Bernard MINIER : Série Commandant Servaz – 07 – La Chasse

0
450
Bernard MINIER : La Chasse
-

Présentation Éditeur

Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège…

Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s’empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d’une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.

Une enquête où Martin Servaz joue son honneur autant que sa peau.

Maître du thriller, Bernard Minier a été en 2020, avec son précédent roman, La Vallée, l’auteur de polars le plus lu en France. Il est traduit et salué dans le monde entier. La Chasse est son neuvième roman.

Origine Flag-FRANCE
Éditions XO
Date 1 avril 2021
Éditions Pocket
Date 31 mars 2022
Pages 472
ISBN 9782374483214
Prix 21,90 €

L'avis de Yannick P.

J’avoue avoir quelque peu délaissé les aventures de Servaz ces dernières années. Je pensais avoir atteint mes limites et surtout je ne voulais pas atteindre cet instant où la déception voit le jour.

Fait est que les échos que j’entendais autour de LA CHASSE, me poussaient à me faire ma propre idée. Avec ce septième opus, je dois rendre à Bernard ce qui lui appartient, ce thriller à tendance sociétale est remarquable. Une fois dans mes mains, pas une seconde d’ennui, pas une ligne de trop. L’auteur tire sur la corde mais en prenant garde à ce qu’elle ne se rompt pas.

Oui, c’est un pageturner dans ce que le terme à de plus anglais. Rien de caricatural au contraire. Ce thriller est addictif et son intrigue solide. Minier est un diable d’auteur. Il sait faire monter la tension et oeuvre avec précision pour faire passer son lecteur d’un chapitre à l’autre dans un style simple et efficace.

De ce que j’ai lu avant et surtout après mettre fait mon idée, il apparait que sous cette traque, certains y voient une facilité. Je m’interroge. Ecrire un roman de cet acabit, est tout sauf aisé. Pour ne pas entrer dans un débat stérile, je conclurai en disant que c’est sans doute dû au fait que Minier tangue entre une once de réalité et un imaginaire ancré entre Toulouse et l’Ariège. L’imagination est souvent rude quand elle prend ses sources dans notre quotidien.


En effet, Servaz évolue dans un monde très proche du notre. Il évolue, comme nous. Il prend des coups, de l’âge et vit dans une France sujette aux troubles.


Il y a donc pléthore de sujets sensibles comme la violence qui surgit de partout, comme la justice dont tout à chacun se réclame. La peur en bonne marâtre affleure les pages, la haine du flic à la mode transparait tout comme la bien-pensance dans laquelle nous sommes bercés. Tout cela se manifeste avec logique dans cette partie de chasse où Servaz est plus que jamais dans son temps.

Je finis donc cette chronique par un avis tranché. LA CHASSE est un putain de partie, digne d’être dans les best sellers 2021 !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Jeune quinqua fringuant, serial Lecteur addict au roman noir" pour le reste, père aimant de 2 ados, marketeur de profession et amateur de whiskys, vins et de cuisine conviviale et auteur de TU JOUES TU MEURS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.