Steffen JACOBSEN : Trophée

0
168
Danemark

INFOS ÉDITEUR

Trophee - Jacobsen

Parution aux éditions Télémaque en juin 2014

Parution aux éditions Pocket en novembre 2015

Traduit par Caroline Berg

Il avait la fortune, le luxe, tout ce qu’un homme peut espérer de la vie. Mais pour un chasseur chevronné de sa trempe, une proie restait à abattre. Un trophée ultime, monstrueux, tabou : un être humain.

Elisabeth Caspersen craint le pire quand elle croit reconnaître, sur un DVD amateur, son père décédé quelques mois plus tôt. Le film montre les derniers instants atroces d’un couple traqué par un groupe de chasseurs… et l’un d’entre eux ressemble à s’y méprendre à Flemming Caspersen, fondateur d’un gigantesque empire danois.

Pour éviter l’éclatement de la multinationale familiale et connaître la vérité, Elisabeth engage Michael Sander, ex-militaire et consultant très particulier en affaires délicates. Aux côtés de Lene Jensen, commissaire de police impliquée dramatiquement dans l’affaire, Sander va plonger au cœur d’une folie insoupçonnée et implacable.

(Source : Pocket – Pages : 605 – ISBN : 9782266258975 – Prix : 8,10 €)

L’AVIS DE JUSTINE

Je craignais un peu la lecture de ce polar nordique, pour lequel j’ai trouvé très peu d’avis sur la toile. Pourtant, le sujet est on ne peut plus intriguant : une chasse à l’homme! J’ai fini par le lire après l’avoir laissé traîner quelques mois dans ma PAL, et je ne le regrette pas du tout, j’ai passé un excellent moment !

L’intrigue est double au démarrage : on a la fille d’un grand PDG décédé récemment qui trouve une vidéo dans les affaires de son père, vidéo sur laquelle on aperçoit plusieurs hommes tuer un homme acculé. Elle pense reconnaître son père parmi eux, et engage un détective privé (Michael) pour tirer l’affaire au clair. Michael se rend très vite compte que les hommes sur la vidéo sont très vraisemblablement des (anciens?) militaires. En parallèle de ça, un ancien militaire (justement) se suicide le lendemain de son mariage. Il est retrouvé pendu, mais avec des menottes aux mains… une flic de Copenhague (Lene) va enquêter sur cette mort suspecte, et les enquêtes de Michael et Lene ne vont pas tarder à se recouper.

Moi qui ne suis habituellement pas fan des polars nordiques, là, j’ai été assez bluffée. Le thème est fascinant, l’enquête bien menée, l’écriture très bonne, les personnages attachants, le rythme prenant, bref, c’est un vrai page-turner pour moi, et je le conseille à tous les amateurs de polars ! Je ne comprends pas qu’il ne fasse pas plus parler de lui – dans le genre, c’est vraiment un bon roman, et je pense me laisser tenter par d’autres récits de Steffen JACOBSEN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici