Peter JAMES : Mort imminente

0
177
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

Peter JAMES - Mort imminente
Mort imminente

Parution aux éditions J’ai Lu le 4 janvier 1999 sous le titre « Bruits de tombes »

Parution aux éditions Milady le 2 avril 2009, 25 aout 2017

Traduit par Isabelle SAINT-MARTIN

Tout commence lorsque plusieurs témoins déclarent entendre des coups s’élever d’une tombe fraîche dans un cimetière d’une banlieue anglaise. Une exhumation est ordonnée. La jeune journaliste Kate Hemingway parvient à y assister. Ce qu’elle voit dans le cercueil ouvert, elle ne l’oubliera jamais. Ses recherches la conduisent sur les traces d’un anesthésiste obsédé par la question de la vie après la mort. Rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter dans la sinistre mission qu’il s’est donnée…

(Source : Milady – Pages : 480 – ISBN : 9782811239480 – Prix : 7,60 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

La mort et la vie après mort sont des sujets qui ont suscité depuis toujours des débats passionnés et passionnants. Si certains pensent que rien ne peut exister après la mort, d’autres croient ou du moins espèrent que l’âme rejoint la grande famille des disparus dans un au-delà souvent magnifié. On a aussi souvent entendu parler de personnes ayant fait l’expérience de mort imminente. Ils décrivent une lumière, un tunnel les emmenant vers cette lumière douce et chaleureuse. Des explications sont en général données par la science même si le mystère reste tout de même présent face à ces phénomènes.

Le roman de Peter James décrit l’obsession d’un homme devenu anesthésiste sur ces phénomènes de mort imminente. Le récit alterne deux histoires : celle d’une journaliste qui par le hasard d’un reportage va se retrouver à l’exhumation du cercueil d’une jeune femme. Des voisins ont entendu des grattements en provenance de la tombe, les autorités décident de vérifier si une erreur n’a pas été faite. L’autre récit est celui de cet anesthésiste. L’auteur remonte aux origines de sa folie, à un accident de vélo qui l’a fait passer dans l’au-delà…

J’ai aimé le début du roman qui comporte une bonne dose de suspense et d’effroi. Le lecteur attend avec presque impatience l’ouverture du cercueil, et ce qu’on y découvre fait froid dans le dos. De même, l’expérience de mort imminente connue par le médecin lors de son adolescence pose bien les bases et on suit avec intérêt le cheminement psychologique du personnage. On devine également qu’il mène de terribles expériences sur certains patients, qu’il est dans une quête de l’indicible et que sa folie le transforme en assassin. La journaliste, Kate, mène son enquête, fouine car elle sait qu’elle tient quelque chose de complétement incroyable. C’est le personnage le plus approfondi du roman.

Cependant, j’ai trouvé que le sujet était peu approfondi. Il manque dans ce thriller de la consistance. On comprend très rapidement les enjeux, les tenants et aboutissants. J’ai donc été un peu déçue par la suite du roman qui piétine un peu et qui ne nous apprend au final plus grand-chose sur les personnages et l’intrigue. Enfin, la fin du roman m’a laissé dubitative, je ne suis pas certaine d’avoir saisi la signification des dix dernières lignes. Faut-il y voir un message ?

Un avis donc mitigé sur ce roman de Peter James qui traite pourtant d’un sujet intéressant.

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.