Robin COOK : Cobayes

0
119
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

robin cook - cobayes
Cobayes

Parution aux éditions Albin Michel en mai 2017

Traduit par Pierre Reignier

Tout commence par une banale opération du genou dans un hôpital réputé. Mais Carl ne se réveillera pas de l’anesthésie. Et l’IRM confirme le décès de ce jeune homme pourtant en parfaite santé. Complication post-anesthésique, invoquent les médecins.

Lynn, sa petite amie, refuse ce diagnostic. D’autant que le cas de Carl est loin d’être isolé… Elle se lance alors, au péril de sa vie, dans une enquête qui risque de faire éclater l’un des plus gros scandales du siècle. Et si tous les patients de l’hôpital étaient des cobayes ?

Manipulation, profits, santé publique, conflit d’intérêts : depuis le légendaire Coma, jamais Robin Cook, le maître du thriller médical, n’avait été aussi proche de la réalité.

(Source : Albin Michel – Pages : 544 – ISBN : 9782226324016 – Prix : 22,50 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE

Robin Cook est un écrivain connu pour ses thrillers mettant en scène des intrigues dans le milieu médical. Cobayes n’échappe pas à la règle et nous livre une quête vertigineuse et très troublante.

Et si tous les patients étaient des cobayes ? voici la question que pose le synopsis de ce polar.

Lynn est une brillante étudiante en médecine dans la ville de Charleston, elle étudie dans un hôpital réputé pour ses soins ainsi que pour son centre dédié aux patients en état végétatif « le Shapiro ». Son petit ami doit subir une opération banale du genou. Seulement, il ne se réveillera jamais de l’anesthésie. Abattue dans un premier temps, Lynn repère vite des irrégularités dans le dossier de Carl, elle se lance alors dans une folle quête de la vérité. Roman détonnant, dans lequel les rebondissements ne manquent pas, Lynn, accompagné de son meilleur ami Mickael, ne manqueront ni d’audace ni de pugnacité. Ils rentrent sans en avoir l’autorisation dans les fichiers des patients, s’introduisent dans le service de neurologie où se trouve Carl, arrivent à soutirer des informations çà et là. Par ailleurs, le Shapiro, bâtiment lugubre et énigmatique, renferme les patients dont l’issue est malheureusement plus qu’incertaine. La majorité de ces patients resteront branchés et nourris artificiellement à vie, la famille pouvant les visiter selon un protocole très curieux et surprenant. Tout ceci participe à installer une dynamique vraiment intéressante. Robin Cook est chirurgien et maîtrise donc son sujet. Les termes médicaux, les pathologies citées peuvent – je pense – arrêter quelques lecteurs. Cependant, l’auteur s’applique à expliquer les termes, à faire des liens logiques entre tous. J’ai apprécié cette lecture qui ne laisse pas beaucoup de temps mort. Plus le roman avance, plus on rentre dans une sombre machination orchestrée par des personnes jusqu’au-boutistes. Pratiques médicales douteuses, conflits d’intérêts, lobbyings pharmaceutiques, tous les ingrédients sont réunis pour un polar très convaincant.

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici