Muriel HOURI : Je(ux) tu(e) il(s)

0
280
France

INFOS ÉDITEUR

jeux tue ils - muriel houri

Parution aux éditions Flamand Noir en décembre 2015

Alice, mariée à Julien et mère de deux enfants, mène une vie sans intérêt depuis le décès de sa fille, survenu un an plus tôt.

Un soir, au cours d’une fête organisée chez elle, alors qu’elle est endormie sur le canapé, on glisse un papier dans sa main. À son réveil, elle découvre qu’il s’agit d’un échange de mails entre son mari et une autre femme… Une certaine Myriam, qu’elle ne connaît pas. Alice n’en parle à personne.

Quelques mois plus tard, elle reçoit un message sur son téléphone portable : MYRIAM EST MORTE… Elle croit d’abord à une mauvaise blague, mais les messages se poursuivent et deviennent menaçants. On veut qu’elle comprenne, qu’elle devine, qu’elle sache. Tous les moyens sont utilisés contre elle pour la déstabiliser et lui faire peur. Qui se cache derrière cette mise en scène ? Que doit-elle découvrir ?
Autant de questions qui la forcent à suivre le jeu de piste qu’on lui impose.

Elle doit se taire… Alors, quand au fil de ses découvertes le passé de ses proches se trouble,  Alice comprend qu’elle va devoir être très prudente. Dorénavant, le mensonge et le danger sont partout.

Et le temps est compté…

(Source : Flamand Noir – Pages : .. – ISBN : 9791093363172 – Prix : 16,00 €)

L’AVIS DE PEPITA SONATINE

Très belle découverte que voilà ! « Jeux Tue Ils » de Muriel Houri.

J’avais beaucoup aimé son précédent « Menace » , alors quand l’éditrice m’a proposé de lire sa nouveauté, je n’ai pas hésité. Banco !!! C’est encore une belle réussite.

Muriel est la reine de la manipulation, elle nous bluffe complètement .

Le début est un peu lent, juste le temps que tout se mette en place mais une fois la machine lancée, plus rien ne nous retient et nous n’avons qu’une idée en tête : En FINIR, et Vite !!!

Exactement comme dans son précédent, Muriel soigne particulièrement la psychologie de ses personnages afin que chacun apporte son lot de mystère, de souffrance et d’émotions.

Elle accentue ainsi la tension extrême et étouffante qui nous oppresse tout au long de ce thriller machiavélique.

Gros coup de coeur de ce début d’année, assurément !!!


L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

L’an dernier, j’ai eu l’occasion, grâce à une amie d’un groupe de lecture, de découvrir la plume de Muriel Houri avec son premier roman publié chez Flamant noir…

Ce roman nommé « Menace » avait été une excellente surprise en ce qui me concerne. Je venais de découvrir un roman noir, d’une grande force, oppressant, angoissant, armé d’une plume aiguisée et d’un sens du suspens diabolique. Un vrai talent en devenir et l’envie de découvrir son prochain roman était inscrite dans ma liste de souhaits.

Ce fut chose faite, l’éditrice de Flamant noir me propose de découvrir son nouveau roman intitulé « Je(ux) Tu(e) Il(s) ».

Un titre bien mystérieux assorti d’une couverture alléchante et bien faite (comme pour son précédent roman), et me voici embarqué une seconde fois dans l’écriture de la jeune auteure française.

Cette fois ci, Muriel Houri nous embarque dans un diabolique jeu du chat et de la souris : son héroïne prénommée Alice, mariée et maman d’un petit Jack va découvrir bien malgré elle, un email lui évoquant la relation probable entre son mari et une certaine Myriam… La jeune femme ne peut y croire.

Quelques mois plus tard, un sms lui averti que cette Myriam qu’elle ne connait ni d’Eve ni d’Adam, est décédée. Alice ne dit rien et laisse tomber l’affaire.

Mais ce qu’elle croyait être une mauvaise blague, se révèle au final très dangereux pour elle. Elle reçoit d’autres sms, de plus en plus pressants et menaçants au fur à mesure des réceptions de ceux-ci sur son téléphone portable.

Alice se dit que quelque chose se trame, et que tout ceci mérite qu’elle se penche un peu sur cette mystérieuse Myriam…

Muriel Houri nous revient en grande force. Assorti d’une intrigue classique sur l’envie de piéger quelqu’un, de le menacer, de jouer au jeu du chat et de la souris avec une personne quelconque, la jeune auteure nous a concocté une intrigue pointue, avec une écriture toujours aussi aiguisée que dans son précédent roman et un véritable sens du suspens diabolique. Armé d’une galerie de personnages bien décrits et qui (entre principaux et secondaires) participent efficacement à la tenue du récit, l’auteure a su avec efficacité utilisé les recettes de son précédent roman, mais tout en étant originale dans son écriture, au vu de son sujet bien différent de « Menace », son précédent opus.

Certes on ne retrouve pas (et pour cause, le sujet est différent cette fois ci) ce climat oppressant, angoissant et poisseux que j’avais largement apprécié dans ma précédente lecture mais le tout est compensé par un sens du suspens incroyable, jusqu’au dénouement final. Son nouveau roman démarre comme un thriller psychologique et finit comme une enquête policière (la jeune Alice, au fur et à mesure de ses investigations, mêne une véritable enquête pour résoudre cette affaire diabolique). Aucunement prévisible (ce qui est souvent le grand tort des thrillers psycho), et même si on se pose beaucoup de questions, l’auteure a su avec intelligence mené son récit de fort belle façon.

On pourrait peut être regretter un petit manque de rythme dans l’écriture de celui ci, mais il faut se rappeler que le sujet est différent et ce rythme un peu plus lent qu’à l’accoutumée, n’est point gênant, en ce qui me concerne, car il sert bien l’intrigue écrite. D’autres lecteurs peu enclins à ce type de récit, pourraient peut être trouver la lecture de ce nouveau roman noir, un peu difficile et peu engageante, mais ce serait un tort et bien dommage de passer à côté de ce nouvel opus de Muriel Houri qui confirme avec cette nouvelle parution, tout le bien que je pense de son écriture aiguisée en diable.

Alors franchement n’hésitez pas : Jetez vous sur « Menace » pour faire connaissance avec l’auteure et ensuite n’hésitez pas à vous précipiter sur ce jeu du chat et de la souris, orchestré de main de maitre par cette jeune auteure, pleine de talents.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici