Prix SNCF du Polar 2018

3
378

Prix polar SNCF 2018 tropheeLa 18e édition du PRIX SNCF DU POLAR a été lancée cet automne : une nouvelle fois 5 romans, 5 BD et 7 courts métrages sont soumis aux votes du public.

Qui remportera le PRIX dans chacune de ces 3 catégories? Réponse en juin…

Le PRIX SNCF DU POLAR est un Prix 100% public. Des comités d’experts du monde du livre, de la BD et des films courts dévoilent en octobre une sélection de 5 romans, 5 BD et 7 courts métrages mais c’est bel et bien le public qui élit seul en mai ses lauréats en votant sur www.polar.sncf.com ou lors des événements dont SNCF est partenaire : Festival International de la BD d’Angoulême, les Quais du Polar…

CATÉGORIE ROMAN

CATÉGORIE BANDE DESSINÉE

  • POLICE LUNAIRE, TOM GAULD (2024)
  • LA LOTERIE, MILES HYMAN d’après SHIRLEY JACKSON (Casterman)
  • TU SAIS CE QU’ON RACONTE, GILLES ROCHIER & DANIEL CASANAVE (Warum)
  • BÂTARD, MAX DE RADIGUÈS (Casterman)
  • LA FORÊT DES RENARDS PENDUS, NICOLAS DUMONTHEUIL (Futuropolis)
Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

3 Commentaires

  1. Ah, quel imbécile ! Dire que j’écris en français, la langue de Molière et de Victor Hugo… Sur cinq romans « sélectionnés par un jury d’expert qui vous autorisent à voter uniquement pour ceux-là » en affirmant : « c’est le public qui choisit » (tu parles !) Un seul est en français, les quatre autres sont traduits. Merci pour les écrivains français. Un seul mot me vient à la bouche : dégueulasse. La France ? Le pays où l’on aime le moins les français !

    • Bonjour
      Sans voulant défendre spécialement Le Prix SNCF du Polar, mais ils n’ont jamais dit qu’ils ne voulaient promouvoir que le roman policier français.
      Et votre phrase « La France ? Le pays où l’on aime le moins les français ! « , avec le nombre de salons, festivals où l’on peut rencontrer énormément d’auteurs français, je trouve que vous en faites beaucoup pour un prix littéraire.
      Mais peut être vous un grand usager du train et vous êtes tout simplement en colère au près de la SNCF 🙂

  2. Je suis d’accord avec vous, Jérome, « ils n’ont jamais dit qu’ils ne voulaient promouvoir que le roman policier français. », mais ne serait-ce pas leur rôle ? Et je ne parle pas de ce jury « d’experts » qui, sur cinq romans, en propose un seul en français. “La France ? Le pays où l’on aime le moins les français ! “ Oui, et pas seulement en littérature (demandez aux étudiants en médecine ce qu’ils sen pensent). Mais pour rester dans ce domaine, parmi les salons que vous citez, combien s’enorgueillissent d’inviter des auteurs étrangers… en refusant la venue d’écrivains français indépendants. Moi et tant d’autres, nous sommes bien placés pour le savoir. Alors avant, non, je n’en voulais pas à la SNCF (malgré les sommes colossales que son régime de retraite hallucinant nous coûte, en tant que contribuables) ; maintenant, oui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.