Eric DUPUIS : Des larmes d’or et de sang

0
38
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

La disparition de l’adjoint au maire de Millas, dans les Pyrénées Orientales, en pleine Féria estivale, perturbe Carpalès, le capitaine de la gendarmerie locale. Pendant ce temps, à l’autre bout de la France, sous la grisaille et la pluie, le major Kaczmarek est chargé d’enquêter sur un accident mortel, pendant que Stanek Zibanski, pseudo-flic-détective au passé aussi trouble que sa personnalité, tente de faire la lumière sur un viol commis en Picardie. Trois affaires suivies par des enquêteurs aux caractères bien trempés, obligés de cohabiter dans cette somptueuse région Catalane, hélas vérolée par la noirceur de certaines âmes…

Origine France
Éditions Cairn
Date 4 novembre 2019
Pages 392
ISBN 9782350688275
Prix 13,00 €

L’AVIS DE CLÉMENCE

Fervente amatrice des écrits d’Eric Dupuis, il n’avait plus rien à me prouver sur ce 7ème roman. Et pourtant, il arrive toujours à me surprendre.

Véritable cross-over entre son triptyque et sa trilogie, « Des larmes d’or et de sang » peut être lu indépendamment mais je vous assure que vous louperiez tellement de choses sur le passé des personnages qu’il serait bête de s’en priver.
J’ai pris énormément de plaisir à retrouver mon personnage fétiche, Zibansk. Vous savez ce personnage que vous adorez suivre et pour qui vous vous inquiétez à chaque chapitre ? Parce qu’il faut dire que l’auteur n’y va pas de main morte.

Accompagné d’Iwan,, personnage clé du triptyque, il nous mènera dans une enquête complexe direction le soleil.
Ai-je dis « complexe » ? Oui parce que l’auteur prend un malin plaisir à nous emmener de fausses pistes en révélation tout au long d’une enquête qui semblait pourtant résolue d’avance.
Trois intrigues qui finiront par se télescoper mais pas de la manière que vous auriez pensé.

Les chapitres courts donnent le rythme au récit et vous ne pourrez pas vous empêcher de tourner les pages pour connaître le fin mot de l’histoire. Les personnages sont fouillés et terriblement crédibles. On sent, comme dans chaque écrit d’Eric, son expérience sur le terrain et sur le côté procédurier.
Aucune fausse note !
On retrouve cette fois encore l’intérêt de l’auteur pour l’Histoire.

Aux couleurs d’une Féria pour les Sudistes , et d’un célèbre club de foot pour les Nordistes, Eric nous emmène dans une sombre histoire où rien n’est laissé au hasard.
Dans une région, qui deviendra prochainement sa terre d’adoption, Eric n’en oublie sûrement pas son Nord natal et rend hommages à ces deux territoires chers à son cœur.

L’auteur nous prouve à nouveau son talent. En résumé Eric Dupuis c’est l’expérience du terrain, la qualité de la plume et les fins surprenantes impossibles à deviner !

Pour rappel, le triptyque se compose  de :

  1. Aussi noir que le charbon
  2. Devoir de mémoire
  3. Tu ne dormiras plus

Et la trilogie « Les uniformes bleus » :

  1. Un bon flicard ( réédité prochainement chez Noir’édition sous le nom « Flics »
  2. Flics et frères d’armes
  3. Tueurs de flics

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.