Sylvain LARUE : Une enquête de Léandre Lafforgue – 05 – L’éventreur du Palais Royal

0
414
Sylvain LARUE : Une enquête de Léandre Lafforgue - 05 - L'éventreur du Palais Royal
[amazon asin=2812932449&template=image&title=-]

Présentation Éditeur

Justice doit être faite, en ce matin d’été 1855 ! Appréhendé au terme d’une longue investigation, Magon, «l’éventreur du Palais- Royal», meurtrier sadique de prostituées, est conduit à l’échafaud devant lequel, jusqu’au bout, il clame son innocence.

Mais quelques instants après que sa tête est tombée, on retrouve le corps d’une autre femme galante, atrocement mutilé… L’hypothèse d’une terrible erreur judiciaire éclate alors dans la presse, encouragée notamment par les déclarations d’un magistrat zélé et d’un commissaire de police obtus, persuadés que les hommes de Léandre Lafforgue n’ont pas suivi la piste qu’ils ont toujours envisagée.

C’est l’heure pour le Goupil et ses agents de mener une enquête à haut risque, les obligeant à plonger dans le monde interlope, violent et tabou des amours tarifés, afin à la fois de blanchir pour de bon leur réputation d’enquêteurs et d’éviter aux pauvres filles de joie de tomber entre les griffes du pervers sanguinaire…

Origine Flag-FRANCE
Éditions De Borée
Date 8 octobre 2020
Éditions De Borée
Date 7 octobre 2021
Pages 456
ISBN 9782812932441
Prix 21,00 €

L'avis de Stanislas Petrosky

Pour te changer des condés qui enquêtent grâce aux nouvelles technologies, tu peux te risquer dans les aventures de Léandre Lafforgue. Le gus investigue fin XIXe, tu as peu de chance qu’il résolve l’énigme avec un hacker…

C’est la première fois que je lis Sylvain Larue, pas désagréable, quelques longueurs descriptives parfois, mais cela sied à l’ouvrage – et j’avoue, ce genre de chose, il n’y a que moi que cela gêne, alors passons- puisque cela nous plonge dans l’époque.

Goupil est un drôle de zig, un flic spécial qui répond de ses actes directement à l’empereur. Même quand ça merde, comme c’est un peu le cas en début d’ouvrage.

Du bon roman policier historique, l’auteur noie son lecteur, le fait tourner en bourrique, le tout en ayant un sujet fort intéressant, la peine capitale.

Une découverte sympathique, je renouvellerai à lire les aventures de Léandre.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.