Zadov BORYA : Apocalypse riders – 01 – Le tanneur

0
36
Zadov BORYA : Apocalypse riders - 01 - Le tanneur

Présentation Éditeur

Quand le type, une espèce de tafiole comme on les déteste est venu nous trouver, on a hésité à lui faire la peau pour lui apprendre à venir narguer les Loups. Daddy, le Président de la meute nous a calmés. Il a voulu qu’on écoute le guignol. Et ce fut plus qu’intéressant ! J’entends par là qu’il y avait un bon paquet de pognon à se faire. Le mec disposait de sa grand-mère dans un frigo. La vieille avait une œuvre d’art de tatouée dans le dos. Il voulait que je la tanne, histoire de refaire la déco de son manoir. Et il était prêt à mettre du fric en jeu, pas qu’un peu.

Le hic, c’est que ce genre de pièce et de montant, ça attire du monde.

Et pas des tendres… Une fois de plus, il a fallu mettre les mains dans le raisin pour s’en sortir. De nos jours, c’est compliqué de tout régler avec diplomatie, tant pis, on sait faire autrement ! On peut dire que ça a saigné sévère. Remarque ce n’est pas trop un problème, l’action, c’est le genre de truc qu’on aime.

Origine Flag-FRANCE
Éditions L’atelier Mosésu
Date 19 octobre 2017
Éditions Evidence
Date Avril 2021
Pages 210
ISBN 9791034818723
Prix 14,00 €

L'avis de Yannick P.

Bon, la France a voté à droite, très à droite. Moralité, le pays est tombé sous domination russe et la situation est franchement post-apocalyptique.

Entre divers trafics pour survivre, Tonton et sa meute de bikers sillonnent le pays. Ils sont déjantés, pervers et méchants. Donc ils survivent. Tonton qui n’est plus si jeune, est tanneur. Avec une particularité, il tanne les peaux humaines.

Bon ce road-movie déjanté dans ce pays foutu sous couvert de dictature, il n’y a plus rien. Seuls les plus forts subsistent. Mais ce court roman qui s’avale en deux coups de kick – nos bikers roulent bien sûr en Harley – porte la marque d’un 4 mains.

Sous la carrure musculeuse et tannée de Borya Zavod, se cachent les frêles Jérémy Bouquin et Stanislas Petrosky, subjugués par cet ancien mercenaire serbe, ils s’éclatent comme deux gamins à qui on a autorisé de se lâcher. Alors quand il s’agit de prélever la peau d’une morte congelée en Bretagne et que tout cela tourne au carnage, on peut faire confiance à ces deux-là, pour partir dans un barnum granguignolesque. Ces deux furieux écrivent à la volée de kalach, comme nos héros crachent du bitume. Cœur tendre et fleur bleue s’abstenir.

Attention, ça tache !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Serial Lecteur à la quarantaine tassée addict au roman noir" pour le reste, père aimant de 2 ados, marketeur de profession et amateur de whiskys, vins et de cuisine conviviale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.