Benoît PHILIPPON : La joueuse

0
45
Benoit PHILIPPON - joueuse-
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Maxine est une de ces femmes à qui rien ne résiste. Elle tombe sous le charme de Zack, joueur de poker professionnel comme elle, mais elle n’en montre rien. Un manipulateur professionnel ne dévoile jamais son jeu. Maxine propose à Zack une alliance contre un concurrent redoutable. Piège ou vengeance… Zack n’en sait rien. Mais comment résister à la tentation du jeu ?

Maxine est une tornade qui défie le monde si masculin des joueurs de poker. Elle est bien décidée à régler ses comptes, coûte que coûte.

Joueuse est une partie de poker virtuose où chacun mise sa vie. Un nouveau livre jubilatoire, teigneux, drôle et renversant, de Benoît Philippon, l’auteur du best-seller Mamie Luger, qui décidément aime les héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux.

Origine France
Éditions Les Arènes
Date 4 mars 2020
Pages 365
ISBN 9791037500663
Prix 18,00 €

L’AVIS DE YANNICK P.

Un road trip se doit d’être initiatique. Joueuse, es un livre savoureux fait de mots et de personnages hauts en couleurs.

Ces quatre personnages, sont aussi complexes qu’attachants.  Parmi les joueurs de poker professionnels, il y a 2 familles. Les requins et les victimes. Benoit nous en offre quelques-uns. Parmi eux, Zack et Baloo. Zack fait partie de la 1ere caste. On ne refait pas son éducation. On la trimballe avec soi. Baloo, grand black costaud, promène sa conscience dans son 4×4 et voue une amitié indéfectible à Zack. Sa conscience le travaille et fait de lui un justicier occasionnel. Autour d’eux, il y a Maxine. Une femme muée par un désir de vengeance. Elle a pour ambition de participer à la partie du siècle, mise de départ 500.000 euros.

Ce trio s’interdit tout sentiment et pourtant. Quand ils croisent Jean 7 ans, enfant battu et surdoué, que cela soit Baloo ou Maxine, ce gamin doit être à l’abri. Malgré tout Maxine me perd pas le fil de sa destinée.

Sous couvert de roman noir, Benoît Philippon, se fait drôle et touchant. Une écriture visuelle et haute en couleur quasi cinématographique où à travers des saltos linguistiques se révèlent des émotions. Les dialogues sont parfaits, équilibrés et donnent une véritable aspérité aux personnages.

Joueuse, est un roman où les femmes se battent pour leur honneur. Et entre le bluff et la réalité, il y a la vérité et les sentiments. Ce roman est une tranche d’humeur. Il fait la part belle à l’humanité où défendre sa dignité ou ses idées, est une nécessité aussi vitale que le respect.

Joueuse, m’a emballé. Philippon semble passer un cap à chaque roman. Il se bonifie. Vivement le prochain.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

PHILIPPON est un sacré gus, il a le don de te créer des personnages allumés, attachants, barrés, bref, loin d’être dans la norme et ce sans tomber dans la caricature.

Maxine et Zack sont deux joueurs de poker professionnels, manipulateurs de cartes, tricheurs, bluffeurs. Les brèmes sont pour eux deux une sacrée drogue.

Maxine écume les parties pour n’en gagner qu’une seule, celle dont elle rêve depuis des années. Seule, elle ne s’en sent pas capable, elle besoin de Zack, ou pas…

Tout comme dans son précédent, Mamie Luger, il plane au-dessus de Joueuse, des dialogues, du texte drôle et cynique, une trame féministe (Philippon est loin. D’être con, il sait que 75% des lecteurs sont des femmes, il se met les trois-quarts du marché de son côté…).

Benoit sait, sous couvert d’humour, d’une palette de personnages bien relevés, traiter de sujets sérieux et durs. Il préfère louvoyer pour t’en causer, histoire que tu digères mieux la pilule.

Je ne te peux que te recommander cette lecture qui fut pour ma pomme totalement jubilatoire…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.