Philippe CATTEAU : L’enchainement

0
455
Flag-FRANCE

Ce roman exploite beaucoup de sentiments : l’amour, la déception, la vengeance et la résilience.

INFOS ÉDITEUR

Enchainement - philippe catteau

Parution aux éditions Cherche Midi en juin 2016

Des vies qui s’échappent…

Charlotte est médecin. Quant à Marc, brillant et envié par ses pairs, on le surnomme « l’avocat des innocents ». Leur couple est exemplaire, tout leur réussit et rien ne leur résiste. Mais un soir où Charlotte et leur fille Louise sont absentes, en rentrant à la maison, Marc fait une découverte brutale. Et soudain leur bonheur bascule. Erreurs, errances et horreurs se succèdent. Les vies se brisent, les cœurs se vident. Jusqu’à l’impensable ?

Un roman au suspense haletant, qui happe, bouleverse, transporte. Riche en émotions et en rebondissements, servi par une écriture fluide, il nous offre à la fois une authentique interrogation sur la vie et un pur moment d’évasion.

(Source : Cherche Midi – Pages : 176 – ISBN : 9782749149974 – Prix : 15,00 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Ce petit roman ne contient que 171 pages mais parvient à captiver l’attention du lecteur avec force et brio. Le titre L’enchaînement, ainsi que sa couverture montrant l’inéluctable chute des dominos  résument à eux-seuls toute l’intrigue de ce polar.  Les choses, une fois déclenchées  en engendrent d’autres et de manière inéluctable. Les personnages ne semblent plus maîtres de leur destin dès la chute du premier domino. En cela, l’auteur parvient à créer une tension palpable dès le début du roman et installe un climat proche du tragique avec des conséquences qui échappent aux personnages.

Il y a une véritable exploration psychologique des personnages qui donne une vraie substance à l’histoire. Sans conteste, Marc est le personnage principal. C’est  un illustre avocat surnommé l’avocat des innocents. Amoureux idéaliste, rêveur, hypersensible, une découverte terrible concernant sa femme va le faire basculer dans un état de choc traumatique violent qu’il tente d’apaiser en fuyant la France.

Ce roman exploite beaucoup de sentiments : l’amour, la déception, la vengeance et la résilience.

Si on comprend que Marc soit meurtri par sa découverte, j’ai trouvé sa réaction (sa fuite) très disproportionnée. Charlotte, femme abusée dans sa chair et son âme  doit faire face à l’angoisse d’avoir perdu à jamais l’homme qu’elle aime et à la solitude pendant des années. C’est une femme courageuse et est la vraie victime de ce roman.  Dans ce roman, les femmes sont combatives et l’homme se noie dans une hypersensibilité exacerbée. Les personnages sont donc intéressants de par leur profil psychologique très différent.

L’enchaînement est un roman que j’ai beaucoup apprécié tant par l’intrigue que par l’écriture. Je terminerai par l’évocation de l’Afrique ouvrant et fermant ce roman, et qui apparaît comme salvatrice.

Advertisement
Lectrice qui voyage des grands classiques au roman policier en passant par les auteurs russes et nordiques que j'affectionne particulièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.