Philippe RICHELLE et Pierre WACHS : Les Mystères de la troisième République

0
200

Du polar historique de haute tenue !

Les Editions Glénat propose une série de bande dessinée de Philippe Richelle qui revisite l’Histoire de France des années 30 à nos jours dans une grande série policière portée par trois dessinateurs de talent : Pierre Wachs, Alfio  Buscaglia et François Ravard.

Dans trois cycles d’histoires indépendantes les unes des autres, des policiers enquêtant sur des crimes pénétreront dans les méandres obscurs de la grande Histoire, nous la montrant parfois sous ses aspects les plus méconnus.

Premier Cycle : Les Mystères de la troisième république

Les  Ligues d’extrême-droite des années 30, Vichy, la collaboration avec l’Allemagne, l’épuration, la Guerre froide, les événements d’Algérie, le pétrole africain…

L'avis de Stanislas Petrosky

Voilà encore une chouette série de bande dessinée, tout du moins à mes yeux, un beau trait et historique, tout ce que j’aime.

Ce n’est pas compliqué, j’ai acheté le premier tome, un peu au hasard, le lendemain je retournais à la librairie acquérir les quatre autres !

Le scénario, signé Richelle est formidable et plus que fournit, quant aux dessins de Wachs, je suis tout simplement fan. À eux deux, ils signent là des bandes dessinées totalement captivantes et passionnantes…

Tout commence en 1937, lorsque Lucien Fabre, un directeur de presse, est assassiné dans sa propriété normande. Faut dire que son journal avait tendance à publier des articles sulfureux qui ne plaisaient pas à tout le monde, l’éditorialiste était assez antirépublicain. Certains papiers ont mis à mal des carrières politiques…

Le commissaire Perreti se charge de l’enquête, au fil de ses investigations, il se replonge dans un autre dossier, la mort du ministre de l’Intérieur, survenue un an avant.

Les deux affaires sont-elles liées ? C’est du côté de la mouvance d’extrême-droite que tout semble venir, Perreti fouille encore, tel un chien acharné sur son os qu’il veut ronger jusqu’à la fin. Puis la guerre arrive, certains dossiers semblent oubliés, d’autres surgissent.
Le marché noir, la collaboration, le gouvernement de Vichy, l’appel de Gaulle…

Je ne puis aller plus loin, et j’omets exprès certains détails afin de ne pas divulgâcher, ce qui serait fort dommage vu le niveau de cette série.

Aucune baisse de rythme au fil des cinq albums, bien au contraire, on ne pense qu’à une chose, ouvrir le prochain et clôturer le cycle…

Les Titres

Scénario : Philippe RICHELLE
Dessin : Pierre WACHS

Tome 1 – Les démons des années 30

Mysteres 3e republique

Parution aux éditions Glénat en mai 2013

1937… Lucien Fabre, l’autoritaire directeur de La Vérité, un journal antirépublicain à grand tirage, est sauvagement abattu.

Les articles sulfureux de ce journal ont notamment brisé la carrière d’un ministre du gouvernement de Front populaire, qui avait interdit les ligues d’extrême-droite…

Tout naturellement, c’est dans cette direction que le commissaire Peretti et son équipe orientent leur enquête.

(Source : Glénat – Pages : 56 – ISBN : 9782723489362 – Prix : 13,90 €)

Tome 2 – Le tueur Dévot

Mysteres 3e republique

Parution aux éditions Glénat en septembre 2013

Novembre 1936. Le ministre de l’Intérieur en exercice, Roger Allendrot, est retrouvé mort noyé dans un étang en forêt de Rambouillet. L’enquête conclut à un suicide. Un an plus tard, le commissaire Peretti revient sur l’affaire. La thèse du suicide ne paraît plus si évidente. En effet, le policier se rend vite compte que l’autopsie avait été bâclée. Cela aurait-il à voir avec les prises de position du ministre contre les ligues nationalistes et antisémites qui pullulaient à l’époque ?

(Source : Glénat – Pages : 56 – ISBN : 9782723495592 – Prix : 13,90 €)

Tome 3 – Le complot fasciste

Mysteres 3e republique

Parution aux éditions Glénat en septembre 2014

Paris, fin 1937. Albert Devigny et la plupart des activistes de son organisation d’extrême droite sont maintenant sous les verrous. Seul manque à l’appel André Paillol, alias le « Tueur dévot », qui a disparu de la circulation après avoir forcé un barrage de gendarmerie. Alors que l’un de ses adjoints est sur les traces du criminel, le commissaire Franck Peretti mène parallèlement une enquête où l’acronyme SAIC revient régulièrement. Officiellement un centre voué à la documentation industrielle et commerciale ou à l’étude des mouvements politiques, cette « Société anonyme de l’industrie et du commerce » serait en réalité une entreprise fantôme…

(Source : Glénat – Pages : 56 – ISBN : 9782344000649 – Prix : 14,50 €)

Tome 4 – Le sang d’un ami

Mysteres 3e republique

Parution aux éditions Glénat en mai 2016

Vichy, 1940. Une semaine à peine après la proclamation de Pétain en chef de l’État français, le Parlement adopte une loi permettant de se débarrasser sans formalité de tout fonctionnaire qui ne donnerait pas satisfaction… 2 ans plus tard, dans le Paris occupé, le commissaire Peretti enquête sur le meurtre de l’un de ses anciens hommes : l’inspecteur Perrier. Il s’agirait probablement d’un règlement de compte lié au juteux marché noir qui s’est installé pendant l’Occupation allemande…

(Source : Glénat – Pages : 56 – ISBN : 9782344003909 – Prix : 14,50 €)

Tome 5 – Mort d’un collabo

Mysteres 3e republique

Parution aux éditions Glénat en juin 2017

Londres, octobre 1943. Sous l’impulsion du général de Gaulle, le BCRA (Bureau Central de Renseignements et d’Actions clandestines de la France Libre) met une priorité à unifier la Résistance en France, pour le moment déchirée entre les gaullistes et les partisans de l’ancien général vichyste Henri Giraud. À Paris, le commissaire Peretti est chargé d’aller rencontrer le responsable du mouvement giraudiste Renaissance : un dénommé Féval. Mais il ignore que derrière ce nom de code se cache une vieille connaissance qu’il aurait préféré ne pas recroiser…

(Source : Glénat – Pages : 56 – ISBN : 9782344008669 – Prix : 14,50 €)

DANS LA MÊME COLLECTION

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.