Mo HAYDER : Skin

0
474
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

Skin - Mo Hayder

Parution aux éditions Presse de la Cité dans la collection sang d’encre en juin 2009.

Parution aux éditions Pocket en juin 2010

Traduit Hubert TEZENAS, Jacques MARTINACHE

Série Inspecteur Jack Caffery et Flea Marley

Lorsque le corps d’une jeune femme est découvert aux abords d’une voie ferrée près de Bristol, la police, mobilisée par une enquête beaucoup plus médiatique, accueille avec soulagement le rapport d’autopsie concluant au suicide.

Le commissaire Jack Caffery, pourtant, ne se range pas à cet avis.

Convaincu qu’il s’agit d’un meurtre, il tente de faire part de ses doutes au sergent Flea Marley.

Mais celle-ci, prise dans une tragique histoire familiale, n’est pas en mesure de l’écouter. L’un comme l’autre sont encore loin de s’imaginer vers quelle monstrueuse réalité ils s’acheminent.

Sur un tempo tout aussi implacable que celui de Rituel, Skin nous entraîne dans les abysses les plus noirs de l’âme humaine.

Un voyage au bout de l’horreur parfaitement orchestré par Mo Hayder.

(Source : Pocket – Pages : 445 – ISBN : 978-2266199452 – Prix : 7,70 €)

L’AVIS DE ANABELLE

L’idéal est d’avoir lu avant Rituel, pas seulement parce qu’on retrouve Jack Caffery, notre inspecteur déjanté et Flea, notre petite plongeuse de la brigade subaquatique, mais surtout parce que l’action se situe juste une semaine après le fin de la  précédente et qu’elle reprend à son compte les questions restées sans réponse à la fin, les zones floues de Rituel… ce que les uns ou les autres ont cru voir, on cru sentir…

C’est une sacrément belle mécanique aux rouages subtils, aux rebondissements savoureux et puis tous ces personnages fracassés ont une vraie épaisseur psychologique et leurs faiblesses nous touchent profondément. Le personnage du Marcheur est une véritable trouvaille,figure déjà emblématique de Rituel d’ailleurs, un être qui vit en marge de la société, qui paie autant les horreurs qu’il a commises que celles qu’il a subies, un être de la nuit…

Le roman de Mo Hayder est peuplé d’ombres , celles qui envahissent les pensées de nos héros et celles tapies dehors prêtes à leur sauter à la figure…

C’est bien ça le sujet de ce roman ou même de ces deux romans, la part d’ombre et la place qu’elle occupe en chacun de nous, le poids de la responsabilité et de la culpabilité, le choix de la vie… au bout du compte.

…Et puis, tout laisse supposer que le prochain roman nous permettra de retrouver ces personnages si attachants…Je l’attends déjà avide et impatiente !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.