et tous poser au moins une fois dans notre vie : « Que serions-nous prêt à faire par amour ? »

Et à partir de ce postulat, le romancier français va nous conter une incroyable histoire, pour résoudre le crime odieux de la femme de Richard Neville, assisté de Mike Rosener, vieux briscard de la police new-yorkaise. Tous deux vont être confrontés à de terribles événements et faire de très étranges, mais dangereuses rencontres tout au long de leur fastidieuse enquête.

Mêlant tout cela avec brio, l’auteur nous invite aussi à plonger dans les méandres tourmentés de nos deux héros : les deux enfants de Richard restés avec leur difficile grand-mère et la relation très conflictuelle entre Rosener et son épouse et leur amour terni depuis de longues années. Tout au long de ce périple douloureux et du marché étrange auquel va être confronté Neville, Laurent Scalese nous fait partager les doutes mais aussi les joies de ses différents personnages, principaux ou secondaires.

Le côté très humain de l’écriture du romancier, et cette fois ci, le romancier s’est encore une fois surpassé.

Une histoire qui se déroule non pas en France, comme à l’accoutumée, mais à New-York, ville ô combien présente dans l’imaginaire des lecteurs de polars ou téléspectateurs avides des séries TV US. Et c’est à un magnifique voyage dans les rues et alentours de la ville américaine que nous convie Laurent Scalese : un délice de plus pour le lecteur que je suis, de déambuler dans les rues de la Grande Pomme à travers son écriture fort émouvante.

Vous l’aurez compris : pour moi, outre la redoutable efficacité du récit d’une enquête policière emplie de surnaturel (on nage parfois en pleine fantasmagorie) c’est la formidable portée humaine que j’ai trouvé dans le nouveau roman de l’auteur de la Ligue de l’imaginaire.

Un imaginaire fortement appuyé pour ce polar tout simplement… humain.

Alors sans attendre, prenez un billet d’avion et envolez vous pour la Grande Pomme pour un récit de grande envergure.


L’AVIS DE GILLES GOUFFE – Libraire

Laurent Scalese « is back ».

Avec un soupçon de « fantastique », l’auteur nous embarque dans un polar/thriller qui n’a rien à envier au « Replay » de Grinwood ou « l’échiquier du mal » de Dan Simmons

Laissez-vous embarquer. Laissez voguer votre âme au fil des pages et du temps. Basculez du côté obscure, mais ne vous perdez pas. Les méandres du bien, ou du mal, sont parfois plein d’illusion et de paraitre. Revenir, ne pas revenir…l’amour est-il toujours de bon conseil ?, ou ce qu’il parait être.

Une âme est si vite égarée ou corrompue.

Un récit ficelé avec précision, avec des personnages qui prennent leur place dans un tempo réglé comme un story-board, ne manque que les illustrations et le casting.

Juste une requête Mr Scalese :

serait-il possible de ne pas attendre si longtemps la prochaine fois avant de publier un nouveau livre ??!!

Gilles Gouffé – Libraire FNAC Italie 2
Sponsor

3 Commentaires

  1. Merci Léa et Lucie pour votre chronique. Qui pourrait résister à une telle tentation ? J’ajoute « La voix des âmes » à ma liste des « à lire absolument ». Je vous fais confiance les yeux fermés.

  2. Non je ne vous lis pas, non je ne vous lis pas de suite les filles, je ne l’aurais que mercredi et suis au taquet après avoir lu les 21 premières pages sur le site de Belfond. J’en peux plus d’attendre, et comme je sais que vos chroniques sont belles, je ne veux pas être influencée :p

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.