Niko TACKIAN : Respire

0
70
Niko TACKIAN : Respire
-

Présentation Éditeur

SI LE PARADIS EST UNE ÎLE, L’ENFER AUSSI

Le sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé.

Les premiers jours, Yohan savoure son insouciance retrouvée.Même si peu à peu, un sentiment d’étrangeté le gagne. L’île héberge une dizaine d’habitants plus énigmatiques les uns que les autres. Pourtant les maisons abandonnées, les échoppes désertes dans les rues balayées par le vent, laissent penser qu’un jour ils ont été bien plus nombreux. Où sont passés les autres ?

Yohan veut comprendre. Mais jamais il n’aurait dû chercher à voir l’envers du décor. Car c’est bien connu, la connaissance fait voler en éclats le Paradis…

Origine Flag-FRANCE
Éditions Calmann-Lévy
Date 5 janvier 2022
Pages 324
ISBN 9782702166260
Prix 18,90 €

L'avis de Yannick P.

Comme chaque année, j’attends la période de la galette des rois avec le même sentiment que j’attends le dernier roman de Tackian. C’est toujours bon, mais parfois un peu en retrait de ce qu’on espérait.

La promesse. Changer de vie. Loin de tout, oublier son identité. Et renaitre ailleurs. C’est ce que fait Niko en changeant de style. Il s’éloigne du roman noir, du thriller brut. Pourtant chasser le naturel, il revient au galop. Pour prendre une respiration, Yohan s’attaque au pire. Sur cette ile paradisiaque, chaque habitant a une fonction. Lui c’est détective. Je vous laisse découvrir les autres.

Mais en fait de on est plutôt sur l’Ile Fantastique, ou sur celle du numéro 6 (The Prisoner). Désolé pour les moins de 30 ans, on a les références que l’on peut. Chacun revêt un masque et on reste l’addition de nos expériences passées. Et Blue Skye, l’organisation à la source de cette nouvelle vie est peut-être C’est truffé de références et d’hommages, Shutter Island, Angel Heart, Moby Dick pour ne citer que ces 3 là. Le lecteur s’englue dans l’intrigue. Chaque page devient poisseuse à mesure que Yohan frôle le sable blanc. C’est un huis-clos à l’extérieur. Le lecteur doit être attentif. Tackian sème des petits détails qui une fois assemblés se révèlent.

Mais encore une fois, si Tackian mélange les genres et sort de sa zone de confort – et là bravo – il n’en demeure pas moins qu’un sentiment mitigé me tient compagnie. Comme dans Avalanche Hotel. Sans doute aurait-il pu faire un peu plus riche, un poil plus long. Il est clair à mes yeux que certains personnages auraient mérités encore plus de profondeurs. C’est donc une lecture en demi-teinte.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Jeune quinqua fringuant, serial Lecteur addict au roman noir" pour le reste, père aimant de 2 ados, marketeur de profession et amateur de whiskys, vins et de cuisine conviviale et auteur de TU JOUES TU MEURS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.