SIRE CÉDRIC : De fièvre et de sang

0
280
France

INFOS ÉDITEUR

SIRE CEDRIC - De fievre et de sang
De fièvre et de sang

Parution aux éditions Pré aux Clercs le 18 mars 2010

Parution aux éditions Pocket en mars 2012

Prix Polar Francophone du Festival de Cognac 2010

Entre cauchemar et réalité, la course folle de deux traqueurs de démons…

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…

Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixème sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’un homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ?

Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crise de démense, folie meurtrière, rite satanique… Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.

(Source : Pré aux Clercs – Pages : 320 – ISBN : 9782842283735 – Prix : 18,00 €)

L’AVIS DE LEA D.

Première excursion dans l’univers de Sire Cédric avec De Fièvre et de Sang, que j’avais envie de lire depuis longtemps.

Avec ce premier roman que je lis, je ne pouvais mieux tomber. Dès le début, on rentre directement dans l’action : on découvre une jeune fille, enlevée, attachée à un lit, et prête à subir des violences insoutenables…

Le commandant Vauvert et la profileuse Eva Svärta font faire équipe pour tenter de capturer les personnes responsables de ces forfaits. Mais, un an après, tout recommence malgré la mort des principaux suspects. Copycat ? Ou quelque chose de plus sombre ? Ce mystérieux tueur, non seulement torture violemment ses victimes, mais les vide également de leur sang et les laisse dans une mise en scène macabre.

« Pour arrêter un monstre, il faut parfois un autre monstre. » Les deux protagonistes sont vraiment des personnages que Sire Cédric a décrits de manière très vivace. Vauvert est un flic carré, tenace, avec une grande expérience de son métier, très humain, bref attachant, un colosse cachant une sensibilité aussi grande que lui. Mais pour moi, la véritable révélation de De Fièvre et de Sang est la profileur Eva. Déjà pour son apparence physique : la jeune femme est albinos. Mais aussi pour son passé rempli de fantômes et de violence, qui la marque évidemment profondément, la rendant plus que tenace dans son métier, au point d’être constamment sur le fil du rasoir.

Ensuite, l’intrigue. De Fièvre et de Sang est un mélange réussi entre policier et fantastique. Sire Cédric maîtrise son histoire du début à la fin, tant dans l’enquête qui rebondit sans arrêt, avec un rythme échevelé, que dans le côté fantastique avec les légendes et les personnages du folklore traditionnel.

Tous ces éléments baignant dans le sang forment une bonne histoire, qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin ! Avec De Fièvre et de Sang, je pense pouvoir dire sans me tromper que je continuerai à lire Sire Cédric !


L’AVIS DE SAMUEL DELAGE

“De Fièvre et de Sang”, voilà un thriller qui porte son titre à merveille. Sire Cédirc signe un récit à suspense sous haute tension. Ca déménage dès le premier chapitre, amateur d’hémoglobine vous serez servi. Pas de temps mort pour ce livre de 600 pages. Vous voulez goûter aux frissons, réveiller les esprits les plus sombres, affronter les peurs les plus démoniaques ? Bienvenue en enfer, vous êtes à la bonne adresse. Le couvert est servi, on n’attend plus que vous.

Au menu, une série de meurtres aux rituels horrifiques et complexes. Une flic albinos, ravagée par une terrible épreuve vécue dès son plus jeune âge, un coéquipier au physique de rugbyman et au sang froid redoutable. Un duo qui va traverser les pires épreuves entre Paris et le sud de la France… se perdre dans des lieux isolés en forêt, avec des âmes capables du pire… et plus encore, au-delà même des cauchemars.

Le récit est mené tambour battant. La logique et la construction de l’histoire sont à la hauteur et tienne la note et la promesse que laisse deviner l’auteur dès le départ. Digne d’un Stephen King.

Thriller haletant et fantastique à la fois, ce livre sort ses griffes et vous regarde avec ses yeux rouges…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici