Sébastien CAZAUDEHORE : La tourmente du Serpent

0
155
France

INFOS ÉDITEUR

Sébastien CAZAUDEHORE : La tourmente du Serpent
La tourmente du Serpent

Parution aux éditions ILV Editions / Réverbère le 12 avril 2013

Quelque part dans les Highlands de Papouasie Nouvelle Guinée, un Secret s’est perdu… De nombreuses années plus tard, une étrange statuette sans visage est volée dans un grand musée parisien et l’inspecteur Ulysse Treilhard est appelé pour enquêter. Peu à peu, il sera entraîné jusque dans les terres de Papouasie, à la recherche d’un assassin, d’un mystère profondément enfoui dans les montagnes couvertes de Jungle, de souvenirs perdus dans son passé.

La tourmente du Serpent plonge le lecteur au coeur de la culture Huli, de leurs légendes, de leurs croyances et de la réalité de leurs vies aujourd’hui. L’inspecteur Treilhard, ancien anthropologue reconverti comme inspecteur de la Police scientifique, se voit brutalement replongé dans cet univers mystérieux qui appartenait à un passé que seule la nostalgie gardait en vie.

Une étrange statuette sans visage est dérobée d’un musée. Malgré la banalité du crime, Treilhard ne peut s’empêcher d’être intrigué par ce petit morceau de bois sculpté d’un autre âge. Elle est familière, comme rattachée à son passé. Ce lien va peu à peu le pousser à se replonger dans les Highlands de la Papouasie, en territoire Huli ; mais que poursuit-il ? Un assassin, un souvenir lointain qui continue de lui échapper ? Ou est-ce qu’au-delà de la légende et des croyances Huli, il existerait une main plus puissante à l’oeuvre ?

Un soupçon d’autobiographie, une bonne dose d’intrigue, le tout relevé d’un voile de mystère… ce roman policier mêle l’aventure et l’anthropologie tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière ligne, mais il permet surtout de découvrir la richesse d’un peuple excpetionnel, sa culture et ses légendes.

(Source : Editeur – Pages : 573 – ISBN : 978235296672 – Prix : 21,90 €)

L’AVIS DE CÉLINE MARION

Toujours curieuse de découvrir de nouvelles plumes, de nouvelles contrées, j’ai lu l’ouvrage de Sébastien Cazaudehore.

L’histoire nous emmène sur le territoire des Huli et autres ethnies en Papouasie Nouvelle Guinée. L’intrigue quant à elle met notre anthropologue reconverti en policier de la Scientifique dans de bien drôles de situations pour résoudre une simple enquête de vol de statuette à l’origine.

Des croyances, des légendes desquelles il faut tirer le vrai du faux pour oser s’aventurer dans les sentiers peu utilisés de cette jungle car surveillés par des esprits maléfiques ou non, ou quelques mercenaires pas très engageants… La connaissance de l’auteur à ce sujet n’est pas à mettre en doute. J’aurais même aimé en découvrir plus, certains passages méritaient qu’on développe. (enfin pour qui recherche en plus de l’intrigue à découvrir quelque chose en profondeur)

Le personnage principal arrive à nous convaincre (sûrement la petite part autobiographique de l’auteur) tout comme son amie. Leur bluette sentimentale est un peu cousue de fil blanc mais ça fait partie du charme.

Par contre, j’ai été vraiment gênée par la forme, l’écriture, l’orthographe… jusqu’à la typographie.

SI je peux comprendre qu’on ne puisse pas avoir de correcteurs quand on s’édite seul, il faut quand même penser au lecteur. Ici, une première relecture sérieuse aurait permis de voir les mots manquants, les phrases coupées… Quant à l’orthographe, on a tous sous le coude un ami qui maîtrise le français, cela aurait évité certaines horribles coquilles.

Cette découverte est donc pour moi sympathique sur le fond, un bon roman d’aventures mais je reste déçue par la forme qui pénalise vraiment l’ensemble et c’est dommage.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.