Simone GELIN : L’affaire Jane de Boy

0
360
France

INFOS ÉDITEUR

l affaire de jane de boy - simone gelin

Parution aux éditions Vents Salés en mai 2016

L’Affaire Jane de Boy investit le milieu des immigrés espagnols et plonge dans les ramifications de l’antifranquisme en s’appuyant sur des faits authentiques.

En 1960, dans le village de Jane de Boy, une petite fille de 3 ans disparaît sur la plage.
Enlèvement ? Crime politique, passionnel, crapuleux ?

Qu’est venu faire en France ce jeune couple d’Espagnols, Felix et Justina ? Que sait Sarah, la voisine, prostituée du samedi soir ?Le commissaire Lasserre s’interroge, aidé par son vieux camarade Hippolyte.

L’enquête se déroule à Bordeaux, dans l’ambiance du mythique hôtel de police de Castéja, au coeur du quartier Saint-Michel, dans les ruelles de la petite Espagne, au marché des Capus… Et se corse aux bassins à flot.

(Source : Vents Salés – Pages : 426 – ISBN : 978-2354521431 – Prix : 22,50 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Dans ce roman, deux histoires se mêlent. Tout d’abord, il y a ce couple Justina et Félix, ils sont mariés et parents d’une petite fille nommée Jane. Immigrés espagnols en France près de Bordeaux, Félix est chef d’entreprise. Un couple sans histoire en apparence jusqu’au jour où leur petite Jane est kidnappée sur la plage devant chez eux. Ce drame que redoutent tous les parents va faire ressurgir le passé de Félix.

La deuxième histoire relate l’histoire d’Abril, jeune fille espagnole sous le régime de Franco.  Le franquisme est le point commun de ces deux histoires et à cet effet ce roman est passionnant et très bien documenté. Je le recommande à tous ceux qui aiment les polars et l’Histoire. L’auteur insiste en particulier sur la condition féminine sous Franco, les mouvements anti-franquistes et leurs actions.

En effet, ce roman aborde le scandale des bébés volés sous Franco, des bébés arrachés à leur mère et vendus à des familles « comme il faut ». Je connaissais déjà ce scandale grâce au roman de Clara Sanchez «  entre dans ma vie ». J’ai beaucoup aimé la manière dont cela a été exploité dans ce roman, il y a une émotion palpable et une sincérité qui habitent les personnages.

Ce roman est un polar avant tout, une enquête est menée, les enquêteurs sont intéressants et sympathiques. L’implication émotionnelle qu’engendre cette enquête donne une dimension plus humaine, moins technique et scientifique. Enfin, ce roman est un roman qui parle des femmes, des femmes auxquelles on a enlevé ce qu’il y a de plus précieux. Il y a Abril la combattante, et Justina l’émotive capable de résilience, deux femmes dont les destins  vont se croiser un jour.

Roman prenant du début à la fin, la grande Histoire rejoint la petite histoire pour former un excellent polar.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici