Patrice DARD : Nouvelles aventures de San-Antonio – Sur le sentier de naguère

Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

patrice dard-san-antonio-sur-le-sentier-de-naguere
[amazon asin=2213681627&template=image&title=Sur le sentier de naguère: Nouvelles aventures de San Antonio Tome 28]

Parution aux éditions Fayard en aout 2016

San-Antonio shérif dans le Wyoming et Béru, alias Queue de Bison, grand Sachem des Cheyennes, tu ne t’attendais pas à ça ? Moi non plus !

Si tu aimes les attaques d’Indiens, les bagarres de saloon et les règlements de compte à coups de colt, tu vas être servi. Si tu détestes les flics et les juges véreux, les chasseurs de primes sanguinaires et le gaz de schiste, tu ne vas pas être déçu non plus.

Je me suis lancé dans cette folle aventure pour la simple et bête raison que j’ignorais tout du passé de mon père. Alors suis-moi dans cet authentique western, à la recherche trépidante et cocasse des origines de San-Antonio.

(Source : Fayard – Pages : 320 – ISBN : 978-2213681627 – Prix : 6,90 €)

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Tu le sais maintenant que je suis un acharné du Dard et que pour rien au monde je ne louperai la sortie d’un San-Antonio. Et je n’ai jamais fait la gueule à Patrice qui a repris la plume de son dabe, bien assez difficile comme ça de passer après Frédéric, moi j’ai toujours dit chapeau l’ami, tu as le courage et le talent pour !

Et donc Patrice a remis le couvert, pour la 28ème fois dans les nouvelles aventures, 29ème pour moi avec Céréales Killer.

Sana hérite, non pas d’un oncle en Amérique, mais de PeTer-Callaghan San-Antonio, un cousin qu’il ne connaissait ni des lèvres ni des dents comme le dirait son célèbre acolyte. Alors notre commissaire préféré va s’envoler vers les States afin de « toucher » son héritage ou pas…

Tu te doutes bien que pour l’auteur c’est le moyen de faire de Tonio un vrai shérif, de lui faire arborer une belle étoile de marshal, de lui faire vivre une aventure palpitante avec humour. D’ailleurs pour que l’humour ne soit pas en reste, Béru, dit l’Énaurme, dit la Gonfle, va être du voyage, il va venir à la rescousse d’un Sana dont la vie est mise en péril par certains fifrelins qui ne veulent pas que les terres du cousin atterrissent dans les mains de Sana.

Je te passe sur une scène magnifique où Alexandre-Benoit va devenir Queue de bison, un sachem des Cheyennes… Non moi ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est de croiser les ancêtres de la famille.

Parce que si tu connais un peu l’œuvre Dard, celle de Patrice, tu verras qu’il a écrit, tout au début de sa carrière littéraire, deux bouquins : Mourir pour mourir et L’épornopée sous pseudo. Celui de Patrice Damaisin, comme des membres de la famille amerloques. Simplement parce que Damaisin c’est le nom de jeune fille d’Odette, sa mère, première épouse de Frédéric.

Dans ce livre Patrice, en plus de son humour et de sa verve, nous distille quelques notes de nostalgies, quelques hommages. Ne t’inquiète pas, le bouquin n’est pas triste pour autant, c’est un San-Antonio, avec sa castagne, son langage fleuri, ses parties de jambes en l’air et tout le toutim, mais avec des sens cachés.

Comme des hommages avant une pause dans l’aventure San-Antonienne pour Patrice qui a décidé de se consacrer au théâtre.

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.