Maurice GOUIRAN : Les vrais durs meurent aussi

0
231
France

INFOS ÉDITEUR

les-vrais-durs-meurent-aussi-gouiran

Parution aux éditions Jigal en octobre 2008

Parution aux éditions Jigal Poche en mai 2015

Qu’un légionnaire assassiné nous entraîne dans les méandres de la guerre d’Algérie… passe encore ! Mais quand deux, trois puis quatre de ces mercenaires à la retraite sont retrouvés égorgés, difficile d’imaginer que d’autres guerres plus anciennes, l’Indochine ou la 2e guerre mondiale, puissent en être la cause ! Et pourtant… Des faubourgs d’Alger au trésor perdu des nazis, du delta du Mékong aux lacs autrichiens, de New York au camp des oubliés de Sainte-Livrade, Clovis, égal à lui-même, va parcourir le monde et relire l’Histoire afin de démêler ce sac de nœuds aux racines obscures ! Mais quel est donc le lien entre les habitués du Beau Bar, ces virils baroudeurs, les rapatriés et la Madone de Botticelli ?

(Source : Jigal – Pages : 336 – ISBN : 9791092016406 – Prix : 9,80 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

« Plusieurs assassinats commis sur des anciens de la Légion étrangère…

il y a de quoi s’inquiéter non ? » dirait Clovis, l’ancien journaliste sur la côte phocéenne.

Et il a bien raison de s’en faire. Son enquête va s’annoncer périlleuse, pleine de rebondissements et de rencontres imprévues. Bref de quoi le faire tourner en bourrique.

D’autant plus que Clovis, qui voit le retour de sa dulcinée (qui a quittée momentanément la capitale pour rejoindre son ancien amour qu’est notre journaliste) va avoir de quoi faire pour dérouler ce beau sac de noeuds que constitue cette enquête, où va se mélanger pêle-mêle un camp de réfugiés vietcong en France, un tableau de Boticelli et le trésor enfoui dans un lac des l’ancienne dictature nazie.

Les polars de cette maison d’édition marseillaise ont quelque chose de particulier : ils sont très originaux et surtout très divers dans leur approche du genre. A tous les moments de mes lectures des romans de Jigal Polar, j’ai pris plaisir à lire et à découvrir des auteurs différents dans leur style, leur histoire à raconter, leurs personnages et ambiances, et cela, ca fait vraiment plaisir !

Et le nouveau polar de Maurice Gouiran (ma première lecture de l’auteur) est tout à fait dans cette optique : original, des personnages fort sympathiques, dialogues savoureux (une touche de Audiard fortement présente et qui donne une touche particulière à certains d’entre eux) et une ambiance qui vous fait voyager du sud de la France au nord est de l’Hexagone pour finir au pays de l’Oncle Sam !

Avec comme ambiance celle de la guerre d’Algérie et de l’Indochine, le romancier français très prolifique (une impressionnante collection d’écrits dans le polar et roman noir) nous convie à lire une histoire originale sur ces meurtres d’anciens de la Légion, qu’une forme de vengeance anime mais pas seulement…

Une intrigue originale, bien prenante et qui prend un détour surprenant, flirtant avec une petite dose d’ésotérisme toute plaisante (moi qui aime le genre, je m’en réjouissais à la lecture de ces lignes) pour finir tout aussi de façon surprenante.

De très bons personnages côtoient ce récit, tout d’abord le jeune Clovis, ancien journaliste de son état qui nous raconte le récit à la 1re personne, ce qui donne un ton et une authenticité toute particulière à ce récit fort agréable et qui sent bon le Sud marseillais, à grands coups de pastis avec la fameuse bouteille au col argenté ! Entouré d’une cohorte d’amis de café ou de voisinage, ou même sa dulcinée Alexandra, revenue de Paris pour un court moment, notre cher Clovis va devoir se dépatouiller pour résoudre cette enquête de meurtres.

Ma première lecture des romans de Maurice Gouiran fut un excellent plaisir ! Je remercie les Editions Jigal polar de m’avoir encore une fois donné l’occasion de découvrir un de leurs nombreux auteurs ! Prenez la direction de Marseille, et partez pour un savoureux voyage au pays des cigales et du pastaga ! Vous ne serez pas déçu !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.