Collection presque anecdotique à la Libération, la «Série noire» est vite devenue LA référence d’une certaine manière de voir le monde à travers le polar. Du roman policier américain, puis français, à une littérature noire aujourd’hui sans frontières, rapide évocation d’une longue saga depuis longtemps entrée dans la légende…

La grande collection de romans policiers de l’après-guerre, confiée au traducteur Marcel Duhamel. Son véritable départ a lieu en 1948, sous l’impulsion de Claude Gallimard. Les grandes tendances du roman noir américain et français y sont représentées. Diminution sensible du nombre de parution annuelle en 1976. Plusieurs maquettes de couvertures successives (1945 ; 1948 ; 1979 ; 1995), jusqu’au passage en grand format en 2005, où paraissent désormais des auteurs comme Ingrid Astier, Ken Bruen, DOA, Caryl Férey, Jo Nesbø ou Alessandro Perissinotto… (Voir les travaux de Claude Mesplède et Franck Lhomeau sur l’histoire de la collection).

L’histoire de la série sur le site de Gallimard

La Collection...

« Que le lecteur non prévenu se méfie : les volumes de la “Série noire” ne peuvent pas sans danger être mis entre toutes les mains. L’amateur d’énigmes à la Sherlock Holmes n’y trouvera pas souvent son compte. […] À l’amateur de sensations fortes, je conseille donc vivement la réconfortante lecture de ces ouvrages, dût-il me traîner dans la boue après coup. En choisissant au hasard, il tombera vraisemblablement sur une nuit blanche. »

Extrait de la présentation de la collection par Marcel Duhamel

Directeurs de la collection

  • Marcel Duhamel de 1945 à 1977
  • Robert Soulat de 1977 à 1991
  • Patrick Raynal de 1991 à 2004
  • Aurélien Masson de 2005 à 2017
  • Stéphanie Delestré à partir de septembre 2017
Marcel Duhamel
Marcel Duhamel
robert Soulat
Robert Soulat
Aurelien Masson
Aurelien Masson
Patrick Raynal
Patrick Raynal
Stéphanie Delestré
Stéphanie Delestré

Grandes dates & Anecdoctes

  • En juillet 1948 la série passe de deux titres par an à deux titres par mois
  • James Hadley Chase (auteur anglais) publiera à la « Série Noire » près d’une soixantaine de romans en vingt ans.
  • La Mort et l’Ange de Terry Stewart (pseudonyme de Serge Arcouët) est le premier titre d’un auteur français (1948)
  • Création de la Série Blême (1948) dédiée aux « Suspense Stories »
  • Carter BROWN (auteur anglais) publiera à la « Série Noire » plus d’une centaine de titres à partir de 1959
  • Après 10 ans d’existence, la série compte plus de 230 titres et plus de dix millions d’exemplaires ont été vendus
  • En 1964, apparition des premiers ouvrages estampillés « suspense » au moyen d’une bande rouge
  • En 1966 publication du N° 1000 de la collection, avec le roman 1275 âmes de Jim Thompson
  • En 1967 création de « Poche Noire » avec Hachette, où sont publiés les épuisés de la « Série Noire »
  • B comme Baptiste de Janine Oriano, première romancière française à la « Série Noire » (1971)
  • 1972, refonte des couverture avec une nouvelle typographie, disparition du monogramme NRF (La Nouvelle Revue française)
  • En 1974, création de « Super Noire », nouvelle déclinaison de la « Série Noire », Adieux poulet en sera le premier tire
  • En 1977, décès de Marcel Duhamel. Robert Soulat, entré à la « Série Noire » en 1961, reprend les rênes de la collection.
  • Boris Vian a traduit certains titres de la Série noire.
  • Donald E. Westlake écrira également sous le pseudonyme de Richard Stark à la Série Noire.
  • La « Série Noire » adopte une nouvelle maquette de couverture, illustrée par un dessin ou une photographie dans un cartouche circulaire.
  • En 1985 publication du N° 2000 de la collection, avec le roman La Bête et la belle de Thierry Jonquet
  • En 1988, la série « Carré Noir » s’arrête.
  • En 1991 arrivé de Patrick Raynal en tant que directeur de Collection, qui l’ouvre, notamment, aux pays nordique, à la Russie et au continent africain
  • En 1995 la collection fête son 50e anniversaire.
  • En 2001, refonte de la collection, ellepasse au format semi-poche. Les illustrations font leur réapparition sur les couvertures
  • Sur un air de navaja (1954) de Raymond Chandler est reparu en 2004 sous le titre The long Goodbye
  • 2005, arrivé de Aurélien Masson en tant que directeur de collection.
  • 2005, refonte de la collection. Elle passe au grand format et abandonne la numérotation. Elle publie désormais 15 titres par an.
  • 2015, refonte de la collection, adopte une nouvelle maquette illustrée reprenant le liseré blanc et les couleurs noir et jaune emblématiques de la collection, à l’occasion de son 70e anniversaire.
  • 2017, arrivé de Stéphanie Delestré en tant que directrice de collection.
La mome vert-de-gris cinema
Les_Tontons_Flingueurs
Zulu affiche

Focus Vidéo


Marcel DUHAMEL raconte sa première rencontre avec Chester HIMES chez GALLIMARD

Hors-Série

Le Livre de cuisine de la Serie NoireLe livre de la cuisine de Série Noire

Les personnages de la Série Noire se mettent à table devant des plats que les auteurs ont disséqués pour, en 298 recettes.

En savoir plus c’est par ici

Hors-Série

Le livre des alcools dans la Serie NoireLe livre des alcools de Série Noire

302 recettes de cocktails ayant toutes pour ingrédient principal l’alcool de la Série Noire.

En savoir plus c’est par ici

Hors-Série

Norbert KLUGMANN et Peter MATHEWS - Un beau cadeau

Un beau cadeaux

Norbert KLUGMANN et Peter MATHEWS

Un conte de Noël sous forme de calendrier de l’Avent que la Série Noire propose à ses lecteurs.

En savoir plus c’est par ici

Hors-Série

Ccest histoire de la Serie Noire (1945-2015)C’est l’histoire de la Série Noire (1945-2015)

En retraçant un parcours rythmé par la succession de quatre directeurs et par les métamorphoses d’un genre de cette collection emblématique.

En savoir plus c’est par ici

Les Titres de la Série Noire

  1. La Môme Vert-de-gris de Peter CHEYNEY (septembre 1945)
  2. Cet homme est dangereux de Peter CHEYNEY (septembre 1945)
  3. Pas d’orchidées pour miss Blandish de James Hadley CHASE (1946)
  4. Un linceul n’a pas de poches de Horace McCoy (1946)
  5. Neiges d’antan de Don TRACY (1947)
  6. Eva de James Hadley CHASE (1947)
  7. Vous pigez ? de Peter CHEYNEY (1948)
  8. La Dame du lac de Raymond CHANDLER (1948)
  9. De quoi se marrer de Peter CHEYNEY (1948)
  10. La Chair de l’orchidée de James Hadley CHASE (1948)
  11. Dans la peau de James CAIN (1948)
  12. Adieu, ma jolie de Raymond CHANDLER(1948)
  13. Le Grand Sommeil de Raymond CHANDLER (1948)
  14. Tous des vendus de Don TRACY (1948)
  15. Comment qu’elle est ! de Peter CHEYNEY (1948)
  16. Miss Shumway jette un sort de Raymond MARSHALL (1948)
  17. Le Petit César de William Richard BURNETT (1948)
  18. La Mort et l’Ange de Stewart TERRY (1948)
  19. Douze chinetoques et une souris de James Hadley CHASE (1948)
  20. En trois coups de cuiller à pot de Raymond MARSHALL (1948)

Lire la liste complète des titres

Reportage

Reportage consacré à la « Série noire ». Retour sur l’origine de la collection, évocation de la sélection des auteurs, et présentation des ingrédients nécessaires à la confection d’un bon « polar » : violence, humour, alcool, gastronomie, érotisme. Le montage alterne les interviews du directeur de collection et des auteurs, recueillies par Dany DANIELLE dans des bars, autour d’un billard, ou dans un bureau. Chacun exprime sa propre conception du roman noir et ses sources d’inspiration.

Marcel Duhamel
Marcel Duhamel chez lui dans les Alpes-Maritimes en 1972© Archives éditions Gallimard

Focus

Rural noir - benoit minville

La « Série noire » inaugure en 2015 une nouvelle couverture : retour du liseré blanc, retour des couleurs mythiques noir et jaune, cette nouvelle présentation est comme un pont jeté entre le passé et l’avenir. Elle est aussi là pour nous rappeler que, même si les temps changent comme disait Bob Dylan, certaines choses sont faites pour durer…

catalogue-serie-noire-nrf-gallimard-1955-verso

Adaptation au Cinéma

  • Le petit césar (1931) réalisé par Mervin Leroy d’après le roman éponyme de William Richard Burnett qui paraitra en 1948
  • Le faucon maltais (1941) réalisé par John Huston d’après le roman Le faucon de Malte de Dashiell Hammett qui paraitra en 1950
  • Time to kill (1942) réalisé par Herbert I. Leeds d’après le roman La grande fenêtre de Raymond Chandler qui paraitra en 1949
  • Le grand sommeil (1946) réalisé par Howard Hawks d’après le roman éponyme de Raymond Chandler qui paraitra en 1948
  • Adieu, ma belle (1946) réalisé par Edward Dmytryk d’après le roman Adieu, ma jolie de Raymond Chandler qui paraitra en 1948
  • La griffe du passé (1947) réalisé par Jacques Tourneur d’après le roman Pendez-moi haut et court de Geoffrey Homes qui paraitra en 1949
  • La pièce maudite (1947) réalisé par John Brahm d’après le roman La grande fenêtre de Raymond Chandler qui paraitra en 1949
  • Pas d’orchidées pour miss Blandish (1948) réalisé par St. John Leg Clowes d’après le roman éponyme de James Hadley Chase paru en 1946
  • La dame du lac (1948) réalisé par Robert Montgomery d’après le roman éponyme de Raymond Chandler qui paraitra en 1948
  • Quand la ville dort (1950) réalisé par John Huston d’après le roman éponyme de William Richard Burnett qui paraitra en 1951
  • Règlement de comptes (1953) de Fritz Lang d’après le roman Coup de torchon de William P. McGiven qui paraitra en 1953
  • La môme vert-de-gris (1953) réalisé par Bernard Borderie d’après le roman éponyme de Peter cheney paru en 1945
  • Touchez pas au grisbi (1954) réalisé par Jacques Becker d’après le roman éponyme de Albert Simonin paru en 1953
  • Du rififi chez les hommes (1955) réalisé par Jules Dassin d’après le roman éponyme d’Auguste Le Breton paru en 1954
  • Tirez sur le pianiste (1960) réalisé par François Truffaut d’après le livre éponyme de David Goodis paru en 1957
  • L’arnaqueur (1961) réalisé par Robert Rossen d’après le livre In ze pocket de Walter S. Tevis paru en 1961
  • Eva réalisé par Joseph Losey d’après le roman éponyme de James Hadley Chase paru en 1947
  • Mélodie en sous-sol (1963) réalisé par Henri Verneuil d’après le roman éponyme de John Trinian paru en 1961
  • Tontons flingueurs (1963) réalisé par Georges Lautner et Michel Audiard, d’après Grisbi or not grisbi d’Albert Simonin paru en 1955
  • Pierrot le fou (1965) réalisé par Jean-Luc Godard d’après Le Démon d’onze heures de Lionel White paru en 1963
  • La nuit des généraux (1967) réalisé par Anatole Litvak d’après le roman La culbute de James Hadley Chase paru en 1953
  • Bullit (1968) réalisé par Peter Yates d’après Silence de mort de Robert L. Pike, paru en 1965
  • La valse des tuands (1969) réalisé par Paul Bogart d’après le roman Fais pas ta rosière de Raymond Chandler paru en 1950
  • Bloody Mama (1970) réalisé par Roger Corman d’après le roman éponyme de Robert Thom paru en 1970
  • Pas d’orchidées pour miss Blandish (1971) réalisé par Robert Aldrich d’après le roman éponyme de James Hadley Chase paru en 1946
  • Les coups pour rien (1971) réalisé par Pierre Lambert d’après le roman éponyme de Jean-Sébastien Quemeneur paru en 1964
  • La course du lièvre à travers les champs (1972) réalisé par René Clément d’après le roman Vendredi 13 de David Goodis paru en 1955
  • Guet-apens (1972) réalisé par Sam Peckinpah d’après le roman Le lien conjugal de Jim Thompson paru en 1959
  • Le Silencieux (1973) réalisé par Claude Pinoteau d’après Drôle de pistolet de Francis Ryck (1969)
  • Le Privé (1973) réalisé par Robert Altman d’après le roman Sur un air de navaja de Raymond Chandler qui paraitra en 1954
  • Adieu, ma jolie (1975) réalisé par Dick Richards d’après le roman éponyme de Raymond Chandler qui paraitra en 1948
  • Le grand sommeil (1978) réalisé par Michael Winner d’après le roman éponyme de Raymond Chandler qui paraitra en 1948
  • Trois hommes à abattre (1980) réalisé par Jacques Deray du Petit Bleu de la côte ouest de Jean-Patrick Manchette paru en 1976
  • Coup de torchon (1981) réalisé par Bertrand Tavernier d’après le roman 1275 âmes de Jim Thompson paru en 1966
  • En 1983, apparait le personnage d’Émile Gonzales (alias le commissaire Navarro dans la série télévisée diffusée par TF1) dans le roman 55 de fièvre de Tito Topin
  • Angel heart, aux portes de l’enfer (1987) réalisé par Alan Parker d’après le roman Le sabbat dans Central Park de William Hjortsberg paru en 1980
  • Bienvenue à Woop Woop (1997) réalisé par Stephan Elliott d’après le roman Cul-de-sac de Douglas Kennedy qui paraitra en 1998
  • Payback (1999) réalisé par Brian Helgeland d’après le roman Comme une fleur de Richard Stark (Pseudo de Donal E. Westlake) paru en 1963
  • Zulu (2013) réalisé par Jérôme Salle d’après le roman éponyme de Caryl Ferey paru en 2008
  • The long Goodbye (2014) mini-série japonaise d’après le roman Sur un air de navaja de Raymond Chandler qui paraitra en 1954
Les dates de parution sont celles à la Série Noire

Sélection de Romans

Sagittarius - sebastien raizer

Sébastien RAIZER : L’alignement des équinoxes – Tome 2 – Sagittarius

Sébastien Raizer livre avec Sagittarius un thriller métaphysique sous haute tension, où se télescopent les enjeux d’aujourd’hui et les combats de demain
Albert SIMONIN - Touchez pas au grisbi

Albert SIMONIN : Touchez pas au grisbi !

Création littéraire, le truand de Simonin aura, comme eux, sublimé la réalité qui l'a inspiré au point de s'y substituer.
Cabosse - benoit philippon

Benoît PHILIPPON : Cabossé

Une cavale jalonnée de révélations noires, de souvenirs amers, d’obstacles sanglants et de rencontres lumineuses.
Dominique MANOTTI - Or noir

Dominique MANOTTI : Or noir

Dominique Manotti, nous lance aux côtés de Daquin de Nice à Marseille, entre la mafia et l’OPEP dans un univers, à un moment de l’histoire, où le pétrole devient une source de profit considérable.
Francis RYCK - Drole de pistolet

Francis RYCK : Drôle de pistolet

Écrit à la grande époque de la mode du roman d’espionnage, l’histoire d’un homme qui se méfie de tout et de tous, est-ce de la paranoïa ou juste une simple question de survie ?
Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.