Philippe SAVIN : Je serai toujours là

0
467

L’écriture fluide de Philippe Savin nous donne envie de continuer à tourner les pages aux côtés de ce flic déterminé. Et que dire de la fin ? Bluffante !!!

Philippe SAVIN : Je serai toujours là
-

Présentation Éditeur

Récemment affecté dans les Cévennes, le commandant Nathan Prieur espère un nouveau départ avec sa femme et ses deux filles. Mais de nouveau, il se retrouve confronté à l’horreur lors du meurtre abominable d’une adolescente. Nathan Prieur, impliqué personnellement dans cette affaire, se lance sur les traces de l’assassin.

Un compte à rebours impitoyable commence, car il en est certain : le monstre ne s’arrêtera pas là. Des destins se croisent. Des vies s’effacent. Des meurtres sont perpétrés avec une incroyable cruauté. Des mensonges oubliés surgissent du passé. Des fantômes hantent les bâtiments en perdition. Le mal rôde sur les Cévennes. La folie s’est emparée des hommes…

Jusqu’où Nathan Prieur devra-t-il aller pour connaitre la vérité ?

Et vous, jusqu’où irez-vous pour sauver l’être que vous aimez ?

Il y a des vérités qu’on ne devrait jamais découvrir.

Origine Flag-FRANCE
Éditions MA Editions
Date Octobre 213
Éditions Auto Editions
Date 9 janvier 2020
Pages 498
ISBN 9781983258756
Prix 18,00 €

L'avis de Lucie Merval

Un nouvel auteur à découvrir sans hésitations

Après une affaire difficile sur Paris et des tensions dans sa vie personnelle, le Commandant Nathan Prieur part s’installer dans les Cévennes avec sa femme et ses deux filles. Il espère que cette région plus calme, lui permettra de prendre un nouveau départ. Mais le meurtre d’une adolescente va tout bouleverser…C’était une amie proche de sa fille Lucie. Lucie, qui a désormais disparu…Prieur se lance à corps perdu dans l’enquête quitte à franchir les limites. Mais que ne ferait pas un père par amour pour sa fille ?

Tout au long du roman règne une atmosphère électrique. Le décor y joue pour beaucoup : Les Cévennes, toujours entre ombre et lumière, chaleur caniculaire et orages rendent l’atmosphère pesante. Beaucoup de tension pour Prieur dans son enquête mais aussi dans sa vie privée…Sa famille vit dans une maison, héritage familial du côté de sa femme. Un endroit a priori paisible qui rappelle les souvenirs d’enfance où Karine, sa femme peut s’adonner à loisir à la peinture. Havre de paix ? Famille heureuse ? On découvre par petites touches les fêlures de chaque membre de la famille. Lucie était-elle vraiment celle qu’il pensait ? Comment Chloé, l’autre fille de Prieur va supporter la disparition de sa sœur ? Karine ne va t’elle pas souffrir de l’absence de son mari enlisé dans l’enquête ? Comment supporter la disparition de sa fille sans devenir hystérique ? L’image de la famille unie risque de voler en éclats avec la disparition de Lucie. Tout au long du roman, une sensation étrange, oppressante…Mais aussi beaucoup d’amour, cet amour qui pousse un père à franchir les limites, à retourner voir d’anciennes relations peu recommandables, obsédé par le désir de retrouver sa fille vivante, quitte à ne plus dormir, avoir des migraines…mais ne pas renoncer, jamais ! Le personnage de Nathan est tellement humain qu’on ne peut que s’attacher à lui (Très envie de le retrouver dans une autre enquête, se déroulant après celle-ci) ! Côté intrigue, les questions se bousculent dans la tête de notre personnage principal : Qui fréquentait Lucie avant sa disparition ? Pourquoi s’était-elle fait tatouer le même motif que son amie assassinée ? Cela a t’il un rapport avec une autre enquête en cours ? Plusieurs pistes vont s’entremêler et nous entraîner dans le monde des découvreurs de talents et sombrer très vite dans le monde de la pornographie, la prostitution…Aussi, un personnage secondaire intrigue, on comprend qu’il est dévoré par un secret très lourd. Est-ce lui derrière tout ça ?

Le livre apporte son lot de fausses pistes, de rebondissements. L’écriture fluide de Philippe Savin nous donne envie de continuer à tourner les pages aux côtés de ce flic (mais surtout père) déterminé. Et que dire de la fin ? Bluffante !!! Il m’a fallu arriver dans les dernières pages (ça devient rare) pour comprendre qui pouvait être derrière tout ça et surtout pourquoi, un pourquoi stupéfiant ! Je peux le dire haut et fort : je suis resté sous le choc ! Sens du rythme, atmosphère angoissante, fin stupéfiante, personnage principal attachant, de nombreux éléments sont réunis pour dire que ce premier roman est une réussite ! Un auteur prometteur, à suivre donc ! Coup de coeur !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Lucie Merval est libraire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.