Michel BUSSI : On la trouvait plutôt jolie

0
839
Michel BUSSI - On la trouvait plutot jolie
-

Présentation Éditeur

On la trouvait plutôt jolie, Leyli. Tout charme et tout sourire.

Leyli Maal fait le ménage dans les hôtels à Port-de-Bouc, près de Marseille. Malienne, mère célibataire de trois enfants, Bamby, 21 ans, Alpha, 17 ans, Tidiane, 10 ans, Leyli nourrit un rêve immense et cache un grand secret.

Leyli raconte sa vie à qui veut bien l’écouter, mais peut-elle avouer toute la vérité ? Peut-elle empêcher ses enfants de dévoiler ce qu’elle a caché ? Une vengeance ? Un trésor ? Un père ?

François Valioni travaille pour une importante association d’aide aux migrants à Port-de-Bouc. Il est retrouvé au petit matin assassiné dans un hôtel. Dans sa poche, un bracelet de couleur et six coquillages.

Julo Flores est un jeune lieutenant de police zélé, hyperconnecté. Méfiant envers son commandant et un peu trop sentimental, il ne peut pas croire que Bamby Maal, que tout accuse, soit la coupable. Surtout lorsque survient un second crime.

En quatre jours et trois nuits, du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, Michel Bussi nous offre un suspense de haut vol, dans lequel, comme toujours, priment l’humain, l’émotion, l’universel. Jusqu’au stupéfiant twist final.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Presses de la Cité
Date 12 octobre 2017
Éditions Pocket
Date 4 octobre 2018
Pages 450
ISBN 9782266286299
Prix 7,95 €

L'avis de Yannick S.

« Le plus lourd fardeau c’est d’exister sans vivre » -Victor Hugo-

Voici un roman policier qui vous fera voyager à travers les yeux de Leyli et son récit.
Un chapeau à l’auteur Michel Bussi pour l’écriture fluide et les nombreuses références à l’Afrique, à sa géographie, du Mali au Maroc et jusqu’en France à Port-de-bouc, à côté de Marseille pour mettre en lumière un des thèmes de ce livre : l’immigration.

« On la trouvait plutôt jolie Lily », Pierre Perret ne croyait pas si bien dire dans sa sublime chanson qui inspira à Michel Bussi le titre de son roman..

Leyli Maal est une maman née à Ségou au Mali, elle a 3 enfants, Bamby, Alpha et Tidiane, elle vit à Port-de-bouc dans un F1 de 25m2 de la tour des Aigues Douces et aspire à un appartement plus grand, à une vie meilleure.
Elle rayonne de sa beauté comme le soleil.

Oui mais voila…

De la prison d’argile au noir absolu : commence le récit de Leyli..

Parallèle : ASSASSINAT :
François Valioni, 49 ans, marié, deux enfants est découvert dans la chambre Shéhérazade d’un hôtel, le Red Corner.
« Avec la précision d’un barbier, on lui avait coupé les veines des poignets. »

Un foulard imprimé de chouettes??
Oiseau de nuit..
porte bonheur, symbole de la sagesse ?
Animal de compagnie des démons, sorciers => messager de la mort ?

Le commandant de police Petar Velika et le lieutenant Julo Flores enquêtent..

Un triangle d’ébène noir
« On est des plumes, le vent nous porte »
Certains pollens parcourent des centaines de kilomètres avant de trouver leurs fleurs…
PROTÉGER SON SECRET !

Les rencontres s’enchaînent et le récit se poursuit…
La vérité peut-elle détruire un oiseau si sage ou le faire avancer dans la nuit ?
Une obscure clarté : LE GUIDE
« Les portes du paradis »…

VOGELZUG
Les assassinats continuent..
Plusieurs pistes, un puzzle à reconstituer.
importance de l’ADN ?

H9 à D7 : ÉPILOGUE ?

« Le vent se lève ! Il faut tenter de vivre !
L’air immense ouvre et referme mon livre. » -Paul Valéry, Le cimetière marin-
« Parfois, il faut savoir choisir son camp. »
Les amis, serez-vous capables de faire le bon choix ?

HULULEMENT VÔTRE !!??

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.