Romain R. MARTIN : La dissidence des cancrelats

0
185
Romain R. MARTIN : La dissidence des cancrelats
-

Présentation Éditeur

Claude Sorensen et Werther sont des clochards dont l’abri est installé sous le métro parisien. Agents de maintenance officieux du réseau de transport, ils sont agressés en pleine nuit par un collègue déguisé en infirmière. Une course-poursuite s’engage dans les sous-sols de la capitale.

Origine Flag-FRANCE
Éditions LBS
Date 18 novembre 2020
Pages 256
ISBN 9782490742202
Prix 14,80 €

L'avis de Christophe DUBOURG

«  Atypique », « singulier », « barré », glauque », les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser le second roman de Romain R. Martin après Vermines. La dissidence des cancrelats est assurément un ovni littéraire.

Une histoire assez tordue, bigarrée, d’où émergent des personnages troubles, sans foi ni loi, qui débattent et s’affrontent dans les profondeurs du métro parisien. Le récit souffle le chaud et le froid, alterne comique de situation (Aaaah ce Magnus et son fauteuil !) et une forme crue de réalité sociale, fait preuve d’une noirceur insondable puis déroule ses vignettes colorées – rouge sang, of course! – à d’autres chapitres.

L’ambiance est sombre, poisseuse et le style très particulier de Romain dont on avait eu un avant-goût avec Vermines s’est renforcé. L’histoire, largement improbable, n’est qu’un prétexte à présenter une galerie de personnages déjantée en prise avec la société d’aujourd’hui, celle qui fuit les « invisibles », marginaux et laissés pour compte, et en vient à fermer les yeux comme on balaie la poussière sous le tapis.

Vous l’avez compris, nous sommes loin du récit formaté pour plaire au plus grand monde. L’écriture de Romain est certes particulière mais recherchée, ciselée voire poétique par instant. On adhère ou pas à la proposition – il peut être difficile en effet d’aborder ce roman « autre » – mais on peut à défaut, en apprécier les qualités littéraires. Je ne peux que vous engager à vous faire votre propre avis. Une chose est sûre : « La dissidence des cancrelats » ne peut pas vous laisser indifférent.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Amateur passionné de romans policiers, il est l’auteur d’une nouvelle, « Blind test », et de deux romans en quête d’éditeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.