Nick GARDEL : Sans queue ni tête

0
27
Nick GARDEL : Sans queue ni tête
-

Présentation Éditeur

Quand les intempéries font remonter un cadavre à la surface, c’est toujours des soucis pour la police.

Lorsque le défunt est décapité, c’est encore plus de problèmes.Si en plus il n’est pas identifié du bon sexe, là, c’est carrément le désastre !

Deux flics, aux antipodes de l’enquêteur habituel, vont tenter de démêler cette affaire qui va se révéler surprenante.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Friends Only
Date 27 février 2020
Pages 274
ISBN ‎9798618933506
Prix 18,00 €

L'avis de Stanislas Petrosky

Nick Gardel fait partie de ces auteurs pas assez connu à mon goût du grand public.

Son univers et sa plume sont tels qu’il devrait être bien plus connu.

Ses romans valent vraiment le détour.

Une fois de plus, celui-ci ne déroge pas à la règle, un soupçon d’humour noir, pas mal de cynisme, une belle intrigue, et des personnages bien barrés. Les flics de Gardel n’ont rien à voir avec ceux que l’on a l’habitude de croiser. Bien loin de lui le condé qui n’a peur de rien, avec un charisme à toute épreuve. Non, c’est… différent.

Puis Gardel est un auteur qui se pose des tas de questions.

Parfois des questions bizarres du genre : et si lors d’une autopsie, le légiste se gourait sur le sexe du macchabée ?

C’est ça, marre-toi, n’empêche que c’est un peu (je ne voudrais pas divulgâcher comme ils disent) le point de départ de ce livre. Un cadavre sans tête dont on se plante sur l’identité sexuelle, et tu peux me croire, cela donne une intrigue fort sympathique, rythmée avec une bonne dose d’humour.

Le seul truc qui te fait plaisir quand tu refermes ce bouquin, c’est que tu sais que sa bande de bras cassés, il y a des chances que tu la retrouves rapidement dans un autre opus.

Si tu ne connais pas Nick Gardel, c’est le moment de combler cette lacune, et tu verras que ta vie en sera meilleure !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.