Stephen KING : Le bazar des mauvais rêves

0
352
Flag-ETATS-UNIS

INFOS ÉDITEUR

stephen king-le-bazar-des-mauvais-reves
Le bazar des mauvais rêves : Nouvelles

Parution aux éditions Albin Michel en octobre 2016

Traduit par Océane Bies, Nadine Gassie

Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds… 20 nouvelles pour la plupart inédites, précédées chacune d’une introduction du maître sur les coulisses de leur écriture.

(Source : Albin Michel – Pages : 608 – ISBN : 9782226319418 – Prix : 23,90 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Je vais peut-être en surprendre plus d’un mais je n’avais encore jamais lu un roman de Stephen King. Comment cela se fait ?

Je pense que cela est dû en partie au fait que j’ai vu beaucoup de ses romans adaptés à la télévision. De plus, le fantastique n’est pas mon premier choix en littérature. J’assume alors mes lacunes abyssales concernant un des auteurs fantastiques les plus lus au monde. Ceci dit j’ai été fort tentée par le synopsis du bazar des mauvais rêves car cela sonnait comme la promesse de découvrir l’auteur grâce à la variété des thèmes exploités.

En effet, Stephen King nous offre la possibilité de déambuler dans ce bazar très éclectique. Alors, quand on appréhende comme moi ce genre de lecture,  ce genre de recueil est idéal. On commence alors se recueil par l’histoire de cette voiture qui engloutit des gens, le ton est donné nous sommes bien dans un texte de Stephen King et là j’avoue que j’ai pris peur en espérant que toutes les nouvelles ne seraient  pas du même acabit. Il faut bien avouer que je l’ai tout de même apprécié cette histoire de voiture, la séduction opère.

Ce recueil est intéressant car on peut passer du fantastique voir de l’horreur à une nouvelle plus poétique ou teintée d’humour. Le fantastique s’efface parfois devant l’étrange ce qui, de mon point de vue est encore plus intéressant. Parfois on peut rester sur sa faim. Je pense à la nouvelle intitulée Nécro qui pourtant m’a beaucoup plu.

Il y a une nouvelle dont j’aimerais parler en particulier et qui m’a particulièrement plu, il s’agit de Ur qui raconte l’histoire de ce professeur qui achète une liseuse sur le célèbre site d’Amazon ; cette liseuse est en fait une porte ouverte à tous les mondes possibles. Le suspense,  l’attente et l’angoisse font de cette nouvelle une vraie réussite.

Enfin, chaque nouvelle est précédée d’un texte de l’auteur expliquant la genèse de la nouvelle. C’est plutôt intéressant, car nous entrons dans l’intimité de l’écriture de l’auteur. Le processus de l’écriture est ainsi un peu démystifié avec parfois légèreté. Au final, ce recueil est un beau bazar dans lequel chacun trouvera son bonheur.

Advertisement
Lectrice qui voyage des grands classiques au roman policier en passant par les auteurs russes et nordiques que j'affectionne particulièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.