Polisse

0
232

SYNOPSIS

polisse - Maiwenn

Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec…

Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ?

Fred, l’écorché du groupe, aura du mal à supporter le regard de Melissa, mandatée par le ministère de l’intérieur pour réaliser un livre de photos sur cette brigade.

(Source : Allocine.fr)

FICHE TECHNIQUE

  • Réalisateur : Maïwenn
  • Scénariste : Maïwenn, Emmanuelle Bercot
  • Pays : France
  • Durée : 127 minutes
  • Distributeur : Mars Distribution

Casting :

  • Karin Viard : Nadine
  • Joey Starr : Fred
  • Marina Foïs : Iris
  • Nicolas Duvauchelle : Mathieu
  • Maïwenn : Melissa
  • Karole Rocher : Chrys

BANDE ANNONCE

L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Une grosse claque

Suivez le quotidien des flics de la brigade de protection des mineurs. Pas facile de concilier sa vie personnelle avec sa vie professionnelle quand on voit des horreurs au quotidien. Car les journées sont dures, interrogatoires de pédophiles, placement des enfants séparés de leurs parents (une scène est particulièrement dure), interrogatoires de parents ayant fait des attouchements sur un enfant de leur famille…La priorité est le bien-être de l’enfant ! Les flics ne sont pas là pour juger ! Dans ces circonstances, les coéquipiers deviennent presque une nouvelle famille…

Ce film est dur sans être gore mais aussi parfois drôle. Les acteurs sont d’une justesse, mention spéciale à Joey Starr qui est touchant, malgré sa carapace de gros dur. Comme le personnage de Melissa (joué par Maïwenn) la photographe, nous avons l’impression de regarder un reportage bien plus qu’un film. Le réalisme est de mise.

Un film qui prend aux tripes et qui ne laisse pas indifférent !!!

Advertisement
Lucie Merval est libraire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.