Neil GAIMAN : Coraline

0
513
Royaume-uni

Ce roman de Neil Gaiman se révèle encore une fois merveilleux et angoissant, flirtant avec l’angoisse et le rêve.

INFOS ÉDITEUR

Coraline - neil gaiman

Parution aux éditions Albin Michel en janvier 2003

Parution aux éditions J’ai Lu en mai 2012

Traduit par Hélène COLLON

Coraline vient d’emménager dans une étrange maison et, comme ses parents n’ont pas le temps de s’occuper d’elle, elle décide de jouer les exploratrices. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement identique au sien. Identique, et pourtant…

Dans la droite ligne d’Alice au pays des merveilles, ce roman magnifique séduira tous les publics.

(Source : Albin Michel – Pages : 160 – ISBN : 9782226140197 – Prix : 10,00 €)

L’AVIS LÉA D.

Après L’étrange vie de Nobody Owens, je découvre avec plaisir un autre livre de Neil Gaiman qui me tentait depuis longtemps.

Coraline et ses parents emménagent dans une nouvelle maison. Une maison partagée en plusieurs appartements, occupés par exemple par Miss Miriam Forcible et Miss April Spink, des actrices à la retraire, ou par Mr Bobo, un vieil homme un peu dérangé. Petite fille curieuse et aventurière, Coraline va partir à l’exploration de son univers, le jardin et la maison. En ouvrant un jour une porte supposée condamnée, elle va se retrouver projetée dans un autre appartement, identique au sien. Même ses parents y sont. Mais le sont-ils vraiment ?

Coraline est un livre très court, il se dévore à toute vitesse à cause de ses seulement 153 pages. J’avoue que j’aurais aimé en avoir plus, tellement j’ai été embarquée par cette histoire ! Ce roman de Neil Gaiman se révèle encore une fois merveilleux et angoissant, flirtant avec l’angoisse et le rêve. Coraline est une ode à l’imaginaire, notamment grâce à ce petit personnage. Cette fillette a beau être aimée de ses parents, ils ne sont pas très disponibles malgré tout. Je me suis vraiment identifiée à elle et à son sentiment d’abandon. Lorsqu’on a 10 ans, on ne comprend pas forcément le monde des adultes, le fait d’avoir trop de travail, de devoir payer les factures ou de devoir faire parfois passer d’autres obligations. Le fait d’être fille unique à obliger Coraline à se construire son monde, à s’inventer des histoires et à devenir très indépendante. Mais là où cela devient extraordinaire, c’est quand la réalité fait place au rêve. Ou au cauchemar.

Neil Gaiman à ce talent de conter une histoire où on est obligé de continuer jusqu’à la fin pour voir comment cela va se terminer, mais où on a parfois aussi envie de se cacher sous la couette. C’est un roman jeunesse, certes, mais quand même très marquant ! Je pense qu’il impressionnera grandement le public visé par cette histoire. J’ai beau avoir 25 ans, j’ai frissonnée tout du long, car l’auteur sait parfaitement jouer avec nos nerfs et titiller les points sensibles. Du coup, je pense que les enfants seront vraiment très réceptifs à cette histoire, quitte même à trop impressionner les plus sensibles.

Cependant, pour les adultes, je préfère vous prévenir : Coraline est un petit livre, écrit très simplement (mais qui fait mouche dans tous les cas !), il se peut donc que certaines personnes le trouvent trop simpliste ou enfantin. Je dirais simplement que Coraline a beaucoup plus de profondeur qu’on peut le penser, et qu’il y a beaucoup à découvrir ! Sinon, je vous conseille L’étrange vie de Nobody Owens, peut-être classé jeunesse également, mais indéniablement encore plus poussé ! Ou sinon, L’océan au bout du chemin, là c’est un roman destiné aux adultes, mais avec cette petite touche de magie et de fantastique qui composent la patte si reconnaissable de Neil Gaiman.

Bonne lecture !


EN BANDE DESSINÉE

Coraline_BD

Parution aux éditions Au diable Vauvert en juin 2009

  • Scénario: Neil GAIMAN
  • Dessin : Philip Craig RUSSELL
  • Traduction : Patrick MARCEL

Derrière une porte de sa nouvelle maison, Coraline découvre une autre maison qui ressemble étrangement à la sienne (mais en mieux). Au premier abord, tout semble merveilleux. La nourriture est meilleure que celle de ses parents et le coffre à jouets est rempli d’anges mécaniques qui agitent leurs ailes et de dinosaures squelettes qui marchent et qui claquent des dents. Mais il y a aussi une autre mère et un autre père dans la maison, et ils veulent qu’elle reste pour devenir leur petite fille chérie. Ils ont l’intention de la changer et ne jamais la laisser partir. Coraline va devoir lutter de toutes ses forces et avec tous les objets qu’elle pourra trouver pour se sauver et retrouver sa vie normale.

(Source : Albin Michel – Pages : 160 – ISBN : 9782226140197 – Prix : 10,00 €)


ADAPTATION CINÉMA

Une version en animation a été réalisé, par Henry Selick, pour le cinéma. Sortie en France en 2009.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.