Matthieu DIXON : La dernière couverture

0
71
France
Matthieu DIXON - La derniere couverture
-
  • Éditions Jigal le 15 mai 2018
  • Pages : 208
  • ISBN : 9782377220199
  • Prix : 18,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Voir une de ses photos en première page d’un magazine, affichée sur tous les kiosques, pour Raphaël, jeune reporter, c’est le graal. Mais en travaillant avec Bernard, célèbre photographe devenu son mentor, il comprend très vite que les choses ne sont jamais aussi simples et que les apparences sont parfois trompeuses. En enquêtant sur la mort de celui-ci, tragiquement disparu dans le crash de son hélicoptère, Raphaël va se retrouver seul, en première ligne, à devoir jongler entre rumeurs, paranoïa, bizness, corruption, hommes de l’ombre et affaires d’État. Seul aussi à devoir slalomer entre intégrité et vérité…

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Une nouvelle plume à découvrir chez Jigal polar, c’est toujours un plaisir à chaque fois. Peu importe l’auteur, l’ambiance et le sujet du livre. Le principal est cette envie de découvrir un talent en devenir de cette sympathique maison d’édition qui compte à son actif une pléthore d’auteur(es). Si j’ai pu avoir de vrais coups de coeur avec certains ouvrages et une fidélité assumée avec quelques écrivain(es) de cette maison, il est toujours satisfaisant de partir lire un autre style, un autre sujet.

Pour le premier roman de Mathieu Dixon, on est plongé dans le monde du journalisme et plus précisément dans le monde pas toujours très net des journaux à sensation. Raphaël jeune photographe tente se faire une place au sein du journal où il travaille, aidé par Bernard, vieux routard et qui fait office de mentor auprès du débutant.

Un jour pourtant, c’est le drame : Bernard disparaît sans laisser de traces. Pour le jeune photographe, outre la douleur d’avoir perdu son maître en la matière et ses repères, cette disparition n’est pas très claire et ne ressemble pas à l’état d’esprit de son mentor.

Enquêtant en douce pour savoir le fin mot de l’histoire, Raphaël va aller de surprises en surprises et découvrir des choses insoupçonnables…

Un roman noir, mâtiné de polar, bien mené d’un bout à l’autre, de la première page à la toute dernière. Du rythme, des situations cocasses et aussi dangereuses, tendues, des personnages à foison et des dialogues bien sentis font de ce polar, un excellent moment de lecture. On est pris par le récit, et on a hâte de découvrir la fin de l’enquête menée de front par le jeune photographe. Une écriture nette, sincère, qui va à l’essentiel. On ne crie pas au chef-d’oeuvre, ce n’est pas le but, et pas le propos de l’auteur assurément. Tout y est. Le contrat est rempli. Lecture et satisfaction.

Quoi demander de plus ?

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici