Sebastian FAULKS : James Bond – Le Diable l’emporte

0
188
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

le diable l emporte - Sebastian FAULKS

Parution aux éditions Flammarion en juin 2008

Parution aux éditions J’ai Lu en avril 2009

Traduction de Pierre Ménard

Bond, James Bond est de retour. Et cette fois l’agent secret le plus célèbre n’a d’autre choix que d’affronter le Diable lui-même s’il veut sauver le monde.

Pourra-t-il empêcher le pire alors qu’un avion de ligne britannique disparaît et que se multiplient les signes avant-coureurs d’un conflit planétaire ?

Écrit par le romancier Sebastian Faulks pour saluer le centenaire de la naissance de Ian Fleming, Le Diable l’emporte reprend les aventures du légendaire espion de Sa Majesté là où son créateur les a laissées, au sommet de la guerre froide.

Un brillant hommage, dans la meilleure tradition du suspense qui a fait le succès mondial de 007, à l’écrit comme à l’écran.

(Source : J’ai Lu – Pages : 343 – ISBN : 978-2290016329 – Prix : 7,60 €)

L’AVIS DE BEATRICE

Nouveau James Bond réalisé pour le centenaire de la naissance de son créateur, « Que le diable l’emporte » se lit comme une œuvre distrayante qui a l’intérêt de reprendre là où Ian Fleming s’était arrêté et qui nous offre des lieux exotiques, de belles femmes et un duo diabolique totalement désaxé.

Cependant, on est loin de l’ambiance des précédents romans. L’auteur semble avoir voulu réunir tous les ingrédients des histoires d’espionnage, accumulant de ce fait les stéréotypes et cherchant à coller au genre cinématographique au détriment des personnages qui apparaissent souvent sans réelle profondeur.

Bref, ce livre est à ranger parmi les curiosités qui ont le mérite de vous faire passer un agréable moment. Si vous souhaitez faire connaissance avec la série, je vous conseille vivement de commencer par les originaux !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.