Olivier TRUC, Sylvain RUNBERG, BRANCHEREAU : La Source – 1 – La gardienne du Talion

0
55
La Source - 1 - La gardienne du Talion

Présentation Éditeur

Le monde s’est effondré, le temps de la reconstruction est venu…
Mais l’unité de la communauté de La Source est ébranlée par une série de meurtres violents qui met en péril cette nouvelle société déjà bien fragile. Rachel est désignée pour enquêter, promue Gardienne du Talion.
Un polar âpre dans un monde bouleversé par un désastre climatique, en quête de nouveaux repères.

 » Il y a, dans la nature humaine, un fond de barbarie qui regarde la loi du Talion comme la vraie justice, et ressent, dans l’attente des châtiments sanglants, une soif aveugle.  » – François Guizot

Après la catastrophe, un bouleversement climatique aux effets ravageurs, il est temps pour la reconstruction…
Le massacre d’une famille d’herboristes essentielle à la survie de La Source oblige ses habitants, une petite communauté qui s’est constituée dans une zone rurale, à renouer avec des techniques rudimentaires d’enquête.
Rachel, ancienne flic, est désignée Gardienne du Talion.
Justice doit être rendue, mais de quelle justice parle-t-on dans un monde bouleversé par un désastre climatique, en quête de repères ?
Un polar âpre à l’ère du post-effondrement.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Philéas
Date 25 août 2022
Pages 88
ISBN 9782491467340
Prix 18,90 €
La Source - 1 - La gardienne du Talion-pl 1

L'avis de Sophie PEUGNEZ

France printemps 2045, 17 ans après le début de l’effondrement, un incendie a lieu au sein de la communauté de la Source faisant plusieurs victimes dont Joseph qui connaissait le pouvoir des plantes. Or une épidémie sévit avec des personnes qui ont besoin de soin. Ce drame n’est pas le seul, on retrouve une autre victime avec un crucifix dans la bouche. Qui peut être à l’origine de tels actes et quelles sont les raisons de ces méfaits ? Faut-il reprendre les automatismes d’autrefois en rétablissant les forces de l’ordre et comment gérer lorsque l’un d’entre eux de comporte comme un chef alors qu’ils avaient opté pour le collectif ?

Les scénaristes Sylvain Runberg, Olivier Truc et Gaël Branchereau, le dessinateur Damour et le coloriste Greg Lofé nous propose un thriller futuriste très intéressant. La peinture d’un monde post-apocalyptique où il a fallu se réinventer en pensant à l’essentiel. La communauté que nous découvrons fait le maximum pour préserver leur bien le plus précieux : la source (c’est déjà le cas mais cela le sera d’autant plus dans l’avenir, la possession de l’eau potable sera le « nerf de la guerre »).

Ce retour a la ruralité fait écho à ce qui se dessine aujourd’hui avec des personnes qui tournent le dos à la ville pour vivre en autarcie en retrouvant des gestes ancestraux (entre exil choisi et exil forcé, la frontière est parfois mince, tout peut très vite basculer). Et si nous ne sommes vigilants et que nous n’agissons pas rapidement une catastrophe écologique pour nous frapper.

L’épidémie qui touche les habitants avec l’impuissance ressentie par les autres nous replonge aussi dans ce que nous avons vécu ces derniers mois, ces dernières années : lorsqu’un mal (d’abord mystérieux) frappe ceux que vous aimez, vos voisins sans savoir comment l’enrailler.

La question religieuse est également soulevée : la croyance permet-elle de se rassembler ou est-elle source de tension et de dissension ?

Ainsi que la question de la justice et de la vengeance, alors que l’humanité a été fortement amputée comment vont-ils gérer ceux qui suppriment les leurs ? A-t-on le droit de tuer pour protéger la planète lorsqu’on estime que son espèce peut être dangereuse ?

J’aime les différents degrés de lecture de La Source tome 1 la loi du Talion (Ed. Phileas). Certains apprécieront l’aspect policier et aventure, d’autres sa portée écologique pour ma part j’ai apprécié tous ses axes et toutes les questions qu’elle soulève. Un vrai plaisir notamment de retrouver le duo Runberg-Truc qui m’avait déjà embarqué dans les bandes-dessinées « Les Infiltrés » (Ed. Soleil) et « On est chez nous » (Ed. Robinson). Ce sont tous les deux de fins connaisseurs de l’univers policier, Sylvain Runberg nous avait proposé la suite du Millenium de Stieg Larsson avec Millenium Legacy (Ed. Dupuis) et Olivier Truc nous a entrainé sur les traces des Samis depuis 10 ans via sa série sur la police des rennes avec « Le dernier lapon » (Ed. Métailié, Points) et les autres tomes.

Pour cette nouvelle série, ils collaborent avec le dessinateur Damour qui maitrise parfaitement les codes graphiques de l’univers qu’ils ont créé.  Il a déjà travaillé sur des séries de SF, polar, historique et politique : Nash (Delcourt), Le testament du Docteur M (Delcourt), La Cagoule (Glénat)… Très chouette cahier graphique à la fin de l’album pour découvrir son travail préparatoire sur les personnages.

Le travail de colorisation de Greg Lofé rend très vivant et réaliste les scènes notamment l’incendie.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.