Olivier GUEZ : La disparition de Josef Mengele

Olivier GUEZ - La disparition de Josef Mengele

Présentation Éditeur

Prix Renaudot 2017

1949  : Josef Mengele arrive en Argentine.

Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz  croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.

Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant  ?

La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Grasset
Date 16 aout 2017
Éditions Le Livre de Poche
Date 22 aout 2018
Pages 256
ISBN 9782253073802
Prix 7,20 €
Html code here! Replace this with any non empty raw html code and that's it.

L'avis de Stanislas Petrosky

J’avoue avoir une certaine passion pour la Seconde guerre mondiale. J’ai lu des caisses de livres sur cette période historique. Je suis d’une génération où le grand-père expliquait à ses petits-enfants ce qu’il avait vécu…

Guez nous parle de l’après conflit, lorsque que les dignitaires nazis ont commencé à fuir l’Allemagne, histoire d’éviter d’avoir des comptes à rendre.

Cette fuite éperdue vers l’Amérique du Sud, « SS in Uruguay » comme le chantait Gainsbourg…

Un roman très documenté, qui explique la fuite de « l’ange de la mort », comment il a réussi à passer à travers les mailles du filet, ses accointances avec le gouvernement argentin, ses contacts dans l’économie sud-américaine…

Peron qui savait les « monstres » qu’il hébergeait, Peron favorable au régime nazi…

Une page de l’Histoire pas forcément connue, souvent lorsque l’on continue l’après seconde guerre mondiale, on parle des tribunaux, de Nuremberg, mais rarement, et surtout aussi bien, de ce que sont devenus certains des salauds de la solution finale…

Entre journalisme et littérature, Olivier Guez nous guide dans une cavale infernale…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.