Maxime CHATTAM : Les arcanes du chaos

3
1368
France

INFOS ÉDITEUR

Maxime CHATTAM - Les arcanes du chaos
Les arcanes du chaos (1)

Parution aux Editions Albin Michel en mai 2006

Parution aux Editions Pocket le 07 mai 2008 puis en aout 2009

Parution aux éditions Succès du Livre en novembre 2010

Ésotérisme, codes secrets, sectes millénaires, complots…

Quand les ombres envahissent ses miroirs, la vie de Yael bascule dans le cauchemar, la violence, la confusion.

Pourquoi ces étranges messages l’invitant à regarder de l’autre côté du monde ?

Qui sont ces hommes qui tentent de la détruire, et pourquoi ?

Esotérisme, codes secrets, sectes millénaires.

Des entrailles de Paris aux tours de Manhattan, Chattam entraîne le lecteur dans une terrifiante course contre la montre, contre la mort.

(Source : Albin Michel – Pages : 458 – ISBN : 2226173226 – Prix : 22,30 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Aux portes du fantastiques ?

Yaël vit seule dans son grand loft parisien. A travers le sol en verre, elle voit les entrailles de Paris. Elle a l’impression de voir des Ombres apparaitre dans son appartement… Sur son blog Kamel dénonce les actions des grands de ce monde. Qui dirige vraiment notre planète ? Derrière son écran, il mène l’enquête.

Le début du roman est vraiment captivant, on se demande si Yaël si bascule dans la folie ou si l’auteur nous entraine dans une dimension fantastique. La fin du roman est un véritable choc, elle est très réussie. Mais même si on sent que Maxime s’est énormément investi dans ses recherches, j’ai trouvé que le rythme du récit s’éssouffle et le coeur du roman a un petit côté de déjà vu.
Je n’oublie par pour autant que Maxime nous offre un nouveau roman tous les ans et il a démarré tellement fort avec la trilogie qu’on ne peut s’empêcher d’être très exigent avec lui.


L’AVIS DE LEA D.

Un coup de cœur pour ce roman !

Yael Mallan est une jeune parisienne de 27 ans, semblable à beaucoup d’autres. Elle travaille dans un magasin de taxidermie, un job temporaire qui s’est éternisé. Sans être totalement satisfaite de sa vie, Yael s’en contentait.

Jusqu’au jour où… Elle va commencer par apercevoir des ombres dans son miroir, des bruits étranges chez elle. Et ces Ombres vont finalement prendre contact avec elle, via les miroirs ou son ordinateur. Ces Ombres vont lui dire que rien n’est comme il le paraît, que rien n’est sûr. Elles vont lui conseiller de s’intéresser aux symboles, notamment ceux du billet de 1 dollar et ceux entre Lincoln et Kennedy. En plus de ces Ombres mystérieuses, Yael s’aperçoit que certaines personnes semblent bien décider à lui faire du mal.

Accompagnée d’un ami journaliste, Thomas, la jeune femme va devoir se lancer dans un immense jeu de piste, pour savoir dans quelle histoire elle s’est embarquée et pourquoi elle.

Les Arcanes du Chaos est un livre sur la théorie du complot, qui m’a fait devenir légèrement paranoïaque une fois les dernières pages tournées ! Maxime Chattam présente l’envers du décor, avec la manipulation, l’ivresse du pouvoir et de l’argent. Ce sont des individus, dans l’ombre de l’histoire, là où on ne voit personne, et qui sont pourtant bien présentes, manipulant les événements. Pour ce roman, Maxime Chattam utilise des ficelles que l’on connait, comme de décrire des faits apparemment surnaturel, mais qui se révèlent très rationnels une fois expliqués. Dans Les Arcanes du Chaos, Maxime Chattam expérimente un genre encore différent. Après le fantastique et les thrillers, cette fois c’est plus un récit de suspense qu’un thriller traditionnel. Pas de serial killer, pas d’inspecteur ou de détective, mais des personnes que l’on pourrait rencontrer tous les jours. Il utilise ici les théories du complot, beaucoup d’exemples sont tirés de la réalité, ce qui fait froid dans le dos ! Présentés comme il le fait, on peut se dire que ces choses peuvent véritablement se passer, et arriver à n’importe qui, sans raisons.

Ma lecture des Arcanes du Chaos m’a complètement transportée, je l’ai lu entièrement sans m’arrêter, avec toujours l’envie de savoir la suite, de savoir ce qui se passerait, comment allait s’en sortir les personnages, qui sont les Ombres et quel est leur but. Une fois le livre fini, j’ai bien eu envie de crier sur l’auteur, qui m’a encore flanqué une belle frousse ! Certes, tout cela n’est que de la fiction, mais pourquoi ça ne pourrait pas arriver dans la réalité ? Maxime Chattam construit son récit de telle sorte qu’on est obligé de s’interroger, de se questionner, et d’aller se renseigner nous-même sur ce qu’il nous dit. J’espère que ce n’ait pas vrai, je me dis que les ficelles sont trop grosses, que ça ne peut PAS arriver. Mais et si…

Bref, je vous conseille vivement Les Arcanes du Chaos, un pur moment de lecture !

Sponsor

3 Commentaires

  1. LOL LOL LOL J’ai adoré ! Autant que la trilogie du mal, même si cela n’a rien à voir. Effectivement, comme tu le dis, on sent que les recherches effectuées par Maxime ont été intenses. Rythme rapide, histoire très prenante et la fin… aaaaarghh, quelle fin !!!!! J’ai bien aimé également le personnage de Serge Lubrosso (anagramme d’un auteur bien connu et extrêmement prolifique 😉 .) Vivement « Prédateurs » que je vais commencer en fin de semaine…

    • Bonsoir Christophe, c’est vraiment intéressant de constater que les perceptions de certains passages des romans sont totallement différents d’un lecteur à l’autre !

  2. J’ai été moyennement convaincue par ce livre de Maxime…. Comme tu dis Sofy, après la trilogie, nous devenons très exigeants !
    J’ai trouvé qu’il y avait qques longueurs, je ne me suis pas trop attachée aux personnages…
    Néanmoins, il faut reconnaître qu’il y a eu beaucoup de recherches effectuées pour cet ouvrage… je n’ai pas pu m’empêcher de contrôler certains élements…Et j’ai été scotchée par la fin « Il m’a eu »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici