Martial CAROFF : Ne me remerciez pas ! – Prix du Quai des Orfèvres 2024

Martial CAROFF : Ne me remerciez pas ! - Prix du Quai des Orfèvres 2024

Présentation Éditeur

Alors qu’il donne un cours, Jacques Gaubert s’effondre et décède. Empoisonnement aux diatomées, décrète le médecin légiste. Ironie du sort, c’est précisément l’objet des recherches de cet expert en géologie. Collègues, étudiants, concurrents, tous les chercheurs du labo sont suspects.

Mais les victimes s’enchaînent et le meurtrier semble toujours avoir deux coups d’avance sur la brigade criminelle du 36.

Martial Caroff est universitaire, spécialiste du volcanisme ancien. Il est l’auteur de nombreux articles et livres documentaires de géologie. Il a également écrit des romans pour les adultes et la jeunesse dans des genres aussi variés que le policier, la science-fiction et le récit historique, ses périodes favorites étant la Préhistoire et l’Antiquité.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Fayard
Date 9 novembre 2023
Pages 288
ISBN 9782213726557
Prix 9,90 €

L'avis de Jean-Marc VOLANT

Tout d’abord, je remercie les éditions Fayard de me donner la belle occasion de lire et de découvrir l’écriture de Martial Caroff qui vient d’obtenir le prestigieux Prix du Quai des orfèvre 2024.

Auteur de renom et qui a déjà écrit de nombreux ouvrages, tous genres confondus et autant pour les grands que pour les petits, Martial Caroff s’est lancé dans la course des autrices et auteurs désireux d’être lus par un jury afin d’être le potentiel grand gagnant de ce prix. C’est chose faite.

Avec « Ne me remerciez pas », Martial Caroff nous offre un roman relativement court, chose assez rare dans le roman policier, même sans aller jusqu’au gros pavé. Court certes mais très dense : une intrigue originale avec des scientifiques dans un laboratoire en lien avec l’écologie et le réchauffement climatique (c’est un sujet de saison depuis quelques années), une équipe de flics bien tenue et efficace et un assassin retors qui va en faire voir de toutes les couleurs à nos enquêteurs, tous qualifiés dans leur domaine d’expertise. Ce nouveau Prix 2024 est un excellent condensé, efficace, rythmé, avec ce qu’il faut de péripéties, de suspens et une résolution d’enquête que n’auraient pas renié le grand Sherlock ou un certain Hercule cher à Agatha Christie.

Cette nouvelle cuvée du Quai des orfèvres est un excellent cru, qui a un très bon goût en bouche et vous laisse une belle saveur restante au palais. A déguster avec plaisir !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

News

Elodie Alauzet : Le maître Golem – 01 – De Terre et de Pierre

Un voyage que l'on entame avec la promesse de l'émerveillement, et que l'on termine avec la certitude d'avoir été, quelque part, transformé.

Françoise Le Mer : L’héritage maudit de Ouessant

Avec L'héritage maudit de Ouessant, Françoise Le Mer nous concocte un excellent divertissement en lecture où l’argent fait la loi

Christian Durieux, Denis Lapière, Daniel Couvreur : Le faux Soir

Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

François ROLLIN : Dictionnaire amoureux de la bêtise

Le professeur Rollin a rendu des hommages et poussé des coups de gueule, ce qui donne un ouvrage frais et souvent drôle.
Jean-Marc VOLANT
Jean-Marc VOLANT
Passionné et grand lecteur

Elodie Alauzet : Le maître Golem – 01 – De Terre et de Pierre

Un voyage que l'on entame avec la promesse de l'émerveillement, et que l'on termine avec la certitude d'avoir été, quelque part, transformé.

Françoise Le Mer : L’héritage maudit de Ouessant

Avec L'héritage maudit de Ouessant, Françoise Le Mer nous concocte un excellent divertissement en lecture où l’argent fait la loi

Christian Durieux, Denis Lapière, Daniel Couvreur : Le faux Soir

Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.