Philippe COLLIN et Sébastien GOETHALS : Le voyage de Marcel Grob

0
78
France
Philippe COLLIN et Sébastien GOETHALS : Le voyage de Marcel Grob
-
  • Éditions Futuropolis le 11 octobre 2018
  • Pages : 192
  • ISBN : 9782754822480
  • Prix : 24,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

11 octobre 2009. Marcel Grob, un vieil homme de 83 ans, se retrouve devant un juge qui l’interroge sur sa vie. Et plus particulièrement sur le 28 juin 1944, jour où ce jeune Alsacien rejoint la Waffen SS et est intégré dans la 16e division Reichsführer, trois mois après le débarquement allié en Normandie. Marcel se rappelle avec émotion de ce jour fatidique où, comme 10 000 de ses camarades Alsaciens, il fût embrigadé de force dans la SS. Non, il n’était pas volontaire pour se battre mais il n’avait pas le choix, il était pris au piège. Mais pour le juge qui instruit son affaire, il va falloir convaincre le tribunal qu il n’a pas été un criminel nazi. Alors, Marcel Grob va devoir se replonger dans ses douloureux souvenirs, ceux d un « malgré nous », kidnappé en 1944, forcé d’aller combattre en Italie, au sein d’une des plus sinistres division SS. Un voyage qui l’amènera à Marzabotto, au bout de l’enfer…

Le voyage de Marcel Grob
Le voyage de Marcel Grob
Le voyage de Marcel Grob
Le voyage de Marcel Grob

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Tu connais les « Malgré-nous » ?

Les « Malgré-nous », sont des types, français, enfin Alsaciens à l’époque, donc il n’était pas toujours facile de connaître sa « vraie » partie, enrôlés de force dans la Waffen SS, des hommes qui n’ont rien demandé à personne, mais qui n’ont pas eu le choix : devenir un salaud, une ordure, un bourreau…

Il est vrai que certains, dans le lot, n’avaient rien contre rejoindre le régime nazi…

Mais la plupart ne pouvaient faire autrement, refuser, était considéré comme être déserteur, et à cette époque, on ne badinait pas avec ce genre de chose : exécution, la pendaison et ou quelques plombs dans la carcasse !

En 2009, un juge interroge Marcel Grob, 83 ans, sur son lourd passé : est-ce que Marcel est véritablement un « malgré-nous » ou bien est-il un criminel de guerre qui a commis les pires exactions ?

Sur pas loin de 200 pages, les dessins de Sébastien Goethals vont illustrer la vie de monsieur Grob, revenir sur son passé, sa vie dans la Waffen SS…

Une histoire intéressante, passionnante, créée par les deux compères, c’est très riche, le trait de Goethals est sobre, épuré, sans voyeurisme, il dénonce tout simplement.

Il est à noter qu’à la fin de l’album, une belle documentation sur cet épisode de la Seconde Guerre mondiale, souvent considéré comme tabou.

Une BD pour ne pas oublier, à lire impérativement !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici